JUIVE LITTÉRATURE

ABRABANEL (1437-1509)

  • Écrit par 
  • Colette SIRAT
  •  • 909 mots

Abrabanel ou Abarbanel (Isaac ben Juda ou Yzḥaq ben Yehūdah) est considéré comme le dernier philosophe juif d'Espagne. Il fut d'abord un homme d'État et servit la maison royale d'Espagne jusqu'à l'expulsion des Juifs, en 1492. Il se réfugia alors en Italie où il composa ses ouvrages, qui consistent surtout en des commentaires. Ces œuvres sont le reflet de l'époque : par leur étendue d'abord et pa […] Lire la suite

ABRAHAM IBN DAUD dit RABAD Ier (1110 env.-env. 1180)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 599 mots

Historien, philosophe et astronome juif, Abraham ben David Halevi dit Ibn Daud ou Rabad I er (Rabbi Abraham b. David) est connu des théologiens et philosophes latins du Moyen Âge sous le nom d'Avendauth et, notamment, à travers son œuvre de traducteur de l'arabe en latin (dont il s'acquitta parfois en collaboration avec Gundissalinus, comme pour le Fons vitae d'Ibn Gabirol), sous ceux de Jean d' […] Lire la suite

ABULAFIA ABRAHAM BEN SAMUEL (1240-apr. 1291)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 340 mots

Kabbaliste né à Saragosse, Abulafia voyage dès sa première jeunesse en Palestine, où la guerre des chrétiens contre les musulmans l'arrête à Acre et le force à revenir en Europe. Il se marie en Grèce, puis séjourne quelque temps en Italie, à Capoue, où il étudie sous la direction de Hillel ben Samuel de Vérone et de Baruch Togarmi, auteur d'un commentaire du Sefer Yesira . Il commence à enseigner […] Lire la suite

BABEL ISAAC (1894-1940)

  • Écrit par 
  • Zsuzsa HETÉNYI, 
  • Shimon MARKISH
  •  • 1 935 mots

Né le 13 juillet 1894 à Odessa dans une famille juive aisée, Isaac Babel étudie à l'École de commerce d'Odessa, tout en recevant parallèlement une éducation religieuse juive ; il lit le yiddish et acquiert en outre une bonne maîtrise du français. Pendant la Première Guerre mondiale, il se trouve à Petrograd où il fait la connaissance de Maxime Gorki. « En sept ans – de 1917 à 1924 –, il a fallu ap […] Lire la suite

BASSANI GIORGIO (1916-2000)

  • Écrit par 
  • Mario FUSCO
  •  • 1 591 mots

Dans le chapitre « Un écrivain juif de Ferrare »  : […] Tous les livres de Giorgio Bassani, romans et nouvelles, sont inspirés par la ville de Ferrare et situés dans ce cadre pour lui privilégié qui fut celui de son enfance. C'est pour cette raison que le gros volume qui rassemble l'édition définitive de ses proses est précisément intitulé Le Roman de Ferrare . Bassani pourtant n'a jamais eu pour but d'exploiter les ressources plus ou moins pittoresque […] Lire la suite

BENDA JULIEN (1867-1956)

  • Écrit par 
  • ETIEMBLE
  •  • 2 081 mots

Dans le chapitre « Un isolé »  : […] Cet aristocrate de nature et de goûts, qui tenait que « le peuple est sot et peut le demeurer », cet intellectuel qui ne pouvait servir qu'un « Dieu aux mains blanches » et n'éprouvait aucune espèce de considération pour le travail manuel, ce bourgeois autoritaire qui avouait pour l'armée, pour l'ordre, un goût en bonne part fondé sur l'esthétique, ce voluptueux qui se sentait si proche par son se […] Lire la suite

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le modernisme »  : […] Par ailleurs, d'autres écrivains, dont Mavis Gallant, A. M. Klein, Mordecai Richler, Ernest Buckler, Sheila Watson ou Elizabeth Smart (notamment dans son magnifique roman-poème en prose, By Grand Central Station I Sat down and Wept , 1945), renvoient à des facettes différentes du courant moderniste. Mavis Gallant (1922-2014), qui s'est établie à Paris dans les années 1950, est l'auteur des romans […] Lire la suite

COHEN ALBERT (1895-1981)

  • Écrit par 
  • Gérard VALBERT
  •  • 2 460 mots
  •  • 1 média

Au début de l'année 1933, dans les semaines qui précèdent l'élection d'Adolf Hitler et la prise du pouvoir par les nationaux-socialistes, les journaux allemands font de Solal , roman d'Albert Cohen , qui vient d'être traduit, un éloge démesuré : la Vossische Zeitung du 12 mars compare l'écrivain à Shakespeare et trouve dans le livre des scènes dignes de Richard III . Dès sa parution chez Gallimar […] Lire la suite

CONTES FOLKLORIQUES, Itzhac Leibouch Peretz - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 956 mots

Dans le chapitre « Retour aux sources »  : […] Pendant la plus grande partie du xix e  siècle, la littérature juive moderne, en yiddish et en hébreu, se construit en Europe orientale dans le feu du combat pour la modernisation des mentalités et des institutions. Cultivant sous tous les genres une veine acerbement satirique, elle se bat sans relâche contre les superstitions, et contre le hassidisme accusé de les propager. L'arrivée de Peretz su […] Lire la suite

LA CONTREVIE, Philip Roth - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 256 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nathan Zuckerman et son double »  : […] Dans La Contrevie ( The Counterlife , 1986), Nathan Zuckerman revient, avec comme double son frère Henry à qui le lient les souvenirs d'une enfance passée à Newark, banlieue de New York où la seconde génération d'immigrants juifs vint s'installer entre les deux guerres. Parmi ces images : le cinéma du samedi après-midi, le stade où jouaient les Newark Bears, la nuit d'Halloween où Henry avait eu u […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Marc CHÉNETIER, 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yves-Charles GRANDJEAT, 
  • Jean-Pierre MARTIN, 
  • Pierre-Yves PÉTILLON, 
  • Bernard POLI, 
  • Claudine RAYNAUD, 
  • Jacques ROUBAUD
  •  • 40 198 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Littératures juives en yiddish et en anglais »  : […] L' écriture fut toujours la forme d'expression privilégiée du peuple du Livre. Le pluricentrisme de la société juive maintenait des liens vivaces entre les diverses communautés de la diaspora. La nature particulièrement tragique de leur histoire au xx e  siècle, le traumatisme du génocide donnaient à l'identité juive son caractère douloureux et inéluctable. Et les vagues successives de réfugiés et […] Lire la suite

EXIL LITTÉRATURES DE L'

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN
  •  • 3 320 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Exil et mémoire »  : […] Franchissons l'océan et touchons aux rives de la Méditerranée. Nous trouvons là une écriture qui entretient avec la langue française des rapports de fascination-répulsion. Au célèbre « la langue française est ma patrie » d'un Gabriel Audisio, entraînant avec lui la totalité des écrivains pieds-noirs – d'Elissa Rhaïs à Albert Memmi – farouchement identifiés à la France par la langue, répond le non […] Lire la suite

FLAVIUS JOSÈPHE (37-env. 100)

  • Écrit par 
  • Mireille HADAS-LEBEL
  • , Universalis
  •  • 1 535 mots

Né en 37 à Jérusalem, témoin en 70 de la prise de sa ville natale par les Romains et de l'incendie du Temple, Flavius Josèphe est le seul historien juif de cette époque dont l'œuvre ait survécu. À la fois polémiste et mémorialiste, Josèphe reste le témoin unique des temps troublés qui précédèrent et suivirent la chute de Jérusalem. Le débat sur l'homme d'action acquis aux Romains porte aussi sur […] Lire la suite

GERSHOM DE METZ (960 env.-1028)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 427 mots

Un des maîtres majeurs du judaïsme allemand médiéval. Né probablement à Metz mais ayant vécu surtout à Mayence, Rabbénu Gershom ben Juda fut le disciple de Juda ben Meir ha Cohen Léontin. Il eut pour élèves Eliézer le Grand, Jacob ben Yaqar et Isaac ben Juda. Selon une tradition, son fils aurait été converti au christianisme sous la contrainte lors de l'expulsion des Juifs de Mayence par Henri II […] Lire la suite

HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY, 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 8 503 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le néo-hébreu ou hébreu médiéval »  : […] Nous réservons le nom de néo-hébreu à l'hébreu tel que le pratiquent les lettrés juifs, du début du iii e  siècle de notre ère à la seconde moitié du xix e  siècle. Langue essentiellement livresque, le néo-hébreu s'efforce d'imiter les modèles littéraires du passé, de la Bible à la Mishna. Il comporte des variétés assez nettement différenciées selon qu'il s'agit de prose ou de poésie, selon les ép […] Lire la suite

HESS MOSES (1812-1875)

  • Écrit par 
  • Yves SUAUDEAU
  •  • 923 mots

Fils d'un petit industriel allemand, Moses Hess naît dans une famille juive de Bonn ; il s'initie aux affaires, commence des études de philosophie à Bonn et publie en 1837 L'Histoire sainte de l'humanité par un disciple de Spinoza ( Heilige Geschichte der Menscheit von einem Jünger Spinozas ) ; l'ouvrage contient des éléments de réflexion communisante. Prolongeant la réflexion livrée par Feuerbac […] Lire la suite

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 489 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Une littérature de la trace »  : […] La littérature de l'anéantissement couvre la majeure partie du xx e   siècle. Des œuvres qu'on sait maintenant prémonitoires remontent, dans les langues juives (en hébreu et surtout en yiddish avec Uri-Zvi Grinberg, H.   Leivick, Jacob Glatstein et bien d'autres), aux années de la prise du pouvoir par Hitler, et aux premières mesures des nazis visant à préparer l'étouffement et la destruction des […] Lire la suite

IBN SHUAIB JOSHUA (1re moitié XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 342 mots

Rabbin et kabbaliste espagnol de la première moitié du xiv e siècle. Joshua ibn Shuaib fut l'élève de Salomon ben Abraham Adret (le RaSHbA) et le maître de Menaḥem ben Aaron ibn Zeraḥ. Il vécut en Navarre, peut-être à Tudèle même. Il doit la notoriété à son œuvre Derashot , qui contient les sermons sur le Pentateuque qu'il donnait dans la synagogue locale (1 re  éd. : Constantinople, 1523 ; 2 e […] Lire la suite

ISRAELI ISAAC BEN SALOMON (850 env.-950)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 1 037 mots

Contemporain du grand penseur et homme politique juif Saadia Gaon (892-942) et éclipsé par sa gloire, Isaac Israeli (en arabe : Isḥāq ben Sulaymān al-Isrā‘īlī) n'en a pas moins exercé une influence remarquable et durable aussi bien à l'intérieur de la communauté juive qu'au sein de l'islam et du christianisme. Ses traités de médecine sont cités avec respect et admiration et ont fait autorité jusqu […] Lire la suite

LE JARDIN DES FINZI-CONTINI, Giorgio Bassani - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gilbert BOSETTI
  •  • 812 mots

Giorgio Bassani (1916-2000) , qui a réuni ses nouvelles sous le titre d' Histoires ferraraises et baptisé Le Roman de Ferrare l'édition définitive de ses romans, assure qu'il n'a jamais écrit qu'un seul livre : il est en effet le chroniqueur de la communauté juive de Ferrare et son œuvre est dominée par le sentiment d'exclusion qui apparente le juif, l'homosexuel ( Les Lunettes d'or , 1956-1958) […] Lire la suite

KALISKY RENÉ (1936-1981)

  • Écrit par 
  • Marc QUAGHEBEUR
  •  • 944 mots

Combattre la disparition de la dimension métaphysique dans les processus révolutionnaires ; récuser aussi bien la confiance dans le progrès liée à l'illusion d'un ordre universel que l'imposture de la civilisation de masse ; réaffirmer la dimension tragique de l'existence, tels sont quelques-uns des axes éthiques qu'entendit réactualiser l'œuvre de René Kalisky. De même, il puise sa matière dramat […] Lire la suite

KEILA LA ROUGE (I. B. Singer) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHAMPSEIX
  •  • 1 114 mots

Isaac Bashevis Singer, qui reçut le prix Nobel de littérature en 1978, écrivait en yiddish dans la grande tradition des conteurs juifs. Présenté comme un inédit, Keila la R ouge a été publié en 2018 par les éditions Stock, dans une traduction de Marie-Pierre Bay et Nicolas Castelnau-Bay. Ce texte, dont on ignore la date de composition, a paru en feuilleton de 1976 à 1977 dans le quotidien new-yo […] Lire la suite

KIMHI LES

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 482 mots

L'histoire du judaïsme médiéval a retenu les noms de trois Kimhi, tous exégètes : Joseph (1105 env.-1170) ; David, son fils enfin, Moïse (mort en 1190 env.). Joseph, grammairien, exégète et traducteur, quitta l'Espagne pour Narbonne à cause de la persécution des almohades. Ses ouvrages principaux sont des traités de grammaire, s'appuyant sur ceux d'Ibn Jannah, qu'il s'attacha à faire connaître à s […] Lire la suite

MALAMUD BERNARD (1914-1986)

  • Écrit par 
  • Michel TURPIN
  •  • 553 mots

Né à New York de parents juifs immigrants, épiciers à Brooklyn, Bernard Malamud fait des études littéraires au City College de New York pendant la Dépression. Titulaire d'un bachelor of arts d'anglais, il exerce divers métiers avant d'obtenir un poste dans le secondaire. En 1961, il est nommé à Bennington College, dans le Vermont : pendant plus de vingt ans, il y donnera des cours de creative wr […] Lire la suite

MENDELSSOHN MOSES (1729-1786)

  • Écrit par 
  • Olivier JUILLIARD
  •  • 716 mots
  •  • 1 média

Fidèle ami de Friedrich Nicolai (1733-1811), avec lequel il collabore à la revue Bibliothek der schönen Wissenschaften und freien Künste , qui diffusa leurs idées esthétiques, Mendelssohn est lié à Lessing, auquel il inspire sans doute la figure principale de Nathan le Sage . Ses nombreuses amitiés intellectuelles dans le monde berlinois lui valent une place très spécifique dans l'essor philosophi […] Lire la suite

MITTELEUROPA

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 8 386 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Du transnationalisme au cosmopolitisme »  : […] L'idée d'un Saint Empire romain germanique, garant des équilibres au milieu de l'Europe, réapparaît à chaque fois que l'Europe centrale traverse une crise historique. Pour Leibniz, il s'agit de surmonter le terrible traumatisme de la guerre de Trente Ans et de défendre le Reich allemand, devenu impuissant, contre Louis XIV, à l'ouest, et contre les Turcs, à l'est. À l'époque de la Révolution franç […] Lire la suite

PHILON PSEUDO-

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 775 mots

L'œuvre intitulée Liber Antiquitatum Biblicarum a été appelée le Pseudo-Philon par son premier éditeur, Jean Sichard, à Bâle en 1527. Elle porte en fait d'autres titres — De successione generationum ou Historia ab initio mundi — dans les nombreux manuscrits latins qui l'ont conservée durant le Moyen Âge. On possède une vingtaine de ces manuscrtits, qui vont du xi e au xvi e siècle. Les uns c […] Lire la suite

PHILON D'ALEXANDRIE (20 av. J.-C. env.-45)

  • Écrit par 
  • Annie JAUBERT
  •  • 2 477 mots

Dans le chapitre « Philon le Juif et ses œuvres »  : […] Philon naquit à Alexandrie dans une riche famille juive. Un de ses frères, Caius Julius Alexander, possesseur d'une immense fortune, prêta des sommes importantes à la famille des Hérodes. Membre d'une aristocratie juive privilégiée, Philon, son œuvre le montre, reçut une éducation complète, juive et hellénistique. Il était un notable de la communauté israélite d'Alexandrie, comme en témoigne l'évé […] Lire la suite

POTOK CHAÏM (1929-2002)

  • Écrit par 
  • Lazare BITOUN
  •  • 796 mots

Romancier, essayiste et auteur de livres pour la jeunesse, Chaïm Potok est l'auteur d'une œuvre importante par laquelle, dès la publication de L'Élu en 1967, il se rattache à l'école de New York, un groupe informel d'écrivains qui ont réussi à imposer les héros juifs et américains de leurs romans comme des personnages de premier plan dans la littérature américaine de la seconde moitié du xx e  siè […] Lire la suite

POURQUOI ÉCRIRE ? (P. Roth) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 1 115 mots

Dans le chapitre « Dans la compagnie des écrivains »  : […] Alors que le chapitre consacré aux « Figures du romancier américain » lui permet d’évoquer J. D. Salinger, Bernard Malamud ou Saul Bellow, tous remarquables par « leur énergie ardente… et une écriture qui s’abreuve à une joie profonde », la partie « Parlons travail » instaure une discussion collégiale ouverte, entreprise rare dans le métier. Philip Roth retranscrit pour le lecteur ses conversation […] Lire la suite

RICHLER MORDECAI (1931-2001)

  • Écrit par 
  • Marta DVORAK
  •  • 794 mots

Romancier, essayiste, journaliste, scénariste, Mordecai Richler a longtemps été l'écrivain canadien le plus connu à l'étranger, notamment aux États-Unis et dans les autres pays de langue anglaise. Le journal québécois Le Devoir a dit de lui en 1992 que „par un curieux virage du destin, ce rejeton excentrique de la communauté juive montréalaise est devenu le principal porte-parole de ce qui reste […] Lire la suite

ROTH PHILIP (1933-2018)

  • Écrit par 
  • Pierre-Yves PÉTILLON
  •  • 1 808 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Zuckerman et ses ombres »  : […] Une digue a cédé. Une parole extravagante déferle dans le scabreux monologue célinien de « Radio Days » (1970), puis dans un pamphlet au vitriol contre Richard Nixon et son « gang » ( Tricard Dixon et ses copains , 1971), accusés d'avoir fait main basse sur la Maison-Blanche et sur le pays. Se souvenant du legs démocrate de sa famille, Roth parodie jusqu'à l'absurde la tartuferie de la rhétorique […] Lire la suite

SAADIA BEN JOSEPH ou SA‘ADYĀH IBN YŪSUF AL-FAYYŪMĪ (882 ou 892-942)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 641 mots

Le plus éminent penseur et la plus haute autorité scientifique de la période gaonique. Né en Égypte, dans les environs de Fayyoum (Abu Suweir), Saadia se distingue, dès sa jeunesse, par sa rectitude et la rigueur logique de ses ouvrages. Il quitte l'Égypte en 921 et, passant par Alep et la Terre sainte, s'installe à Bagdad. En 922, il est nommé à la tête de l'école de Poumbedita, où il se révèle e […] Lire la suite

SACHS NELLY (1891-1970)

  • Écrit par 
  • Lore de CHAMBURE
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Tant par ses poésies que par ses poèmes scéniques, Nelly Sachs n'a cessé d'analyser et de commenter le calvaire du peuple juif : elle se sentait intimement liée à ce peuple, jusque dans son propre destin. Nelly Sachs naît à Berlin. Quoique attirée par la danse, elle choisira de s'exprimer par le mot. En 1940, à l'ultime moment donc, Selma Lagerlöf et quelques autres amis parviennent à l'arracher […] Lire la suite

SAMUEL USQUE (XVIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 561 mots

Historien juif originaire du Portugal, auteur d'un classique de la littérature portugaise, Consolation aux tribulations d'Israël ( Consolaç ao as tribulaç oes de Israel , Ferrare, 1553). Sa biographie est mal connue : issu d'ancêtres castillans, Samuel Usque avait reçu une éducation humaniste au Portugal, où il aurait vécu en marrane jusqu'à son expatriation, en 1531 ; il gagna alors Salonique, re […] Lire la suite

SINGER ISAAC BASHEVIS (1904-1991)

  • Écrit par 
  • Luc ROSENZWEIG
  •  • 1 600 mots
  •  • 1 média

Peu avant de recevoir le prix Nobel de littérature, au mois d'octobre 1978, Isaac Bashevis Singer déclarait : « Je suis presque le dernier écrivain yiddish... » En couronnant Singer, l'Académie suédoise a voulu non seulement attirer l'attention sur une littérature minoritaire, comme ce fut le cas pour l'Islandais Halldor Laxness ou l'Israélien Agnon, mais bien plus encore rendre un hommage en for […] Lire la suite

SINGER ISRAEL JOSHUA (1893-1944)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 424 mots

Écrivain polonais de langue yiddish, né le 30 novembre 1893 à Bilgoraj (Pologne), mort le 10 février 1944 à New York. Le père d'Israel Joshua Singer est un rabbin fervent partisan du hassidisme tandis que sa mère appartient à une grande famille de mitnagdim (partisans du judaïsme traditionnel). En 1915, Singer commence à écrire des récits inspirés par la vie selon les principes hassidiques, puis […] Lire la suite

LE SPINOZA DE LA RUE DU MARCHÉ (I. B. Singer) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉPIN
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Le Spinoza de la rue du M arché d'Isaac Bashevis Singer (1904-1991) est paru, sous son titre original, The Spinoza of Market Street , en 1957. La traduction française en a été effectuée en 1966. Il s'agit d'un recueil de dix nouvelles qui décrivent le monde familier du shtetl , de la communauté juive de Pologne, à la fois des villages et des quartiers des grandes villes . […] Lire la suite

SUTZKEVER AVROM (1913-2010)

  • Écrit par 
  • Sheva ZUCKER
  • , Universalis
  •  • 637 mots

Poète israélien d'expression yiddish, né le 15 juillet 1913 à Smorgon, en Biélorussie. En 1915, la famille d'Avrom Sutzkever quitte la Biélorussie pour la Sibérie afin d'échapper à la Première Guerre mondiale. Elle rentre dans sa région natale en 1920 et s'installe près de Vilnius, où Avrom Sutzkever étudiera la critique littéraire à l'université. Vers 1927, celui-ci commence à écrire des poème […] Lire la suite

TOB SEM (XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 355 mots

Poète castillan du xiv e siècle, Sem Tob ben Ishaq Ardutiel naquit à Carrión de los Condes (Vieille-Castille) ; il exerça dans cette ville un rôle important en tant que rabbin. Hormis des poésies religieuses en hébreu et quelques œuvres scientifiques, il est l'auteur des Proverbios morales dédiés à Pierre le Cruel (1350-1369). L'ensemble comporte 686 quatrains d'heptasyllabes à rimes croisées ; […] Lire la suite

WIESEL ÉLIE (1928-2016)

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 778 mots
  •  • 1 média

Né le 30 septembre 1928 à Sighet, en Transylvanie (Roumanie), Élie Wiesel est déporté en mai 1944 dans les camps d’Auschwitz-Birkenau et de Buchenwald pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa mère, son père ainsi qu’une de ses trois sœurs compteront parmi les six millions de Juifs assassinés par les nazis. À la fin de la guerre, Élie Wiesel fait partie des quatre cents adolescents qui refusent de r […] Lire la suite

YERUSHALMI YOSEF HAYIM (1932-2009)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 934 mots

Issu d'une famille originaire de Russie, Yosef Yerushalmi est né à New York le 20 mai 1932. Il reçoit une formation rabbinique à la Yeshiva University, puis au Jewish Theological Seminary of America, qui l'ordonne rabbin en 1957. Après avoir exercé comme rabbin à la synagogue Beth Emeth (Maison de vérité) à Larchmont (New York), il se tourne vers l'histoire et, à l'université Columbia, sous la dir […] Lire la suite

YIDDISH

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL, 
  • Yitzhok NIBORSKI
  •  • 13 954 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Littérature »  : […] La littérature yiddish est à l'image du peuple dont elle est l'expression. La principale caractéristique de ce peuple est son existence diasporique, celle de sa littérature est d'avoir essaimé dans le monde entier. La branche ashkénaze du peuple juif connut plusieurs centres importants, il en fut de même de la littérature yiddish. La carte littéraire de la yiddishophonie se déplaça de l'Europe de […] Lire la suite


Affichage 

Nelly Sachs

Nelly Sachs

photographie

L'Allemande Nelly Sachs (1891-1970) Son œuvre poétique lui valut de recevoir, avec l'Israélien Samuel Agnon, le prix Nobel de littérature en 1966 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nelly Sachs

Nelly Sachs
Crédits : Hulton Getty

photographie