HÉBRAÏQUE MODERNE LITTÉRATURE

AGNON SAMUEL JOSEPH (1888-1970)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 2 934 mots

L'œuvre de l'écrivain israélien Agnon , couronnée par le prix Nobel de littérature, en 1966, est l'une des plus représentatives de la littérature hébraïque moderne, dont elle incarne la prodigieuse aventure artistique et spirituelle. Rédigée, en effet, par un juif, né et élevé dans la Diaspora d'Europe orientale, mais qui s'installe très tôt en Terre sainte, cette œuvre est caractérisée par deux […] Lire la suite

AMICHAÏ YEHUDA (1924-2000)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 131 mots

Poète israélien. Après avoir immigré en Palestine en 1936, il s'engage dans la brigade juive de l'armée britannique. L'expérience de la Seconde Guerre mondiale, puis celle des combats contre les pays arabes au moment de l'instauration de l'État d'Israël feront de lui un pacifiste convaincu. Son premier recueil de poèmes ( Aujourd'hui et maintenant , 1955) donne un ton nouveau à la poésie hébraïq […] Lire la suite

APPELFELD AHARON (1932-2018)

  • Écrit par 
  • Michèle TAUBER
  •  • 1 687 mots
  •  • 1 média

Figure majeure de la littérature israélienne contemporaine, Aharon Appelfeld se situe toutefois hors du sérail des écrivains qui dépeignent les états d'âme d'une société israélienne en mutation permanente. Son histoire personnelle le porte à retracer le vécu du judaïsme d'Europe centrale tout au long du xx e  siècle. La quête de la mémoire occupe une place prépondérante dans son œuvre où sont évoq […] Lire la suite

BIALIK HAYIM NAHMANE (1873-1934)

  • Écrit par 
  • Abraham GOLEK
  •  • 2 632 mots

Poète hébraïque, Bialik est considéré comme le plus significatif de sa génération : celle de la renaissance nationale juive qui précéda la création de l'État d'Israël. L'identification de son destin personnel avec celui du peuple juif, son inspiration novatrice et pourtant profondément enracinée dans la tradition de l'histoire, le caractère engagé de plusieurs de ses œuvres lui ont valu le titre […] Lire la suite

BRENNER YOSSEPH HAYIM (1881-1921)

  • Écrit par 
  • Abraham GOLEK
  •  • 1 204 mots

Yosseph Hayim Brenner est à la fois romancier, critique et publiciste hébraïque. Son œuvre est considérée comme une des expressions les plus authentiques de toute une génération de pionniers juifs, vivant entre le refus et la révolte contre la physionomie de la société juive en Europe orientale au début du xx e  siècle et les difficultés d'adaptation aux pénibles conditions de vie en Palestine. […] Lire la suite

GROSSMAN DAVID (1954- )

  • Écrit par 
  • Michèle TAUBER
  •  • 1 611 mots

Écrivain israélien, David Grossman est né le 25 janvier 1954 à Jérusalem. Dans son enfance, il participe à des émissions de radio pour enfants sur la chaîne publique Qol Israel (La voix d’Israël) et prête sa voix à des sketches de sa composition. Il fait des études de philosophie et de théâtre à l’université hébraïque de Jérusalem. Dans les années 1970 et 1980, il est producteur, auteur et présent […] Lire la suite

HASKALA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 900 mots

Dérivé de l'hébreu sekhel (« raison » ou « intellect »), le terme Haskala désigne un mouvement social et culturel dans le judaïsme d'Europe centrale et orientale, à la fin du xviii e et au xix e siècle. Bien qu'inspiré de la philosophie des Lumières, ses racines, son caractère propre et son développement sont éminemment juifs. Lorsque le mouvement commença, les juifs vivaient dans les condition […] Lire la suite

HÉBRAÏQUES LANGUE & LITTÉRATURE

  • Écrit par 
  • Valentin NIKIPROWETZKY, 
  • René Samuel SIRAT
  •  • 8 503 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La renaissance : pogroms et sionisme »  : […] Deux événements vont marquer la littérature hébraïque entre 1880 et 1917 : les pogroms de Russie (1881...) et l'apparition du mouvement des Amants de Sion avec le sionisme politique et culturel. L'ambition déçue de la Haskala, réussir l'émancipation des juifs et en faire des Européens (de confession ou d'origine juive), cède la place à une volonté inébranlable de réussir l'« auto-émancipation » ( […] Lire la suite

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre «  La littérature »  : […] Trois ans à peine après la révélation à la face du monde de l'étendue du malheur qui a frappé le peuple juif, renaît un État indépendant (1948) qui, dix-neuf siècles après l'exil, rassemble les dispersés. Les écrivains de cette génération sont en majorité natifs du pays, membres de kibboutzim et du Palmah (unités de choc de l'armée), d'où leurs surnoms de « génération de la guerre d'Indépendance  […] Lire la suite

KANIUK YORAM (1930-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 357 mots

L’ écrivain israélien Yoram Kaniuk est devenu une figure majeure du paysage littéraire avec la publication de ses Mémoires romancés, Tashach (2010 ; trad. franç. 1948 , 2012), récompensés par le prix Sapir, plus haute distinction littéraire israélienne. Ses romans et ses articles, écrits selon la technique du stream of consciousness (courant de conscience) adoptent souvent une attitude très c […] Lire la suite

KROCHMAL NA'HMAN (1785-1840)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Érudit et philosophe juif, Nachman Krochmal est né le 17 février 1785 à Brody et mort le 31 juillet 1840 à Tarnopol, ville de la province de Galicie, au sein de l'empire d'Autriche-Hongrie (auj. en Ukraine). Marié à l'âge de quatorze ans selon la coutume de son temps, Nachman Krochmal, également connu sous le nom de Ranak (acronyme de rabbi Nachman Krochmal), s'installe chez son riche beau-père. […] Lire la suite

LUZZATTO EFRAÏM (1729-1792)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 84 mots

Médecin formé à l'université de Padoue, Efraïm Luzzatto a exercé sa profession d'abord à San Daniele, son pays natal, puis à Londres, de 1763 à 1792. C'est en revenant en Italie qu'il meurt à Lausanne. Il est célèbre surtout par ses poèmes d'inspiration lyrique, composés dans la langue hébraïque, à laquelle il a été l'un des premiers à imprimer un style moderne. Il compte parmi les tout premiers p […] Lire la suite

LUZZATTO MOSHE HAYYIM (1707-1747)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 1 030 mots

L'une des plus géniales personnalités juives du xviii e  siècle. Grand mystique, disciple attardé de Sabbataï Zevi, auteur de nombreuses études kabbalistiques, Moshe Hayyim Luzzatto est, en même temps, un moraliste distingué, un styliste et un maître en didactique littéraire, le créateur, enfin, d'un genre presque entièrement nouveau dans l'histoire de la littérature hébraïque : le drame. Il est c […] Lire la suite

LUZZATTO SAMUEL DAVID (1800-1865)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 165 mots

Né à Trieste, Samuel David Luzzatto a vécu à Padoue, où il a enseigné à l'école rabbinique à partir de 1830 et où il est mort. Ses vastes connaissances philologiques ont fait de lui l'un des meilleurs exégètes bibliques du xix e  siècle, qui alliait, dans sa méthode, la critique modérée à l'interprétation traditionnelle juive. Mais, parallèlement à son œuvre d'historien et d'exégète, rédigée en it […] Lire la suite

MENDÉLÉ MOKHER SEFORIM (1835 ou 1837-1917)

  • Écrit par 
  • Isaac POUGATCH
  •  • 1 077 mots

Mendélé est le promoteur universellement reconnu de la littérature yiddish moderne. Il se révéla un conteur de taille, à la plume acérée, à la vision pénétrante, sachant trouver le mot juste, l'expression pittoresque et parfois féroce. Le yiddish, dont il utilisait toutes les ressources et qu'il enrichissait par des néologismes devenus classiques, acquit droit de cité. Il l'éleva au niveau d'une […] Lire la suite

OZ AMOS (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Ziva AVRAN
  •  • 1 972 mots
  •  • 2 médias

L'enfance d'Amos Oz coïncide avec la guerre d'indépendance et la fondation de l'État d'Israël (1948) ; sa jeunesse est marquée par la construction d'une nouvelle société où la réalisation d'un rêve entraîne obligatoirement difficultés et désillusions, tandis que le modèle idéal du sabra (l'image emblématique du nouveau Juif, natif du pays) se fissure et que la vision collective d'une identité nat […] Lire la suite

SEULE LA MER (A. Oz) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Sylvie COHEN
  •  • 927 mots

Amos Oz est né à Jérusalem en 1939, de parents émigrés de Russie et de Pologne au début des années 1930. Sa biographie incarne les multiples facettes du mythe israélien : le sabra, l'enfant de Jérusalem, le kibboutznik (en 1954, après le suicide de sa mère, il part s'installer au kibboutz Houlda où il vécut vingt-cinq ans), le soldat (il participe à la guerre de Six Jours, en 1967, et à celle de […] Lire la suite

SHAHAR DAVID (1926-1997)

  • Écrit par 
  • Madeleine NEIGE
  •  • 919 mots

Romancier et nouvelliste israélien, David Shahar, né à Jérusalem le 17 juin 1926, est mort à Paris le 2 avril 1997. Ses ancêtres s'étaient installés à Jérusalem au début du xix e  siècle. Ils venaient, du côté maternel, de Russie, du côté paternel, de Hongrie mais, pour ces derniers, une tradition familiale les faisait descendre de Juifs ayant fui l'Espagne au xvi e  siècle. Son enfance s'écoule à […] Lire la suite

SHALEV ZERUYA (1959- )

  • Écrit par 
  • Michèle TAUBER
  •  • 1 086 mots
  •  • 1 média

Poétesse et romancière née le 13 mai 1959 au Kibbutz Kinneret (Israël), Zeruya Shalev appartient à une famille de lettrés. Son père, Mordekhaï Shalev, est un penseur et critique littéraire. Son oncle était le poète et écrivain Yitzhak Shalev, lui-même père de l’écrivain Meir Shalev, et son frère, Aner, est également écrivain. Zeruya Shalev fait des études de langue et littérature biblique à l’univ […] Lire la suite

SHLONSKY ABRAHAM (1900-1973)

  • Écrit par 
  • Abraham B. YOFFE
  •  • 377 mots

Né à Karyokov en Ukraine dans une famille juive hassidique, Abraham Shlonsky fut fortement influencé par sa mère qui militait dans le mouvement révolutionnaire russe. À treize ans, il fut envoyé en Éretz Israël pour poursuivre ses études. Mais la Première Guerre mondiale l'obligea à rentrer en Russie ; c'est alors qu'il fréquenta le milieu sioniste russe. Arrivé en Éretz Israël en 1921, Shlonsky c […] Lire la suite

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 488 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Nommer l'innommable »  : […] Si les poètes yiddish et quelques rares poètes de langue polonaise n'ont cessé de faire entendre leur cri, leur lamentation en parlant du fond de « ... la fournaise de l'extermination juive » (Sutzkever), en recourant aux images mêmes qu'ils récusaient, il a fallu un certain temps aux autres langues, pour parvenir à « transposer les innommés nommément ». Pourtant, par sa nature même, la poésie a v […] Lire la suite

TCHERNIKHOVSKY SAÜL (1875-1943)

  • Écrit par 
  • Isaac POUGATCH
  •  • 1 302 mots

L'origine de la poésie hébraïque remonte à des temps immémoriaux. Sa période classique se situe entre les x e  et vii e  siècles avant l'ère chrétienne. Par le fait des continuelles persécutions infligées aux Juifs depuis la grande Dispersion, la poésie hébraïque fait entendre surtout des sons douloureux, nostalgiques, mais elle ne s'est jamais tue. Au fil des événements, elle passe de la Judée en […] Lire la suite

YEHOSHUA (A. B.)

  • Écrit par 
  • Michèle TAUBER
  •  • 1 322 mots

Avraham (Bouli) Gavri’el Yehoshua, dit A. B. Yehoshua, est né le 9 décembre 1936 à Jérusalem dans une famille établie en Palestine depuis plusieurs générations. Son œuvre, très variée, comprend plusieurs recueils de nouvelles, de nombreux romans, des pièces de théâtre et des essais littéraires et politiques. Après avoir étudié la littérature hébraïque et la philosophie à l’université hébraïque de […] Lire la suite