LIGNAGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vers une définition scientifique

Le lignage du Moyen Âge

À la différence des gentes romaines qui établissaient la primauté absolue de la filiation en ligne masculine, l'Occident médiéval donnait à la parenté « un caractère nettement bifide », selon l'expression de Marc Bloch. La structure du lignage incluait aussi bien les parents « du côté de l'épée », que les parents « du côté de la quenouille ». L'existence d'un tel lignage apparaissait surtout à l'occasion de la vendetta, appelée en vieux français « faide » et qui faisait obligation aux parents de toujours venger un meurtre par un autre meurtre. Ce droit de vengeance était une obligation morale de caractère sacré. Le souverain ne pouvait grâcier un meurtrier que si ce dernier avait pu s'entendre au préalable avec le lignage de la victime, en payant le prix du sang ou « prix de l'homme ». La somme était réunie par le lignage du meurtrier et partagée par tout le lignage de la victime.

Mais, il n'y avait pas que la violence pour manifester la solidarité du lignage. En effet, on vit s'instaurer au xiiie siècle et s'étendre peu à peu à presque toute l'Europe l'institution du « retrait lignager », qui permettait à un membre du lignage de racheter les biens aliénés par un autre de ses membres.

Pourtant, le lignage était soumis à des changements continuels qui affectaient chaque fois sa composition même, puisqu'à chaque mariage ses contours étaient modifiés par l'adjonction d'une ligne nouvelle. Aussi ne portaient-ils, le plus souvent, pas de nom. Il fallut attendre le xiiie siècle pour observer d'abord un rétrécissement des limites du lignage et son morcellement en unités plus petites. C'est alors, seulement, qu'apparurent les premiers noms de famille, transformés, petit à petit, en noms patronymiques de caractère héréditaire.

Marc Bloch fait remarquer, d'ailleurs, que partout où le lignage médiéval n'avait pas remplacé le lignage agnatique resté puissant il n'y eut ni vassalité, ni [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  LIGNAGE  » est également traité dans :

ACCULTURATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 8 291 mots

Dans le chapitre « L'acculturation contrôlée et planifiée »  : […] Eaton a introduit le concept d'acculturation contrôlée dans son étude sur la secte religieuse des huttérites aux États-Unis (1952) qui veut maintenir sa culture paysanne archaïque, qui est cependant obligée de tenir compte du nouveau milieu anglo-saxon où elle s'est réfugiée, mais qui ne laisse passer des influences extérieures que ce qui ne porte pas préjudice aux valeurs fondamentales du groupe. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acculturation/#i_13410

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 5 804 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Parenté et pouvoir »  : […] L'anthropologie moderne, loin de concevoir parenté et politique comme des termes exclusifs l'un de l'autre ou opposés l'un à l'autre, a révélé les liens complexes existant entre les deux systèmes, et fondé l'étude théorique de leurs rapports à l'occasion de recherches conduites « sur le terrain ». On a constaté, à diverses reprises, que les relations politiques s'expriment aussi dans le langage d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-politique/#i_13410

BAGA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 632 mots

Occupant la plaine côtière de la Guinée, les Baga vivent de la culture du riz sur des terres préparées par un long travail : défrichage par incendie des palétuviers, construction de digues. Situés sur des dunes de sable, les villages sont reliés par des pistes noyées pendant six mois de l'année. Aussi les Baga étaient-ils divisés autrefois en petits groupes ennemis, qu'aucune autorité politique ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baga/#i_13410

BAMBARA

  • Écrit par 
  • Jean BAZIN
  •  • 2 614 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une identité sociale relative »  : […] Aujourd'hui, Bambara est l'une des grandes catégories ethniques grâce auxquelles les habitants de la république du Mali s'identifient mutuellement. Les Bambara sont majoritaires dans la moitié occidentale du territoire, approximativement de Bamako à Djenné. On nomme aussi couramment bambara la forme véhiculaire moderne, utilisée par un nombre croissant de Maliens, de la langue mandingue, c'est-à- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambara/#i_13410

BANTOU

  • Écrit par 
  • Luc de HEUSCH
  •  • 8 088 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sociétés acéphales lignagères ou claniques »  : […] En marge de ces formations centralisées, le système lignager segmentaire est l'armature de l'organisation dans les sociétés bantoues, qui ont opté pour la filiation patrilinéaire. Le modèle le plus achevé d'une telle organisation est fourni par les Boa de la forêt zaïroise, où les lignages minimaux s'emboîtent dans des unités plus vastes (lignages mineurs) qui à leur tour composent les subdivisio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bantou/#i_13410

BÉTÉ

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 973 mots

Établis en Côte-d'Ivoire et appartenant au groupe des Krou, les Bété représentent, dans les années 1990, 18 p. 100 de la population ivoirienne, soit 2 millions de personnes environ. Le pays bété, qui s'étend sur la forêt et sur la savane, entre Gagnoa et Daloa, a pour capitale cette dernière ville, distante de 400 kilomètres d'Abidjan. Autrefois situés à proximité des cours d'eau, les villages se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bete/#i_13410

CHEVALERIE

  • Écrit par 
  • Georges DUBY
  •  • 2 491 mots

Dans le chapitre « Dans la société médiévale »  : […] Hors de France, les chevaliers demeurèrent longtemps en position subordonnée à l'égard des couches supérieures de l'aristocratie. Ainsi, dans les territoires soumis au roi de Germanie, la chevalerie formait, encore au début du xiii e  siècle, un « état » nettement distinct de la noblesse. Le souverain et les princes recrutaient volontiers leurs a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chevalerie/#i_13410

CLAN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 066 mots

Dans le chapitre « Descendance unilinéaire »  : […] Dans les langues gaéliques, la consonne latine p se transforme en k  ; c'est ainsi que le mot latin planta donna naissance à clann , d'où procède notre clan. Cette étymologie indique très clairement en quel sens les premiers utilisateurs du mot clan le comprenaient : les rejetons, les bour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clan/#i_13410

CLASSES D'ÂGE, anthropologie

  • Écrit par 
  • Denise PAULME
  •  • 2 279 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Obligations mutuelles et solidarité »  : […] Dans les deux systèmes, l'importance des classes d'âge se révèle être inversement proportionnelle à celle des lignages, laquelle est d'autant plus grande que la solidarité organique de ces derniers est moindre et leur extension plus limitée dans le temps comme dans l'espace. Néanmoins, la classe d'âge établit partout entre camarades de promotion une solidarité inconditionnelle qui les suivra tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-d-age-anthropologie/#i_13410

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans le chapitre « Corps et maladie »  : […] Modifiant fortement le vécu individuel, le « corps à corps » de la mère avec son enfant est l'un des éléments qui rendent compte de la variabilité des maladies mentales selon les aires culturelles. On a pu noter, en Afrique, la rareté de certains troubles psychiques tels que la mélancolie, tandis que l'on constate, au contraire, une fréquence élevée d'autres syndromes, tels que les interprétatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_13410

ÉCHANGE

  • Écrit par 
  • Claude MEILLASSOUX
  •  • 3 704 mots

Dans le chapitre « La dissolution des communautés »  : […] Les échanges n'ont pas atteint tous les peuples simultanément. Certains, jouissant de conditions favorisant les opérations intermédiaires (sociétés maritimes, ou situées à la frontière de zones économiques complémentaires, par exemple), ont joué un rôle dominant dans leur développement. C'est en général à ces nations marchandes que l'on doit l'apparition des techniques commerciales ou comptables e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echange/#i_13410

ETHNOLOGIE - Ethnologie générale

  • Écrit par 
  • Raymond William FIRTH
  •  • 9 525 mots

Dans le chapitre « Famille nucléaire et famille étendue »  : […] Considérée comme unité élémentaire, la famille nucléaire se distingue nettement de l'unité domestique qu'est la maisonnée, même si ces unités se recouvrent en fait. Selon les statistiques, la famille élémentaire est fréquemment l'unité de base pour la résidence ; elle dispose d'un logement distinct. Dans de nombreuses sociétés, cependant, comme en Malaisie, le jeune couple commence sa vie matrimo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-generale/#i_13410

ÉWÉ ou ÉVHÉ

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 891 mots

Dans le chapitre « Organisation économique et sociale »  : […] Les Éwé sont agriculteurs, cultivant principalement le maïs et les ignames. La pêche, en mer et dans les lagunes, est une industrie organisée par les « compagnies de pêche » qui font travailler des ouvriers spécialisés : à la fin de la saison, les profits sont partagés entre tous les équipiers, une plus grande part allant aux propriétaires des pirogues et des filets. L'extraction du sel est import […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ewe-evhe/#i_13410

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les rapports de filiation »  : […] De ces rapports de parenté, si déterminants dans la composition ou la définition des groupes sociaux primaires, il faut différencier les relations établies selon la filiation  ; celles qui impliquent la référence à un ancêtre paternel ou maternel plus ou moins éloigné dans l'échelle des générations. Cette différenciation conserve encore toute sa pertinence : le principe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_13410

HAIDA

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 420 mots

Indiens des îles de la Reine-Charlotte (Colombie britannique) et du sud de l'île du Prince-de-Galles (Alaska). Ils parlent le haida, une langue liée à l'athapascan, et sont, du point de vue culturel, très proches des Tlingit et des Tsimshian. Ils étaient environ 2 200 en 1995. L'ethnie était divisée en deux unités appelées « moitiés » : on appartenait à une moitié dès sa naissance par filiation ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haida/#i_13410

HÉRITIER FRANÇOISE (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Salvatore D'ONOFRIO
  •  • 1 493 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L’exercice de la parenté »  : […] C’est précisément chez les Samo qu’elle va repérer des structures de la parenté dont l’étude lui permet de faire progresser la théorie générale. Il s’agit des structures semi-complexes de l’alliance, véritable point de soudure entre les structures complexes, qui se limitent à indiquer les individus non épousables définis par leur position généalogique, et les structures élémentaires, fondées sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francoise-heritier/#i_13410

IBO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 379 mots

Dans le chapitre « Économie et société »  : […] La subsistance était assurée par la culture, principalement de l'igname et du manioc, et secondairement du maïs et des haricots. L'huile de palme était préparée pour la vente. À cause de la mouche tsé-tsé, il y avait très peu de bétail. La pêche était peu importante et le gibier rare. Le commerce était stimulé par l'existence de monnaies locales : cauris, manilles, barres de laiton, petites point […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibo/#i_13410

INCAS

  • Écrit par 
  • Patrice LECOQ
  •  • 6 354 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une société très hiérarchisée »  : […] L'étude comparative des documents administratifs du xvi e  siècle, des témoignages historiques et des données archéologiques permet d'avoir une vision plus précise de l'organisation économique et sociale de la société inca. Ainsi se dessine l'image d'une mosaïque de peuples qui se différencient les uns des autres par leur langue et leur culture, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/#i_13410

KHASI

  • Écrit par 
  • Yvan BARBÉ
  •  • 457 mots

Population du district unifié des montagnes Khasi et Jaintia de l'État autonome de Meghalaya dans le nord-est de l'Inde (quelques-uns sont dans l'Assam, ou dans d'autres États de l'Inde). Chez les Khasi ou Khassia, qui s'appellent eux-mêmes Hynniewtrep (« Sept Hutter », ou « Sept Clans ») – ce nom regroupe les Khasi, les Jaintia, les Bhoi et les War –, la transmission des biens et l'héritage du p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/khasi/#i_13410

KUBA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 574 mots

Dans le chapitre « Organisation sociale »  : […] Le matrilignage, groupe exogamique d'une profondeur de trois à six générations, détermine le statut social de chacun, et règle les héritages ; il joue aussi un rôle dans la répartition des biens, chacun étant obligé de céder la moitié de son surplus à son lignage qui, en compensation, l'aidera à payer ses dettes et lui épargnera ainsi l'esclavage. Les biens des lignages servaient souvent à l'achat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuba/#i_13410

LOBI

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 847 mots

Les Lobi peuplent une région qui s'étend entre le 9 e et le 11 e degré de latitude nord et entre le 5 e et le 6 e degré de longitude ouest, de part et d'autre de la frontière séparant le Burkina Faso de la Côte-d'Ivoire, sur la rive droite de la Volta Noire. Ils forment une population de 1 milli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lobi/#i_13410

LUBA ET LUNDA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 606 mots

Dans le chapitre « Structure politique et sociale »  : […] Les Luba sont patrilinéaires. Au Kasaï, il n'y a pas d' organisation politique supérieure au village. Au Shaba, le village, formé d'un ou de plusieurs lignages, était dirigé par un chef nommé par un supérieur hiérarchique. Plusieurs villages formaient la chefferie, dirigée par le kilolo , chef territorial. Les chefferies étaient groupées en provinces, qui formaient le royaume […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luba-et-lunda/#i_13410

MASQUES - Le masque en Océanie

  • Écrit par 
  • Christian COIFFIER
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Nouvelle-Calédonie »  : […] Les masques kanaks étaient constitués de trois parties principales : la face proprement dite avec une figure en bois sculpté fixée par des ligatures à un couvre-nuque semi-circulaire ; une coiffure constituée d'une armature de liane de salsepareille abondamment garnie de cheveux humains ; et un manteau en filet sur lequel étaient ligaturées des centaines de plumes noires ou brunes de pigeon nautou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-oceanie/#i_13410

OCÉANIE - Ethnographie

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Paul LATOUCHE
  •  • 9 551 mots

Dans le chapitre « Les systèmes sociaux polynésiens »  : […] Les unités politiques et sociales polynésiennes sont beaucoup plus importantes que celles de Mélanésie, en nombre d'habitants comme en surface de territoire occupé. Ordinairement, ces unités comprennent de 2 000 à 3 000 personnes, cependant qu'à Tonga et à Hawaii elles atteignaient plusieurs dizaines de milliers d'habitants. De même, le district tahitien comprenait environ 8 000 personnes. Les ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-ethnographie/#i_13410

ORGANISATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 5 282 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les groupes de consanguinité »  : […] Aux deux niveaux précédents de l'organisation sociale, les liens unissant les membres du groupe ne sont jamais exclusivement des liens de filiation ; ils proviennent toujours aussi pour une part de l'alliance. Ils sont également toujours associés à des liens de résidence : les membres d'une famille nucléaire ou d'une famille composée vivent en communauté de résidence. À un troisième niveau de l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organisation-sociale/#i_13410

PÂQUES ÎLE DE

  • Écrit par 
  • Michel ORLIAC
  •  • 4 624 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ahu »  : […] Les lignages principaux construisent une plate-forme monumentale ( ahu ) en bordure de mer. Le grand axe de ce monument est en général parallèle au rivage ; sa longueur peut atteindre 150 mètres et sa hauteur 3 mètres. La construction d'un grand ahu nécessite la mise en œuvre de milliers de mètres cubes de matériaux et représente un effort collectif sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ile-de-paques/#i_13410

PARENTÉ SYSTÈMES DE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 8 724 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les structures complexes »  : […] Les structures complexes rassemblent les systèmes de parenté qui ne déterminent pas par des règles positives le choix du conjoint, mais se contentent d'édicter des règles négatives qui précisent les limites des impossibilités de mariage, c'est-à-dire les degrés où l'union serait considérée comme incestueuse. Les critères positifs sont laissés à la disposition des individus et relèvent de facteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-de-parente/#i_13410

POLYGAMIE

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 9 887 mots

Dans le chapitre « Continuité du lignage »  : […] La première raison, qui ne paraît pas la moins forte, c'est la nécessité d'avoir des enfants qui continuent le lignage et le culte des ancêtres. Si une femme est stérile (car, dans l'idéologie des peuples cités, la stérilité est toujours considérée comme féminine, non comme masculine), on épousera donc une seconde femme. D'une façon générale, la pluralité des femmes est la plus sûre garantie, po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polygamie/#i_13410

RURALE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Emmanuel LE ROY LADURIE
  •  • 14 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les coutumes d'héritage »  : […] Yver donne un aperçu, par province ou groupe de provinces, des coutumes d'héritage dans la France des très anciens régimes ( xvi e  s.) et dans les régions ou peuplades frontalières. Dans le Nord français, parmi des populations qui ont de solides traditions ethniques (Normandie, Flandre), règne le partage égalitaire des biens : on distribue le bie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-rurale/#i_13410

SAORA

  • Écrit par 
  • Christian PETIT
  •  • 744 mots

Tribu aborigène localisée principalement en Orissa (Inde). On en compte environ 256 000 (400 000 si l'on y inclut les Saora assimilés à la population hindoue). Seuls les Saora des districts de Ganjam et Koraput ont conservé leur culture originale : langue, civilisation matérielle, structures sociales et religion. La langue des Saora se rattache au groupe munda, mais a fait quelques emprunts à l'or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saora/#i_13410

TRIBU

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'équivalence structurale des segments est-elle un trait commun à toutes les sociétés tribales ? »  : […] Par « équivalence structurale » de segments primaires, on désigne le fait qu'ils soient fonctionnellement équivalents, c'est-à-dire économiquement, politiquement, culturellement et idéologiquement identiques et égaux. Chaque segment, chaque communauté locale est ce que sont les autres, fait pour soi-même ce que font les autres. L'illustration la plus parfaite de ce principe d'équivalence structura […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu/#i_13410

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel de COPPET, « LIGNAGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lignage/