CANADIENNE DE LANGUE FRANÇAISE LITTÉRATURE

BEAULIEU VICTOR-LÉVY (1945- )

  • Écrit par 
  • A. BERGENS
  •  • 541 mots
  •  • 1 média

Né à Saint-Jean-de-Dieu, au Québec, Beaulieu s'est mis à écrire dès la fin de ses études secondaires. En 1967, il obtient un prix littéraire pour une étude sur Victor Hugo ; en 1972, le grand prix de la Ville de Montréal pour Un rêve québécois  ; en 1975, le prix du gouverneur général pour Don Quichotte de la démanche . Journaliste, essayiste, romancier, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victor-levy-beaulieu/#i_86777

BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- )

  • Écrit par 
  • Antony SORON
  •  • 1 061 mots

Marie-Claire Blais naît à Québec le 5 octobre 1939 et grandit dans un milieu ouvrier. L’éducation scolaire de la jeune fille se passe chez les religieuses catholiques. Mais elle ne tarde pas à rechercher une échappatoire à une ligne de vie trop traditionnelle. En quête d’émancipation, elle devra beaucoup à la fréquentation des cours de littérature française de l’université Laval. Elle ressent alor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claire-blais/#i_86777

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La poésie »  : […] Au moment où, en France, le romantisme subit un net déclin, il connaît, sur l'autre rive de l'Atlantique, une étrange survie, avec un retard d'au moins une génération. Le chef du mouvement est Octave Crémazie (1827-1879), qui traduit la voix de son peuple à l'aube de sa renaissance, se faisant l'interprète de ses regrets, de ses espoirs, de sa nostalgie des couleurs françaises. Il s'émeut des mœu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_86777

CRÉMAZIE OCTAVE (1827-1879)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 295 mots

Poète canadien né le 16 avril 1827 à Québec, mort le 16 janvier 1879 au Havre. Père de la poésie canadienne d'expression française, Octave Crémazie (de son vrai nom Claude Joseph Olivier Crémazie) est un homme extrêmement érudit. Après des études au séminaire de Québec, il ouvre une librairie en 1844, laquelle devient le centre d'un important cercle littéraire, désigné plus tard sous le nom d'éco […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/octave-cremazie/#i_86777

DUCHARME RÉJEAN (1941-2017)

  • Écrit par 
  • A. BERGENS
  •  • 811 mots

Né le 12 août 1941 à Saint-Félix-de-Valois, au Québec, Réjean Ducharme, après des études au juvénat des clercs de Saint-Viateur-de-Berthiéville et à l'École polytechnique de Montréal, exerce différents métiers et puis, pris de bougeotte, voyage pendant trois ans au Canada, aux États-Unis et au Mexique. Dans ses livres, il ne cherche pas à développer une intrigue suivie. L'absence de continuité lu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rejean-ducharme/#i_86777

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 230 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle identité culturelle ? »  : […] Hors d’Europe, les littératures francophones relèvent de la « francophonie d’implantation » issue de l’expansion coloniale de la France ou appartenant à des zones de rayonnement culturel. Pour ces littératures en contact avec une ou plusieurs autres littératures écrites dans un ou plusieurs autres idiomes, le questionnement identitaire et linguistique est au cœur de la création, d’autant que les d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francophones-litteratures-de-langue-francaise/#i_86777

FRÉCHETTE LOUIS (1839-1908)

  • Écrit par 
  • Alain LABROUSSE
  •  • 245 mots

Poète canadien français, Fréchette fut d'abord avocat, puis il devint journaliste et lança une campagne libérale dans le Journal de Lévis  ; exilé à Chicago (1866-1871), il y écrivit La Voix d'un exilé (1866-1868), poème attaquant le cléricalisme et la conduite des affaires politiques au Québec et se faisant l'écho d'une idéalisation patriotique de la R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-frechette/#i_86777

GROULX LIONEL (1878-1967)

  • Écrit par 
  • Roger DUHAMEL
  •  • 882 mots

Dans le chapitre « Un historien engagé »  : […] Né à Vaudreuil (chef-lieu du comté du même nom dans le Québec), d'une famille de paysans, Lionel Groulx est ordonné prêtre en 1903. Un séjour de quelques années à Rome, à Fribourg-en-Brisgau et à Paris le dote d'une formation en profondeur. De retour au Canada, il s'adonne à l'enseignement secondaire et fait preuve d'un intérêt passionné pour l'histoire nationale. C'est en 1915 qu'il inaugure, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lionel-groulx/#i_86777

HÉBERT ANNE (1916-2000)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 791 mots

Anne Hébert est l'une des figures majeures du mouvement d'affirmation culturelle québécoise de la seconde moitié du xx e  siècle. Mais c'est dans l'exil parisien, choisi dès 1968, qu'elle écrit ses romans qui disent l'enfermement dans l'ordre archaïque québécois et le violent désir de libération. Elle devait retourner dans son pays pour y mourir d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anne-hebert/#i_86777

L'HOMME RAPAILLÉ, Gaston Miron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 248 mots

C'est en 1970 que Gaston Miron (1928-1996) , lauréat du prix littéraire de la revue montréalaise Études françaises, accepte de laisser réunir en un volume des poèmes et des textes jusqu'alors dispersés dans des plaquettes ou des publications devenues introuvables. Ainsi, à un moment crucial dans l'évolution du Québec moderne (époque de grande tension, où le Front de libératio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-rapaille/#i_86777

HUSTON NANCY (1953- )

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 922 mots

Nancy Huston est née à Calgary (Canada) en 1953. Elle a vécu les années 1970 à Paris en suivant les séminaires de Barthes et de Lacan et en participant aux revues féministes Sorcières , Les Cahiers du GRIF , Histoires d'elles ( Désirs et réalités , 1996). Mais cet environnement théorique et idéologique ne sati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nancy-huston/#i_86777

LAFERRIÈRE DANY (1953- )

  • Écrit par 
  • Antony SORON
  •  • 1 022 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l’idylle à l’exil »  : […] Dany Laferrière commence à travailler à Radio-Haïti Inter et à l’hebdomadaire Le Petit Samedi soir . Il n’a pas encore vingt ans. Lorsque nombre d’intellectuels doivent s’exiler pour échapper à la dictature indigéniste de Jean-Claude Duvalier, surnommé Baby Doc, et de ses « tontons macoutes », il ne déroge pas à la règle. L'année 1976 constitue ainsi pour lui une forme d’an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dany-laferriere/#i_86777

LECLERC FÉLIX (1914-1988)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 638 mots

Si Félix Leclerc a si bien incarné le Québec moderne, c'est que, dans sa trajectoire personnelle, il en a épousé la métamorphose : écrivain et auteur de théâtre à succès, chantre des valeurs catholiques ancestrales, il est devenu chanteur en colère, donnant voix à la révolte de tout un peuple. En France, où il imposa au public la forte saveur de ses textes, il a été (avec Brassens, Brel, Béart et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/felix-leclerc/#i_86777

MIRON GASTON (1928-1996)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 1 005 mots
  •  • 1 média

Parmi les écrivains québécois, Gaston Miron n'est pas le plus connu (du moins hors du Québec), ni celui dont l'œuvre est la plus abondante, ni le plus novateur, le plus « sauvage » ou le plus débridé, mais il est peut-être le plus poète et le plus québécois. Car son œuvre, ainsi que la trajectoire de son existence et même sa présence physique, se sont confondues avec l'affirmation de l'identité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-miron/#i_86777

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 454 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Littérature et théâtre »  : […] L'expression « littérature québécoise » s'est imposée, dans les années 1960, pour remplacer « littérature canadienne de langue [ou d'expression] française ». C'est que le Québec d'alors change en profondeur, politiquement et socialement, et la littérature participe activement à cette métamorphose. La « révolution tranquille » de 1960 est aussi une révolution culturelle, accompagnant la mutation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_86777