LIPOLYSE

ADIPEUX TISSU

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 333 mots

Tissu conjonctif dans lequel les fibrilles de précollagène ne forment qu'un mince réseau enserrant des lobules graisseux et dans lequel la microvascularisation est bien développée ainsi que l'innervation. Le tissu adipeux a pour cellules des fibrocytes et des histiocytes. Ces derniers ont la particularité de pouvoir se charger de lipides, dispersés en phase aqueuse. Une large enclave formée de tri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissu-adipeux/#i_3613

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physiologie »  : […] Le rôle respectif des différents types de récepteurs adrénergiques dans les effets tissulaires intégrés des catécholamines est parfois difficile à élucider. En effet, ces récepteurs transmettent le plus souvent des messages divergents et modulent de manière opposée l'activité de la cellule cible. Dans beaucoup de systèmes expérimentaux, le type d'effet observé dépend de la concentration en adréna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrenaline/#i_3613

GLYCÉMIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET, 
  • Universalis
  •  • 3 642 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La dynamique de la régulation »  : […] À chaque instant, l'organisme dispose de multiples possibilités pour stocker et convertir les différents flux chimiques apportés par les aliments. Le rôle essentiel du système hormonal est de « choisir la meilleure solution homéostatique » par rapport à l'environnement (situation alarmante, nutrition, travail...). En fonction de la baisse de la glycémie apparaît, entre autres données complexes, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glycemie/#i_3613

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Au niveau de la pyruvate-carboxylase »  : […] La pyruvate-carboxylase est la première enzyme de la néoglycogenèse à partir du pyruvate. L'acétyl-CoA est à la fois l'activateur allostérique de cette enzyme et l'inhibiteur de la pyruvate-oxydase. C'est dire l'importance de la lipolyse comme facteur régulateur du carrefour pyruvique, orientant le destin de cet acide α-cétonique soit vers la néoglycogenèse, soit vers sa dégradation oxydative par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metabolisme/#i_3613

PANCRÉAS

  • Écrit par 
  • Jacques MIROUZE, 
  • Éric RENARD, 
  • André RIBET
  •  • 8 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enzymes lipolytiques »  : […] La lipase constitue de loin la principale enzyme lipolytique du suc pancréatique. C'est une enzyme chargée d'hydrolyser les triglycérides d'acides gras à longue chaîne en émulsion dans la lumière intestinale. Les sels biliaires, l'ion calcium et les produits de la réaction sont les principaux activateurs de la lipase. Le dosage de la lipase est maintenant codifié et on utilise le plus souvent un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pancreas/#i_3613

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Mécanisme d'action et sites récepteurs »  : […] Les prostaglandines sont synthétisées dans de nombreuses cellules, en quantités et proportions très différentes suivant les organes (PGE 2 et PGA 2 au niveau rénal, PGI 2 sur l'endothélium des vaisseaux et le cœur, PGD 2 au niveau du cerveau, et même une dizaine d'entre elles dans la vésicule séminale, etc.) et donnent des réponses biologiques, elles aussi différentes. Dans la plupart des tiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_3613

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Réserves lipidiques »  : […] Les lipides ou corps gras sont emmagasinés dans les cotylédons, l' albumen, plus rarement dans le périsperme ou l'axe hypocotylé ou encore dans le mésocarpe du fruit (olive, palmier à huile) ; les plantes dites oléagineuses en renferment ainsi de grandes quantités . Les teneurs en matières grasses sont sujettes à variation, étant influencées par les facteurs saisonniers et géographiques, d'une par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_3613