BEALE LIONEL SMITH (1828-1906)

VITALISME

  • Écrit par 
  • Marie-Christine MAUREL
  •  • 3 757 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Néo-mécanisme et néo-vitalisme »  : […] Le poids du modèle des sciences de la nature a généré, depuis les années 1850, une philosophie matérialiste qui deviendra à la fin du xix e  siècle, avec Haeckel , le monisme. Dans sa huitième thèse, Haeckel conclura que les lois de la physique et de la chimie s'appliquent aussi bien au monde inorganique qu'au monde organique, qui ne sont donc pas hétérogènes. Dans ces conditions, la vie n'est rie […] Lire la suite