LITIÈRE

HUMUS

  • Écrit par 
  • Philippe DUCHAUFOUR
  •  • 4 679 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Influence des facteurs du milieu sur l'humification »  : […] Trois facteurs dépendant du milieu jouent un rôle important : la végétation, qui fournit des litières plus ou moins facilement décomposables, les conditions climatiques et, enfin, la nature et la composition du matériau d'origine (milieu minéral). En fait, il existe entre ces facteurs un lien plus ou moins étroit. La végétation fournit la matière première des composants de la matière organique du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/humus/#i_93559

SOLS - Biodynamique

  • Écrit par 
  • François TOUTAIN
  •  • 4 644 mots

Dans le chapitre « Évolution des litières »  : […] La litière correspond à la couche superficielle de l'humus, l'humus désignant l'ensemble des couches qui, dans le sol, contiennent de la matière organique. Cette couche holorganique (entièrement organique), présente dans les sols à végétation permanente et en particulier sous forêt, est constituée de feuilles, de débris de feuilles ou de tissus foliaires reconnaissables dans les boulettes fécales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-biodynamique/#i_93559

SOLS - Microbiologie

  • Écrit par 
  • Yvon DOMMERGUES
  •  • 7 159 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Influence des plantes sur les micro-organismes »  : […] La microflore du sol est, pour une grande part, constituée d'organismes hétérotrophes, c'est-à-dire d'organismes exigeant la fourniture de composés organiques qui leur servent de source énergétique et de source de carbone. Étant donné que ces composés constituent le principal facteur limitant de l'activité microbienne et qu'ils sont apportés au sol essentiellement par la végétation, on comprend l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-microbiologie/#i_93559

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le sol, écosystème »  : […] La plupart des animaux du sol (environ 80 p. 100) sont des saprophages qui se nourrissent de substances organiques mortes, et les prédateurs sont rares. Il n'existe dans le sol que peu d'organismes producteurs capables de synthétiser la matière organique. Les animaux du sol dépendent donc de la litière organique, produite par les plantes vertes, qui leur arrive sous la forme de débris végétaux. M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tellurique/#i_93559