LIBERTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le discours descriptif : qu'est-ce qu'une action libre ?

Une partie de la philosophie contemporaine – l'analyse linguistique de l'école d'Oxford, la phénoménologie de Husserl et de ses disciples français – s'emploie à clarifier le langage ordinaire dans lequel on parle de l'action libre. Pour une telle philosophie, attentive avant tout aux finesses et aux nuances du langage courant, la liberté n'est aucunement une entité, une espèce d'être ; c'est un caractère, exprimé par un adjectif, qui s'attache à certaines actions humaines. Si donc il y a un langage de la liberté, c'est d'abord parce qu'il y a un langage de l'action. C'est celui-ci qu'il faut reconnaître le premier et dans son ensemble.

Le langage de l'action

Agir, faire, ces deux mots désignent le vaste domaine des comportements ou des conduites par lesquels l'homme produit des changements dans son milieu physique ou son environnement social ; tout le monde comprend la différence entre changer les choses ou simplement les considérer ; à cette différence majeure correspond la distinction du pratique et du théorique, que l'on retrouve dans la plupart des philosophies. Or, si l'on comprend ce que signifie « agir », par contraste avec simplement « percevoir », « connaître », « comprendre », « décrire », c'est parce que le langage ordinaire a accumulé, à la faveur d'une expérience millénaire, un trésor d'expressions appropriées qui, en quelque sorte, quadrillent le domaine de l'action.

Le langage habituel, à cet égard, en sait plus long que toute la philosophie ; il dispose de toute une batterie d'expressions pour dire non seulement l'opposition du libre et du non-libre, mais les innombrables nuances qui marquent les degrés de la liberté ; il est intéressant, à cet égard, d'ausculter le langage des excuses ; dire que l'on a fait quelque chose intentionnellement, par inadvertance, sans le faire exprès, volontiers, malgré soi – autant d'expressions qui modulent la signification de l'action du [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 18 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-X, professeur à l'université de Chicago

Classification

Autres références

«  LIBERTÉ  » est également traité dans :

LIBERTÉ (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 519 mots

Dans l’Antiquité, des adolescents d’Athènes ou de Rome qui auraient été soumis à l’épreuve de philosophie du baccalauréat, et qui auraient dû disserter sur un sujet portant sur la liberté, auraient pu se contenter d’écrire ces quelques lignes : « Être libre, c’est ne pas être enchaîné. Est libre tout homme qui n’es […] Lire la suite

VOLONTÉ

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 8 783 mots

Le concept de volonté présente les aspects psychologiques d'un problème dont la dimension philosophique est exprimée par le concept de liberté. L'analyse du concept de volonté doit donc commencer par un parcours des contextes philosophiques successifs dans lesquels ce concept a été inséré, afin d'expliciter et d'isoler le noyau de la description psychologique. […] Lire la suite

SPINOZA BARUCH (1632-1677)

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 12 184 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'homme comme désir »  : […] Puisque les attributs expriment tous à leur façon une seule et même réalité, puisque la pensée et l'étendue expriment la même et unique Substance, l'homme est un être singulier (un mode), unitaire et non pas double. Il n'est pas, comme dans la tradition classique, la juxtaposition d'une âme et d'un corps, mais l'unité corps-esprit. L'âme, ou plutôt l'esprit ( mens ), n'est pas une autre chose, mai […] Lire la suite

HISTORICITÉ

  • Écrit par 
  • Hans Georg GADAMER
  •  • 6 441 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hegel et le progrès de la conscience »  : […] En critiquant les idées de Herder, Emmanuel Kant exposa déjà la tâche qui se présentait aux philosophes ; ce furent surtout Friedrich von Schiller, Johann Fichte, Wilhelm von Humboldt et Friedrich Hegel qui s'employèrent à la résoudre. L'ingénieuse solution de Hegel consista à penser le progrès de l'histoire du monde comme un progrès dans la conscience de la liberté. Le trait de génie de Hegel e […] Lire la suite

LUTHER MARTIN (1483-1546)

  • Écrit par 
  • Martin BRECHT, 
  • Pierre BÜHLER
  •  • 11 930 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'homme devant Dieu »  : […] La Croix nous a fait entrer dans la relation entre Dieu et l'homme. Il faut encore développer cette perspective pour voir apparaître une conception nouvelle de l'homme. La vie de l'homme est un tissu complexe de relations multiples : relations à autrui, au monde, à soi-même, à Dieu. Ces relations ne constituent pas simplement un domaine mis à la libre disposition de l'homme. Elles sont aussi le li […] Lire la suite

LIBERTÉ DE CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Valentine ZUBER
  •  • 1 468 mots

Dans le chapitre « Ce qu'est – et ce que n'est pas – la liberté de conscience »  : […] Si l'on admet que la liberté est le droit que possède l'homme d'agir selon son gré et non sous la pression d'une contrainte extérieure et que la conscience se définit comme le sentiment que l'homme a de lui-même ou de son existence, la liberté de conscience pourrait alors se caractériser par la faculté laissée à chacun d'adopter librement les doctrines religieuses ou philosophiques qu'il juge bo […] Lire la suite

HOMME - La réalité humaine

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 14 321 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La liberté »  : […] On voit non moins clairement que pareille perspective conduit à remanier de fond en comble la manière de concevoir la liberté. Celle-ci apparaît moins comme un choix, plus ou moins gratuit entre des possibles, que comme l'installation, de préférence à quelque autre, de tel sens, installation dont nous sommes l'origine, dans les choses et en nous-mêmes. C'est ce que Sartre entendait quand il parla […] Lire la suite

LIBÉRALISME

  • Écrit par 
  • Francis BALLE
  •  • 6 797 mots
  •  • 1 média

Le libéralisme est une doctrine économique : celle qui se donne le marché pour seul fondement, avec pour alliées naturelles l'initiative privée et la libre concurrence. Le libéralisme est aussi une philosophie politique : sa vision du monde lui commande d'aménager et de garantir la liberté de ceux qui vivent dans la cité. Enfin, le libéralisme est une disposition d'esprit : plus qu'une doctrine […] Lire la suite

CONTRAT

  • Écrit par 
  • Georges ROUHETTE
  •  • 7 193 mots

Dans le chapitre « Le contractualisme »  : […] Classiquement, la notion de contrat se meut au sein de la doctrine dite de l'autonomie de la volonté. Les principes – ou les postulats – sur lesquels se fonde cette dernière peuvent être ramenés à deux : nul ne saurait être obligé en dehors de sa volonté (il n'est point d'engagement juridique sans contrat) ; tout engagement volontaire est légitime (il n'est point de contrat qui ne doive recevoir l […] Lire la suite

ALIÉNATION

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 998 mots

Dans le chapitre « Le mot français »  : […] Il faut tenir compte d'un fait majeur : le terme français « aliénation » est, d'une part, un mot appartenant au fonds français, d'autre part, la traduction approchée d'un groupe de mots allemands qui véhiculent une tout autre tradition de pensée. Il importe donc d'isoler d'abord la fibre de sens qui est de notre fonds et de chercher le principe de limitation propre à cette tradition. La chose est […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Monténégro. Élections législatives. 30-31 août 2020

l’Union européenne, de respecter les engagements du pays à l’égard de l’OTAN et de réviser la loi controversée de décembre 2019 sur la « liberté religieuse » permettant la nationalisation des biens de l’Église orthodoxe serbe. Le Parti démocratique socialiste était au pouvoir depuis l’indépendance du pays en juin 2006. […] Lire la suite

France. Censure de la loi instaurant des mesures de sûreté antiterroristes. 7 août 2020

des droits et libertés constitutionnellement garantis », le Conseil estime que les obligations et interdictions imposées par cette loi portent atteinte à la liberté d’aller et de venir, au droit au respect de la vie privée et au droit de mener une vie familiale normale. […] Lire la suite

Malaisie. Condamnation de l’ancien Premier ministre Najib Razak. 28 juillet 2020

(8,4 millions d’euros) d’une filiale du fonds souverain 1Malaysia Development Berhad (1MDB). Najib Razak est poursuivi également pour d’autres motifs dans la même affaire. Des enquêtes sont menées dans plusieurs pays sur le scandale 1MDB. La totalité des détournements s’élèverait à plusieurs milliards de dollars. Najib Razak fait appel et est laissé en liberté. […] Lire la suite

Belgique. Quatrième renvoi devant le Conseil d’État du projet de loi sur la dépénalisation de l’avortement. 2-15 juillet 2020

au Parlement, le CD&V, la N-VA et le Vlaams Belang obtiennent un quatrième renvoi du texte devant le Conseil d’État, ainsi que le report du vote à la rentrée. Le MR et l’Open VLD avaient laissé la liberté de vote à leurs élus sur le projet de loi. […] Lire la suite

Algérie. Remise en liberté provisoire de plusieurs figures du Hirak. 1er-22 juillet 2020

Le 1er, le président Abdelmadjid Tebboune gracie six détenus, dont trois liés au mouvement de contestation du Hirak, à l’approche de l’anniversaire de l’indépendance du pays. Le 2, la justice décide la remise en liberté provisoire de plusieurs figures du Hirak, Karim Tabbou […] Lire la suite

Pour citer l’article

Paul RICŒUR, « LIBERTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte/