ITALIENNE LITTÉRATURE MÉRIDIONALE

ALVARO CORRADO (1895-1956)

  • Écrit par 
  • Gilbert BOSETTI
  •  • 816 mots

Journaliste et écrivain italien débutant par des poésies à l'époque des années 1910, où le roman était en Italie un genre discrédité par l'influence de l'esthétique de Croce et par la suite de la crise du naturalisme positiviste, Corrado Alvaro est surtout connu comme narrateur et essayiste. Cet ami de Pirandello, en effet, n'a été que marginalement tenté par le théâtre : La Longue Nuit de Médée […] Lire la suite

BASILE GIAMBATTISTA (1575-1632)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 857 mots

Napolitain engagé dans l'armée vénitienne, c'est lorsqu'il se trouvait en garnison dans l'île de Candie, que Giambattista Basile fut admis à l'Académie des extravagants, fondée par le noble vénitien Andrea Cornaro. Rentré dans sa patrie en 1608, il ne quittera plus le territoire de Naples que pour un séjour de quelques mois à Mantoue en 1612-1613. À partir de 1615, il est chargé de divers postes d […] Lire la suite

BONAVIRI GIUSEPPE (1924-2009)

  • Écrit par 
  • Jean-Baptiste PARA
  •  • 751 mots

Mineo, petite ville de la province de Catane, à l'est de la Sicile, est l'hypocentre de l'univers de Giuseppe Bonaviri, le lieu sans cesse observé en même temps que l'observatoire de l'histoire des hommes, des forces chtoniennes et de l'infinité stellaire. L'écrivain y est né en 1924. Son père était tailleur et poète. De sa mère qui lui narra tant de contes et de légendes, il s'est plu à dire qu'e […] Lire la suite

BORGESE GIUSEPPE ANTONIO (1882-1952)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 291 mots

Après des études universitaires à Florence, Borgese assume de 1904 à 1906 la direction de la revue Hermes . Jusqu'en 1931, il s'impose, en Italie, sous le visage du jeune intellectuel brillant : poète, romancier et critique averti qui collabore à la recherche universitaire par l'enseignement de la littérature allemande et de l'esthétique. Son départ pour les États-Unis est motivé par le refus de l […] Lire la suite

BRANCATI VITALIANO (1907-1954)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 499 mots

Né dans un petit village situé à la pointe sud de la Sicile, Brancati finit ses études à Catane. Le souvenir de cette vie de province dans une société méridionale immobile et castratrice sera le thème central des récits de ce Sicilien qui, lui, eut le courage de partir pour Rome. Après un bref élan sentimental pour l'idéologie fasciste, il devient un des intellectuels les plus acharnés dans la cri […] Lire la suite

BUFALINO GESUALDO (1920-1996)

  • Écrit par 
  • Maurice DARMON
  •  • 774 mots

Écrivain de Sicile, né à Comiso, Gesualdo Bufalino se dégagea dès la fin de son adolescence des inévitables influences postcarducciennes et du provincialisme insulaire grâce à la passion éprouvée pour le cinéma français de l'immédiat avant-guerre – Clair, Duvivier ou Renoir – et pour la traduction d'œuvres françaises et latines – ainsi les Fleurs du mal , qu'il avoue s'être d'abord amusé à retradu […] Lire la suite

CAMILLERI ANDREA (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Serge QUADRUPPANI
  •  • 1 052 mots
  •  • 1 média

À partir de 1994, l'œuvre d'Andrea Camilleri, « auteur italien né en Sicile », suivant ses propres mots, a rencontré un succès considérable et qui ne s’est pas démenti. Reconnaissance aussi éclatante que tardive : né le 6 septembre 1925 à Porto Empedocle (la Vigàta de ses romans), près d'Agrigente (la Montelusa du même univers), Andrea Camilleri aura attendu d'avoir près de soixante-dix ans pour ê […] Lire la suite

LE CONSEIL D'ÉGYPTE, Leonardo Sciascia - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 825 mots
  •  • 1 média

Avec Le Conseil d'Égypte , publié en 1963, l'écrivain sicilien Leonardo Sciascia (1921-1989) vient confirmer la singularité de sa poétique. Comme son premier livre Les Paroisses de Regalpetra (1956) , que suit 1848 – une longue nouvelle ouvrant le volume des Oncles de Sicile (1960) –, ce récit se penche sur l'histoire tourmentée de son île natale. Située à Palerme à la fin du xviii e  siècle […] Lire la suite

CONSOLO VINCENZO (1933-2012)

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Né le 18 février 1933 à Sant'Agata di Militello, près de Messine, Vincenzo Consolo demeure en Sicile jusqu'à l'obtention de son baccalauréat. Comme Verga, Capuana, De Roberto et Vittorini, il quitte alors sa « terre, [qu'il] hésite à appeler patrie », pour Milan, « où se sont toujours réfugiés les poètes et les écrivains [...] fuyant le Sud ». Après ses études de droit à l'université, il retourne […] Lire la suite

DE FILIPPO EDUARDO (1900-1984)

  • Écrit par 
  • Valeria TASCA
  •  • 752 mots

Acteur, auteur et metteur en scène, Eduardo De Filippo est né à Naples en 1900, dans une famille où les enfants viennent au monde sur les planches. Fils naturel — de même que sa sœur Titina et que son frère Peppino — du grand Eduardo Scarpetta, c'est dans la compagnie de celui-ci qu'il fait ses débuts au théâtre. Le répertoire va alors du mélodrame à la farce. Eduardo aborde bientôt l'écriture dra […] Lire la suite

DELEDDA GRAZIA (1871-1936)

  • Écrit par 
  • Pascaline NICOU
  •  • 927 mots

Née en 1871 à Nuoro en Sardaigne, dans une famille relativement aisée, Grazia Deledda se découvre une vocation précoce pour l'écriture, et publie d'abord des nouvelles et des romans sentimentaux dans de modestes revues. En 1900, elle s'installe à Rome avec son mari. Si elle vit toujours dans le souvenir de sa Sardaigne natale, elle y retourne très rarement. Privilégiant la compagnie de ses sœurs, […] Lire la suite

DE ROBERTO FEDERICO (1866-1927)

  • Écrit par 
  • Paul LARIVAILLE
  •  • 471 mots

Écrivain italien né à Naples et mort en Sicile (à Catane), où il a passé une grande partie de sa vie, Federico De Roberto passe pour un des représentants les plus caractéristiques du vérisme italien, avec Giovanni Verga et Luigi Capuana. Son chef-d'œuvre, Les Vice-Rois ( I Viceré , 1894), est une vaste chronique de l'histoire sicilienne du xix e  siècle, des premiers mouvements insurrectionnels c […] Lire la suite

LE GUÉPARD, Giuseppe Tomasi di Lampedusa - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilbert BOSETTI
  •  • 950 mots
  •  • 1 média

La publication du Guépard , un an après la mort de son auteur, a révélé au pulic européen un inconnu. Hormis trois articles de jeunesse, Giuseppe Tomasi di Lampedusa (1896-1957) n'avait rien publié de son vivant. Cet aristocrate sicilien a essentiellement consacré sa vie à se cultiver ; grand amateur de littératures française et anglaise, il a néanmoins communiqué sa passion à un petit cénacle, pa […] Lire la suite

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La littérature méridionale »  : […] Un tableau, non daté, d' Alberto Savinio : Allégorie de l'Italie , montre, comme d'un hublot d'avion, les contours géographiques du sud de la péninsule. Des fruits noirs et dorés, sur une nappe mouvante de nuages, se superposent à la Calabre et à la Sicile ; un lourd rideau chamarré trace une ligne oblique des Abruzzes à la Campanie et tombe en trois rouleaux sur un Nord invisible. La pointe de ce […] Lire la suite

JOVINE FRANCESCO (1902-1950)

  • Écrit par 
  • Giuditta ISOTTI-ROSOWSKY
  •  • 740 mots

Par une fidélité continuellement affirmée à son métier d'instituteur et par la correspondance exemplaire qui existe entre sa vie et son œuvre, Francesco Jovine occupe une place à part dans la littérature du milieu du siècle. Moins célèbre que son contemporain, l'Abruzzais Ignazio Silone, il a avec lui de grandes affinités : tous deux sont partis d'une expérience provinciale et ont donné une existe […] Lire la suite

LEVI CARLO (1902-1975)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 320 mots

Entre 1935 et 1936, Carlo Levi, écrivain et peintre, médecin de formation, vit en exil dans le sud de l'Italie à cause de ses activités antifascistes. L'écrivain et peintre né à Turin et familier des milieux intellectuels découvre alors un autre monde. Il deviendra mondialement célèbre grâce à un récit, Le Christ s'est arrêté à Eboli ( Cristo si è fermato a Eboli , 1945), qui évoque son séjour en […] Lire la suite

ORTESE ANNA MARIA (1914-1998)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 2 427 mots

Dans le chapitre « Réalisme et magie »  : […] De manière significative, c'est Massimo Bontempelli qui publia le premier livre d'Anna Maria Ortese, Angelici dolori . En 1946, aux côtés de Landolfi, de Palazzeschi, entre autres, cet écrivain allait figurer dans un recueil collectif intitulé Italie magique , dont l'initiative revenait au critique Gianfranco Contini. Selon celui-ci, le livre réunissait des écrivains qui prolongeaient à leur maniè […] Lire la suite

PIRANDELLO LUIGI (1867-1936)

  • Écrit par 
  • Gérard GENOT
  •  • 4 666 mots
  •  • 3 médias

Enfant de Sicile, puisqu'il est natif d'Agrigente, Pirandello produisit au fil de ses quarante-cinq ans de carrière littéraire quatre recueils de poèmes, sept romans, plus de deux cents nouvelles, une quarantaine de pièces de théâtre, ainsi que deux volumes d'essais. Si les nouvelles constituent la part la plus riche et peut-être la plus originale de son œuvre, ce fut son théâtre qui le rendit cé […] Lire la suite

QUASIMODO SALVATORE (1901-1968)

  • Écrit par 
  • Angélique LEVI
  •  • 1 368 mots
  •  • 1 média

Quasimodo forme avec Montale et Ungaretti la trinité des poètes qui a donné à la poésie italienne son visage moderne. Sicilien, autodidacte, traducteur original des grandes œuvres de l'Antiquité grecque, des lyriques aux tragiques, mais aussi de Shakespeare, de Ruskin et de l'Évangile selon saint Jean, successivement poète orphique et difficile, écrivant pour un petit nombre d'initiés, puis cla […] Lire la suite

REA DOMENICO (1921-1994)

  • Écrit par 
  • Marguerite POZZOLI
  •  • 777 mots

Né en 1921 à Naples, Domenico Rea passe une grande partie de sa jeunesse à Nocera Inferiore (la Nofi mythique de ses romans et de ses nouvelles), petite ville située à une trentaine de kilomètres de Naples. Élevé dans un milieu très modeste, il voit émigrer en Amérique une bonne partie de sa famille et ignore longtemps ce qu'est un livre : “Nous étions tous destinés à des métiers serviles.” À tre […] Lire la suite

SCIASCIA LEONARDO (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Mario FUSCO
  •  • 2 640 mots
  •  • 1 média

Tour à tour chroniqueur, auteur de romans policiers ou historiques, essayiste et journaliste « engagé », Leonardo Sciascia s'est presque toujours inspiré de la réalité sicilienne, avec une vigueur et une originalité de pensée qui lui ont permis, en quelques années, de s'imposer comme l'un des principaux écrivains de sa génération. […] Lire la suite

SILONE SECONDO TRANQUILLI dit IGNAZIO (1900-1978)

  • Écrit par 
  • Michel DAVID
  •  • 1 030 mots

Secondo Tranquilli, dont le pseudonyme Ignazio Silone est emprunté à un héros abruzzais révolté contre Rome, est né dans un gros bourg de la Marsica, à Pescina, et mort à Genève, après une existence consacrée tour à tour à la politique militante, à la littérature et à l'engagement dans les batailles culturelles de l'après-guerre. Fils d'une famille de la bourgeoisie rurale, ruinée par la crise vin […] Lire la suite

TOMASI DI LAMPEDUSA GIUSEPPE (1896-1957)

  • Écrit par 
  • Giovanni IOPPOLO
  •  • 352 mots
  •  • 1 média

Duc de Palma et prince de Lampedusa, Giuseppe Tomasi di Lampedusa est le descendant d'une des grandes familles aristocratiques de Palerme. Après des études de droit à Turin, sa vie se partage entre la lecture, les voyages et une production littéraire dont la publication sera posthume. Refusé par Einaudi, Le Guépard ( Il Gattopardo , 1958) retient l'attention de l'écrivain Giorgio Bassani et de la […] Lire la suite

VÉRISME

  • Écrit par 
  • André GAUTHIER, 
  • Angélique LEVI
  •  • 5 009 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Un phénomène régionaliste et méridional »  : […] Et pourtant, en dépit du climat naturaliste dans lequel baigne le vérisme, en dépit de ses innombrables emprunts au credo aussi bien qu'aux thèmes et à l'écriture naturalistes, c'est avant tout une leçon d'audace et d'indépendance vis-à-vis de leur culture nationale que les véristes ont trouvée chez les Français, du moins pour la part la plus vivante, la moins caduque de leur œuvre. Le vérisme est […] Lire la suite

VITTORINI ELIO (1908-1966)

  • Écrit par 
  • Valeria TASCA
  •  • 1 028 mots
  •  • 1 média

Vittorini publia ses premiers récits dans la page littéraire des journaux en 1927, deux ans après la promulgation des lois fascistes sur la presse. En 1941-1942, à quelques mois d'intervalle, la censure arrêta son anthologie intitulée Americana , dont l'enthousiasme sonnait comme un défi aux gloires de l'Italie unifiée, et le second tirage de Conversation en Sicile , un roman qui témoigne du dése […] Lire la suite


Affichage 

Pirandello

photographie : Pirandello

photographie

L'écrivain et dramaturge italien Luigi Pirandello (1867-1936) Il reçut le prix Nobel de littérature en 1934 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Salvatore Quasimodo

photographie : Salvatore Quasimodo

photographie

Le poète italien Salvatore Quasimodo (1901-1968) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Pirandello

Pirandello
Crédits : Hulton Getty

photographie

Salvatore Quasimodo

Salvatore Quasimodo
Crédits : Hulton Getty

photographie