LIBANAISE LITTÉRATURE

ARABE (MONDE) Littérature

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Hachem FODA, 
  • André MIQUEL, 
  • Charles PELLAT, 
  • Hammadi SAMMOUD, 
  • Élisabeth VAUTHIER
  •  • 29 246 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le roman historique »  : […] C'est d'abord le roman historique qui voit le jour sous l'impulsion de Jurjī Zaydān (1861-1914), qui meurt l'année même où paraît Zaynab de Mụhammad ̣Husayn Haykal (1888-1956), considéré par certains comme le premier roman arabe de fiction. Jurjī Zaydān assigne au roman historique une mission éducative et l'inscrit dans un programme précis de réappropriation de l'histoire arabe par la diffusion […] […] Lire la suite

MAALOUF AMIN (1949- )

  • Écrit par 
  • Véronique HOTTE
  •  • 654 mots

Amin Maalouf se réclame autant de l'Occident que du monde arabo-musulman. Attentif au Dérèglement du monde (2009), l'écrivain – auteur de romans et d'essais – travaille à élaborer une vision dépassionnée et réfléchie des croyances et des différences humaines à partir de son expérience libanaise. Né à Beyrouth le 25 février1949, Amin Maalouf est originaire du Mont-Liban. De confession chrétienne, […] […] Lire la suite

NU‘AYMA MIKHA‘IL (1894-1988)

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 343 mots

Après des études ecclésiastiques au séminaire russe de Nazareth, puis à Poltava (1906), le Libanais chrétien Mikhā‘īl Nu‘ayma se rend aux États-Unis (1911), où il se fixe jusqu'en 1931, y devenant un des brillants représentants de l'émigration arabe en Amérique. Rentré au Liban en 1932, il publie une œuvre littéraire, philosophique et religieuse. Comme son maître Jubrān Khalīl Jubrān, Nu‘ayma voud […] […] Lire la suite

SCHÉHADÉ GEORGES (1910-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre ROBIN
  •  • 790 mots

L'écrivain libanais d'expression française, Georges Schéhadé est né à Alexandrie. Après des études de droit à Beyrouth, il commence une carrière administrative dans les services culturels du haut-commissariat de France. Il fait de nombreux voyages en France et en Europe, y noue des liens avec Bounoure, Supervielle, Saint-John Perse, Breton : Schéhadé publie son premier recueil, Poésies , en 1938. […] […] Lire la suite

STÉTIÉ SALAH (1929-2020)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 747 mots
  •  • 1 média

Né à Beyrouth, le 28 septembre 1929, dans une famille de la bourgeoisie sunnite, à l’époque du mandat français sur le Liban, Salah Stétié se définit comme « judéo-christiano-musulmano-athée » . Élève de Gabriel Bounoure à l’École supérieure des lettres de Beyrouth, où il rencontre Georges Schéhadé, il poursuit en 1950 ses études à Paris. Là, il rencontre notamment Louis Massignon, Pierre Jean Jouv […] […] Lire la suite