HONGROISE LITTÉRATURE

ADY ENDRE (1877-1919)

  • Écrit par 
  • André KARATSON
  •  • 1 851 mots
  •  • 1 média

L'œuvre d'Endre Ady, issue d'une activité double de poète et de journaliste, est l'un des sommets de la littérature hongroise moderne. On y trouve résumée l'effervescence artistique, intellectuelle et politique qu'avait suscité la première grande génération du mouvement Nyugat (Occident). Suite ininterrompue d'examens de conscience à la fois individuels et nationaux, elle est le champ de bataille […] Lire la suite

ARANY JÁNOS (1817-1882)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 1 386 mots

Figure dominante de la littérature hongroise de la seconde moitié du xix e  siècle, Arany, père du « classicisme national », pratiqua à la fois le genre épique et le genre lyrique. Fidèle à la tradition politique qui régnait dans les lettres hongroises, il s'efforça de ne servir que la cause du patriotisme, écartant ses problèmes personnels ; mais ceux-ci transparaissent malgré tout à travers ses […] Lire la suite

BABITS MIHÁLY (1883-1941)

  • Écrit par 
  • André KARATSON
  •  • 1 200 mots

Poète surtout, et des plus éminents, mais aussi auteur de plusieurs romans remarquables, d'essais philosophiques et critiques, traducteur inspiré de Sophocle, de Dante, de Shakespeare, de Goethe, de Baudelaire et de Poe, co-directeur, puis directeur, à partir de 1934, de la revue Nyugat, maître à penser de toute une génération, Mihály Babits marqua de sa présence trente années de littérature hong […] Lire la suite

BALASSI BÁLINT (1554-1594)

  • Écrit par 
  • Tibor KLANICZAY
  •  • 758 mots

L'œuvre du premier grand poète d'expression magyare constitue le sommet littéraire de la Renaissance en Hongrie. C'est aussi à partir de Balassi que la poésie lyrique prédomine dans les lettres hongroises. Ses poèmes d'amour, ses psaumes, ses chants patriotiques unissent en une synthèse vivante la tradition hongroise, l'héritage classique et le courant international du pétrarquisme. Par son authe […] Lire la suite

BALÁZS BÉLA (1884-1949)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 542 mots
  •  • 1 média

Herbert Bauer, qui sera plus tard Béla Balázs, est né à Szeged, en Hongrie. Après des études universitaires, il part avec le musicien Zoltán Kodály en voyage d'étude pour Berlin et Paris. Balázs est parmi les premiers à découvrir le génie du plus grand poète hongrois, Endre Ady. Il se lie avec Béla Bartók et György Lukács. Cette dernière amitié durera toute leur vie. Lukács défend Balázs dès le dé […] Lire la suite

BERZSENYI DÁNIEL (1776-1836)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 525 mots

Il n'y a pas d'époque où le génie primitif soit plus à l'honneur qu'à celle de Dániel Berzsenyi. Aussi, cet autodidacte hongrois, né à Egyházashetye, essaie-t-il de cultiver son inspiration poétique à l'abri des influences littéraires, comme les représentants du Sturm und Drang le recommandent à la même époque, mais à son insu. Cependant, il est difficile de tenir une pareille gageure au moment où […] Lire la suite

CSOKONAI VITÉZ MIHÁLY (1773-1805)

  • Écrit par 
  • Gyula SIPOS
  •  • 2 050 mots

Dans le chapitre « « Il faut être bien sot... » »  : […] Le retard sur l'évolution des lettres européennes et l'anachronisme de la situation faite à l'artiste expliquent souvent certains traits de la littérature hongroise. Csokonai tire profit de l'un, même s'il pâtit de l'autre. En effet, l'enfant prodige d'un chirurgien-barbier, qui apprend très vite le grec, le latin, l'italien, le français et l'allemand, reçoit, dans le vieux collège de sa ville na […] Lire la suite

DÉRY TIBOR (1894-1977)

  • Écrit par 
  • Pal REZ
  •  • 1 359 mots

Romancier et dramaturge hongrois, Tibor Déry s'est efforcé, durant sa longue carrière mouvementée, d'apporter sa participation intellectuelle et artistique aux grandes mutations du xx e  siècle européen. Marquée par l'actualité historique et l'interrogation morale, son œuvre constitue le lieu géométrique des contradictions individuelles et sociales envisagées du point de vue de l'engagement, en co […] Lire la suite

ESTERHÁZY PÉTER (1950-2016)

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 1 318 mots
  •  • 1 média

Dans la superbe floraison de la littérature hongroise contemporaine, l'œuvre de Péter Esterházy se caractérise par un mélange d'humour et d'érudition, lié à la conscience aiguë d'une tradition culturelle – celle de la Mitteleuropa  – dont l'âge d'or aurait été l'Europe baroque. Née alors que le régime communiste entrait dans son crépuscule, elle renoue ironiquement avec l'imaginaire du roman famil […] Lire la suite

FOLKLORIQUE HONGROISE ÉCOLE

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 1 044 mots
  •  • 2 médias

En 1889, au moment de la fondation de la Société hongroise d'ethnologie (Magyar Néprajzi Társaság), qui commence en 1890 la publication de la revue Ethnographia, l'école folklorique hongroise est installée à Budapest. L'importance et la richesse du folklore hongrois en ethnologie avaient déjà été soulignées par le linguiste Miklós Révai dès 1782, dans un article du Courrier hongrois ( Magyar Hir […] Lire la suite

FÜST MILÁN (1888-1967)

  • Écrit par 
  • Gyorgy RABA
  •  • 720 mots

Contemporain de celui de Milosz et de Claudel, l'art de Milán Füst, poète, romancier, essayiste et dramaturge hongrois, restitue le foisonnement d'un microcosme imaginaire, et le rayonnement de son verbe ne cesse de fasciner les nouvelles générations de poètes dans son pays. D'inspiration freudienne, les notations de sa prose s'entourent, comme chez les romanciers symbolistes, d'un halo mystérieux […] Lire la suite

HARMONIA CÆLESTIS (P. Esterházy)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER
  •  • 936 mots
  •  • 1 média

Dans la magnifique floraison de la littérature hongroise d'aujourd'hui, se détache l'œuvre puissante et originale de Péter Esterházy . Depuis Trois anges me surveillent (1989), Le Livre de Hrabal (1990), Une femme (1998) et L'Œillade de la comtesse Hahn-Hahn - en descendant le Danube (1999), on connaît le ton ludique et humoristique de cet écrivain érudit, nourrissant ses textes d'une foule de […] Lire la suite

HONGRIE

  • Écrit par 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Lorant CZIGANY, 
  • Albert GYERGYAI, 
  • Pierre KENDE, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Fridrun RINNER
  • , Universalis
  •  • 32 150 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La nostalgie d'une tradition »  : […] Si puissant que fut le royaume de Hongrie du xi e au xvi e siècle, depuis saint Étienne, apôtre du pays, jusqu'au règne des Turcs et des Habsbourg, on doit parler avec prudence d'une littérature médiévale, qu'elle soit en latin ou en hongrois, et l'on n'ose pas la comparer aux grandes littératures occidentales. L' Oraison funèbre (1228), un des premiers monuments de l'ancienne langue hongroise  […] Lire la suite

ILLYÈS GYULA (1902-1983)

  • Écrit par 
  • André KARATSON
  •  • 1 606 mots

Homme du peuple, barde de la nation, peu d'écrivains pourraient briguer aussi légitimement ces titres que le Hongrois Gyula Illyés dont l'œuvre de poète, de prosateur et de dramaturge s'est, depuis un demi-siècle, identifiée aux drames de conscience vécus par sa patrie. L'une des plus largement écoutées de ses compatriotes, cette œuvre, qu'anime sans défaillance la foi en sa mission civilisatrice, […] Lire la suite

JÓKAI MÓR (1825-1905)

  • Écrit par 
  • Lorant CZIGANY
  •  • 1 013 mots

Mór Jókai est le romancier le plus populaire des lettres hongroises. On l'a souvent traduit en français, en allemand et dans d'autres langues, surtout en anglais, car il fut très apprécié des lecteurs de l'ère victorienne. Jókai fut un auteur prolifique ; au cours de sa longue carrière d'écrivain, il publia plus de deux cents récits d'imagination. Son style est marqué par tous les défauts de l'éc […] Lire la suite

JÓZSEF ATTILA (1905-1937)

  • Écrit par 
  • Miklós SZABOLCSI
  •  • 1 195 mots

Attila József, dont l'œuvre fut créée entre les deux guerres mondiales, est l'un des représentants les plus importants de la poésie hongroise, sur laquelle son influence n'a cessé de s'exercer en profondeur. Les difficultés de sa vie, la complexité de son drame humain l'avaient destiné à partager et à chanter le destin à la fois des pauvres de la campagne, des ouvriers de la ville et des intellec […] Lire la suite

KARINTHY FRIGYES (1887-1938)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 386 mots

De son vivant, il s'efforçait de faire admettre que, à l'encontre de l'opinion générale, son humour relevait des accidents de parcours, tandis que la vraie valeur de ses écrits était à chercher dans sa philosophie. Cependant, cette distinction est parfaitement artificielle, car la foi de cet écrivain dans le progrès technique, son rationalisme et son scepticisme, son apolitisme et son attitude ant […] Lire la suite

KASSÁK LAJOS (1887-1967)

  • Écrit par 
  • Gyula SIPOS
  •  • 1 733 mots

L'homme des commencements, et de la fidélité à ses choix, le représentant, à lui seul, des différentes tendances de la « modernité » dans la littérature magyare du xx e  siècle, l'homme fier, en butte aux attaques les plus diverses, Lajos Kassák se dresse au sein des lettres hongroises, conscience sans faille autant qu'irremplaçable. Cet ancien serrurier, qui parle avec une évidence, une force et […] Lire la suite

KATONA LAJOS (1862-1910)

  • Écrit par 
  • François VIEILLESCAZES
  •  • 420 mots

Influencé par les travaux de János Erdélyi, qui recueillit des récits folkloriques entre 1800 et 1830 et les publia sous une forme fragmentaire entre 1846 et 1848, et par l'œuvre du poète hongrois János Aramy, Lajos Katona s'intéresse très tôt au folklore hongrois sous un angle comparatif. Il consacre sa thèse de doctorat à l'histoire de la littérature et du folklore ( À propos du folklore magyar, […] Lire la suite

KERTÉSZ IMRE (1929-2016)

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER
  •  • 1 150 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La trilogie »  : […] Né à Budapest le 9 novembre 1929, déporté à Auschwitz et libéré à Buchenwald en 1944, Imre Kertész travaille comme journaliste pour le quotidien Világosság . En 1951, il est limogé à cause de sa tiédeur vis-à-vis du régime communiste. À partir de 1953, il vit uniquement de sa plume, écrivant comédies et libretti , traduisant en hongrois Nietzsche, Freud, Hofmannsthal, Schnitzler, Canetti et Wittge […] Lire la suite

KONRÁD GYÖRGY (1933-2019)

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER
  •  • 1 087 mots

Écrivain de la culture européenne, de la liberté et de la responsabilité de l'individu, György Konrád est un des plus importants romanciers et essayistes contemporains. Né le 2 avril 1933 à Berettyóújfalu près de Debrecen (Hongrie), dans une famille juive, il a connu l'oppression du régime de l'amiral Miklós Horthy, l'occupation de son pays par les troupes allemandes, la déportation et l'extermin […] Lire la suite

KOSZTOLÁNYI DEZSÖ (1885-1936)

  • Écrit par 
  • André KARATSON
  •  • 1 606 mots

Multiple et insaisissable, l'œuvre de Dezso″ Kosztolányi, cet esthète entre tous, tire son originalité et son charme de l'abandon spontané aux paradoxes de l'esprit et de l'âme. Classicisme et impressionnisme, frénésie et tendresse, volonté de puissance et solidarité humaine alternent et s'organisent en une synthèse de clarté souriante chez l'Ariel des lettres hongroises, dont le talent s'illustra […] Lire la suite

KRISTOF AGOTA (1935-2011)

  • Écrit par 
  • Erica DURANTE
  •  • 802 mots

Hongroise exilée en Suisse, devenue écrivain par un apprentissage tenace et courageux de la langue française qui lui était inconnue jusqu'à l'âge adulte, Agota Kristof s'impose comme une voix majeure de la littérature francophone contemporaine. À partir d'une position d'étrangère, d'« analphabète » dans cette nouvelle langue, elle produit une œuvre dense et dérangeante, composée de pièces de théâ […] Lire la suite

KRÚDY GYULA (1878-1933)

  • Écrit par 
  • Gyula SIPOS
  •  • 1 702 mots

Couvert de gloire dans sa jeunesse, oublié pendant ses dernières années passées  dans  le  dénuement,  Gyula Krúdy, prosateur hongrois, connaît actuellement, auprès du public et de la critique de son pays, une véritable renaissance. Il se peut que ce culte pieux entoure de prime abord la légende de l'écrivain, car Krúdy de son vivant était déjà devenu un être mythique. Une approche plus méticuleus […] Lire la suite

MADÁCH IMRE (1823-1864)

  • Écrit par 
  • Lorant CZIGANY
  •  • 1 132 mots

Poète et dramaturge hongrois, Imre Madách doit sa renommée à son chef-d'œuvre, La Tragédie de l'homme , poème dramatique en quinze tableaux, représentatif d'un genre typique du xix e  siècle qu'illustrent le Caïn de Byron, le Faust de Goethe et le Peer Gynt d'Ibsen. Madách fut marqué par le courant sceptique qui, provoqué par le développement des sciences naturelles, devait s'affirmer à la fin […] Lire la suite

MÁRAI SÁNDOR (1900-1989)

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER
  •  • 1 034 mots

Né à Kassa (Kaschau en allemand, Kosice en slovaque), dans une ville hongroise multilingue, formé dans la tradition de la bourgeoisie austro-hongroise, Sándor Márai fait ses études de journalisme en Allemagne. Dès 1923, il est correspondant de la Frankfurter Allgemeine Zeitung à Paris, où il fréquente la bohème intellectuelle. En 1928, il retourne en Hongrie. Attiré par l'expressionnisme allemand […] Lire la suite

MIKSZÁTH KÁLMÁN (1847-1910)

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 264 mots

Romancier hongrois. Après des études de droit, Mikszáth s'oriente vers le journalisme. En 1887, déjà célèbre, il entre à l'Assemblée nationale. Ses premiers succès littéraires lui vinrent de deux volumes de nouvelles : La Famille slovaque ( A tót atyafiak , 1881) et Le Bon Palocs ( A jó palócok , 1882). En 1894, il publie son premier roman, Le Siège de Beszterce ( Beszterce ostroma ), histoire d […] Lire la suite

MÓRICZ ZSIGMOND (1879-1942)

  • Écrit par 
  • Antonia FONYI
  •  • 968 mots

Grande figure du réalisme hongrois dans la première moitié du xx e siècle, ce romancier puissant se distingue par l'étendue de ses thèmes et sa vision nuancée. Engagé au service de sa mission humanitaire, chacun de ses écrits peut être considéré comme un signal de détresse exhortant à la transformation fondamentale de son pays. Son œuvre offre une vue d'ensemble de la société magyare contemporain […] Lire la suite

NÁDAS PÉTER (1942- )

  • Écrit par 
  • Fridrun RINNER
  •  • 1 063 mots

Né en 1942 à Budapest où il travaille d'abord comme journaliste et photographe, l'écrivain hongrois Péter Nádas est souvent comparé à Proust, Mann ou Musil. Son œuvre, où l'humanisme et la tolérance ont une part importante, a entre autres reçu le prix du meilleur livre étranger (1998) et le prix Franz Kafka (2003). Nádas appartient à la génération de la dictature stalinienne et de l'oppression qui […] Lire la suite

NYUGAT, revue

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 697 mots
  •  • 1 média

L'histoire de la littérature hongroise au xx e siècle est étroitement liée à celle de la revue Nyugat . De 1908 à 1941, elle fut le réceptacle des tendances littéraires modernes les plus diverses. En tant que mouvement elle se révéla le catalyseur de la création, et en tant que forum des critiques indépendants un modèle de libéralisme et de tolérance. Son nom, « Occident », est déjà tout un progr […] Lire la suite

ÖRKÉNY ISTVÁN (1912-1979)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 558 mots

Le plus étonnant des écrivains hongrois, l'« inventeur » du genre grotesque , fut d'abord ingénieur chimiste. Bien qu'il n'ait jamais exercé cette profession, sa conception du monde fondée sur des sciences naturelles est une des caractéristiques de son œuvre. L'élément grotesque est apparu dès sa première nouvelle, une parabole sur la prise de pouvoir par Hitler représentée comme la révolte des ha […] Lire la suite

PETÖFI SÁNDOR (1823-1849)

  • Écrit par 
  • Lorant CZIGANY
  •  • 1 436 mots

En Hongrie, le nom de Petőfi est synonyme de poésie, il est connu de tous, et la position qu'il y occupe est, en quelque sorte, semblable à celle de Shakespeare en Angleterre. Surgi comme un météore dans la littérature hongroise, il en a modifié considérablement les tendances dominantes et a influencé non seulement ses contemporains, mais aussi des poètes modernes comme Gyula Illyés, qui n'ont éc […] Lire la suite

PILINSZKY JÀNOS (1921-1981)

  • Écrit par 
  • Pal REZ
  •  • 623 mots

Né le 27 novembre 1921 à Budapest, dans une famille d'intellectuels, Jànos Pilinszky fait ses études chez les piaristes ; en 1939 il s'inscrit à la faculté des lettres de Budapest, suit des cours d'histoire de l'art et devient rédacteur adjoint de Élet (« Vie »), hebdomadaire catholique. Ses premiers poèmes sont la description exacte et dénudée de l'individu perdu dans le monde, ils expriment com […] Lire la suite

POPULISTE HONGROISE LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 767 mots

Les écrivains du mouvement populiste des années 1930 insistent sur le fait que la paysannerie est exclue de la nation. Ils se chargent donc de la représenter sur le terrain glissant de la politique et luttent pour des réformes agraires. Leurs références : Endre Ady et Dezsö Szabó (1879-1944). Ce dernier, à la fois anti-individualiste, anticapitaliste et antisémite, annonce dans son Village à la d […] Lire la suite

RADNÓTI MIKLÓS (1909-1944)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 605 mots

Le souvenir, l'angoisse et l'appel de la mort composent la vie et la poésie de Miklós Radnóti. Il n'y a peut-être aucun autre poète hongrois qui ait identifié si étroitement la vocation de l'écrivain à celle du martyr. « Quelque chose dont on ne peut parler que dans des poèmes » commence pour lui lorsqu'il apprend l'histoire de sa mère et de son frère jumeau, morts à sa naissance. Il parle de cett […] Lire la suite

SZENTKUTHY MIKLÓS (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Pal REZ
  •  • 547 mots

Romancier, essayiste, traducteur hongrois, Miklós Szentkuthy a obtenu son diplôme universitaire à la faculté des lettres de l'université de Budapest, ainsi qu'un doctorat d'anglais et de français (1931). Il fut le traducteur de Swift, Dickens et Joyce. Ses premières œuvres ( Prae , 1934 ; Vers l'unique métaphore , 1935) firent beaucoup de bruit dans le monde littéraire : rompant avec les tradition […] Lire la suite

SZERB ANTAL (1901-1945)

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 763 mots

Le principal représentant de la « génération des essayistes », à laquelle appartenaient entre autres Gábor Halász (1901-1945) et László Cs. Szabó (1905-1984), fut Antal Szerb (né à Budapest). Ils étaient liés par l'intérêt porté à la littérature contemporaine produite autour de la revue Nyugat (Occident, 1908-1941) et par leur hostilité envers l'histoire littéraire académique, engoncée dans son p […] Lire la suite

VÖRÖSMARTY MIHÁLY (1800-1855)

  • Écrit par 
  • Gyula SIPOS
  •  • 1 706 mots

En Vörösmarty, poète et dramaturge hongrois, s'incarnent, d'une façon exemplaire, les tensions et les contradictions du romantisme magyar qui coïncide, sur le plan historique, avec une époque de réformisme social et d'effervescence nationale. L'esprit du temps imposera à Vörösmarty le rôle du barde national, à qui incombent l'évocation d'un passé exemplaire glorieux et l'exaltation des devoirs ci […] Lire la suite

WEÖRES SÁNDOR (1913-1989)

  • Écrit par 
  • Aron KIBEDI VARGA
  •  • 1 509 mots

Poète protéiforme, Weöres se sert de toutes les traditions, européennes et orientales, pour définir sa propre poétique. Son immense œuvre possède à la fois le souffle épique et visionnaire d'un Hugo et la rigueur méthodique d'un Mallarmé. De ce fait, Weöres occupe une place à part dans la poésie hongroise ; il est impossible de le classer dans un des grands courants littéraires de son pays. Weöres […] Lire la suite

ZELK ZOLTÁN (1906-1981)

  • Écrit par 
  • Pal REZ
  •  • 553 mots

Fils d'un chantre juif de village, Zoltán Zelk est né à Érmihályfalva, dans l'est de la Hongrie. À quinze ans, il entre dans le mouvement des jeunes travailleurs, arrive en 1921 à Budapest, où il travaille comme apprenti. Son premier poème paraît en 1925 dans la revue d'avant-garde 365 . En 1927, il est arrêté, interdit de séjour en Hongrie, puis expulsé en Roumanie ; un an plus tard, il retourne […] Lire la suite


Affichage 

Endre Ady

photographie : Endre Ady

photographie

Au début du XXe siècle, la poésie d'Endre Ady, d'un modernisme classique, s'attacha à construire une identité nationale hongroise chez l'élite réformatrice 

Crédits : Courtesy of the Petofi Irodalmi Muzeum, Budapest

Afficher

Endre Ady

Endre Ady
Crédits : Courtesy of the Petofi Irodalmi Muzeum, Budapest

photographie