TRIAS-JURASSIQUE LIMITE

ANTHROPOCÈNE

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’Anthropocène ou la complexe définition de l’impact de l’homme sur sa planète »  : […] La communauté scientifique s’interroge sur l’existence de l’Anthropocène : il s’agit non seulement d’évaluer l’ampleur des modifications de l’environnement induites par l’homme, mais aussi de démontrer que l’homme a effectivement changé le fonctionnement même de la planète. Ceci constituerait alors une rupture dans l’histoire de la Terre et justifierait pleinement la fondation d’une nouvelle époqu […] Lire la suite

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise de la limite Trias-Jurassique »  : […] Si, à partir de la limite Crétacé-Tertiaire, on descend dans les âges géologiques, on constate une autre grande crise biologique à la limite entre le Trias et le Jurassique, il y a environ 200 millions d'années. Cette extinction en masse, qui a eu lieu au sein de l'ère mésozoïque, demeure mal connue et pourrait s'être déroulée en plusieurs phases. Elle affecte aussi bien le domaine marin que le do […] Lire la suite

LISOWICIA BOJANI

  • Écrit par 
  • Chloé OLIVIER
  •  • 1 493 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lisowicia bojani : dernier lutteur face aux challengers dinosauriens ? »  : […] Le passage entre le Trias et le Jurassique a connu une véritable restructuration de l’assemblage faunique. En effet, le début du Jurassique (vers 201 Ma) a été marqué par l’essor des dinosaures (groupe des Sauropsides) de grande taille (herbivores d’une dizaine de mètres de hauteur). Ceux-ci ont dominé les Synapsides, qui ne dépassaient pas un mètre de hauteur. À la fin du xix e  siècle, les scien […] Lire la suite

MÉSOZOÏQUE ou ÈRE SECONDAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-François DECONINCK
  •  • 8 315 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « La crise du Trias-Jurassique »  : […] On estime que trois quarts des espèces marines, représentant 47 p. 100 des genres et 23 p. 100 des familles, ont disparu à la limite du Trias et du Jurassique. Des groupes importants s'éteignent tels que les conodontes ou encore les cératites et les Orthocerida. Ces deux derniers groupes appartiennent à la famille des Ammonoïdes, désormais représentée par la seule lignée des Phylloceratida (ammon […] Lire la suite

<!-- <script language="javascript" type="text/javascript"> if (isMobile.any() === null) { document.write('<ins class="adsbygoogle" id="adsense_text3" style="display:block" data-ad-format="fluid" data-ad-layout-key="-g8+17+6z-bd+5p" data-ad-client="ca-pub-6024595326767178" data-ad-slot="5515571784"></ins>'); (adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({}); } </script> -->

Affichage 

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques

photographie

Divers groupes d'organismes ayant joué un rôle important dans les écosystèmes du passé ont été les victimes d'extinctions en masse Les trilobites (à gauche), après avoir été affectés par les crises de la fin de l'Ordovicien et de la limite Frasnien-Famennien, disparurent totalement à... 

Crédits : E. Buffetaut

Afficher

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques

Extinctions biologiques : quelques espèces emblématiques
Crédits : E. Buffetaut

photographie