LITTÉRATURE ENGAGÉE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« La littérature embarquée »

Pourtant, et contrairement à cette définition, la littérature engagée dans sa version sartrienne ne résulte pas d'un choix ou d'un acte mais d'un fait. Reprenant une image de Blaise Pascal, Sartre souligne que la littérature est toujours « embarquée ». Dès lors, l'alternative est soit d'en prendre acte et d'en tirer les conséquences, soit de fuir cette responsabilité : « Un écrivain est engagé lorsqu'il tâche à prendre la conscience la plus lucide, et la plus entière d'être embarqué, c'est-à-dire lorsqu'il fait passer pour lui et pour les autres l'engagement de la spontanéité immédiate au réfléchi » (Qu'est-ce que la littérature ?). Cet engagement rend la littérature tributaire de son destinataire, de sa réception, des conditions de sa production – tout autant qu'elle indique l'aveuglement coupable de celui qui, en refusant d'engager son œuvre, en se réclamant de l'« art pur » ou de « l'art pour l'art », acquiesce implicitement à l'ordre dominant. Cette dernière remarque permet d'observer combien toute une littérature apparemment libre de telles contraintes se fait elle aussi, et à son insu, le relais d'orientations politiques, si normatives et hégémoniques qu'elles en deviennent invisibles.

L'expression même de « littérature engagée » s'est rapidement détachée de la signification précise que lui donnait Sartre pour osciller entre un pôle doctrinal, plus ou moins fidèle aux propositions sartriennes, et un aspect plus mouvant et dynamique, qui lui permet d'épouser un ensemble hétéroclite de formes et d'orientations politiques. À ce titre, la question de l'inspiration politique, de son rapport à une organisation structurée, et celle de sa réception deviennent cruciales. L'expression a pris le sens d'une littérature engagée dans le combat politique, dont le propos plus ou moins explicite a valeur dans le champ littéraire d'une prise de position. Cependant, il faut observer que la complexité de la notion tient aussi à ce qu'il existe des œuvres actives politiquement dont le caractère subversif tient [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en arts du spectacle à l'université de Strasbourg-II-Marc-Bloch

Classification

Pour citer l’article

Olivier NEVEUX, « LITTÉRATURE ENGAGÉE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-engagee/