LITTÉRATURESociologie de la littérature

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Réception des œuvres

La signification d'une œuvre n'est pas réductible à l'intention de l'auteur. Elle résulte en partie de sa position même dans un espace des possibles et dans un espace réel et objectivement structuré de productions symboliques, ainsi que des appropriations qui en sont faites, du sens qui lui est donné, et des tentatives d'annexion dont elle est l'objet.

Contre l'herméneutique anhistorique d'un côté, mais aussi contre l'histoire littéraire positiviste et la théorie du reflet marxiste de l'autre, Hans-Robert Jauss a prôné une histoire littéraire antipositiviste fondée sur une approche de la réception conçue comme l'histoire des effets produits par les œuvres. Le concept clé est celui d'« horizon d'attente » que Jauss emprunte à Husserl, Mannheim et à Popper pour l'appliquer aux phénomènes littéraires. Le procès de Madame Bovary montre, selon lui, qu'une « forme esthétique nouvelle peut entraîner aussi des conséquences d'ordre moral ». Cette forme nouvelle est le principe de la narration impersonnelle qui, associée au procédé stylistique du discours indirect libre, induit une erreur d'interprétation de la part du ministère public, due à une confusion entre l'auteur et son personnage.

Selon Jauss, l'étude de l'horizon d'attente peut se faire par une analyse interne des œuvres. Mais, à l'instar de la production, la réception est un processus médiatisé : les modalités matérielles ou intellectuelles de présentation des œuvres, l'accueil qui leur est réservé par les critiques, les modes d'appropriation par les différents publics en fonction de leurs propriétés sociales, autant d'aspects de la réception qui formaient le programme initial des cultural studies et qui est devenu celui de la sociologie de la littérature. Depuis les études pionnières de Richard Hoggart dans les années 1950 sur les lectures populaires et de Pierre Bourdieu sur le public des musées, les études de réception par les publics se sont beaucoup développées, passant de l'interrogation sur les modalités d'appropriation des œuvres à l'étude de l [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages

Écrit par :

  • : directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, directrice de recherche au C.N.R.S.

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gisèle SAPIRO, « LITTÉRATURE - Sociologie de la littérature », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-sociologie-de-la-litterature/