LIBERTÉ (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Liberté et libération

Revenons à Descartes qui, en séparant dans l’être humain l’intelligence (nommée par lui « entendement ») et la volonté, nous propose une conception radicale de la liberté, que ne pourra accepter un penseur aussi rationaliste que Spinoza (1632-1677). Que peut être en effet la liberté d’un ignorant ? Tout en admirant Descartes, Spinoza va pourtant refuser catégoriquement les divisions cartésiennes, aussi bien la séparation entre la matière et la pensée que la séparation entre la volonté et l’intelligence. Il choisit d’ancrer notre liberté dans le réservoir de nos connaissances.

Parce qu’il n’existe qu’une unique réalité, les représentations erronées (non conformes au réel) de notre esprit vont de pair avec un rapport maladif (« pathologique ») de notre corps avec son environnement. On ne peut pas être heureux avec des représentations inadéquates, c’est une impossibilité radicale. Rendre nos pensées plus adéquates à la réalité, c’est en même temps mettre notre corps en harmonie avec la Nature. Il y a là un caractère prodigieusement libérateur de la doctrine spinoziste. Alors que constater mon ignorance peut engendrer une démarche positive visant à la combler, l’hypothèse d’une liberté absolue rend insupportables les mauvais choix dont je porte l’entière responsabilité.

Comprendre Dieu, comprendre la Nature, c’est se comprendre soi-même (je suis un « mode », c’est-à-dire une parcelle de la Substance divine). Spinoza et les physiciens quantiques contemporains partagent en ce sens une approche globale des phénomènes. On qualifie aujourd’hui cette approche d’« holistique » (du grec holos, « totalité »), parce qu’elle a l’ambition de ne jamais perdre de vue l’ensemble dont la réalité observée n’est qu’une infime partie, s’opposant ainsi à l’ancienne méthode – l’approche analytique – qui découpait le réel en parties. Ainsi l’homme doit-il éviter par-dessus tout de « se prendre pour un empire dans un empire » (Spinoza, Éthique, 1677).

La chaîne causale qui se déploie dans mon corps se déploie parallèlement dans mon esprit, et réciproquement. Il ne peut y avoir d’action véritable du corps sur l’âme ou de l’âme sur le corps. Nous obéissons si fortement à des schémas dualistes que nous avons beaucoup de mal à nous représenter cela.

Cependant, nous pouvons, à notre échelle et avec humilité, utiliser notre intelligence – parcelle et produit de l’intelligence divine – et la puissance de notre cerveau, c’est-à-dire de notre corps – parcelle de la Nature – pour nous situer dans l’infinité qui nous entoure et comprendre les mécanismes qui agissent sur nous.

Connaître, c’est donc se libérer, se défaire progressivement des illusions, des erreurs d’appréciation, des conditionnements qui entravent notre accession au bonheur. Connaître Dieu, connaître la Nature, c’est d’abord détruire les unes après les autres les illusions que les religions – monothéistes en particulier – ont projetées sur le divin : c’est à une véritable déconstruction de la théologie que se livre Spinoza.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

3-31 mai 2020 France. Début du déconfinement.

Le 18 également, le Conseil d’État, saisi par des organisations catholiques traditionalistes, juge « disproportionné » le maintien de l’interdiction des célébrations religieuses en période de déconfinement, qu’il assimile à une « atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte. Le 18 toujours, le Conseil d’État ordonne à l’État de cesser les opérations de surveillance du déconfinement par drones, invoquant un risque d’« usage [des images enregistrées] contraire aux règles de protection des données personnelles », en l’absence de texte réglementaire encadrant ces opérations. […] Lire la suite

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

La liberté de circulation est restaurée, l’activité économique reprend et les écoles rouvrent progressivement leurs portes. Les bars, les cinémas et les discothèques restent toutefois fermés, les rassemblements sont encadrés et le contrôle des frontières est maintenu. Le 21, l’Institut Pasteur, Santé publique France et l’INSERM publient une étude qui prévoit que 5,7 p. […] Lire la suite

23 mai 2019 États-Unis. Inculpation de Julian Assange pour espionnage.

Washington avait alors réclamé son extradition sur la base d’une simple accusation de piratage informatique. Julian Assange est inculpé d’espionnage pour la publication sur le site WikiLeaks, en juillet 2010, de câbles diplomatiques et de documents confidentiels relatifs aux activités de l’armée américaine en Afghanistan et en Irak. Les autorités contournent le premier amendement à la Constitution, qui protège la liberté de la presse, en accusant Julian Assange d’avoir révélé l’identité de sources confidentielles. […] Lire la suite

2-28 avril 2019 Venezuela. Levée de l'immunité parlementaire de Juan Guaidó.

Le 30, Juan Guaidó revendique le ralliement à sa cause d’un groupe de soldats de la base militaire de La Carlotta, à Caracas, et lance « la phase finale de l’opération Liberté ». Leopoldo López, haute figure de l’opposition et chef du parti Volonté populaire – dont Juan Guaidó est membre –, qui avait été arrêté en février 2014, condamné et maintenu en surveillance surveillée, est libéré par des militaires. […] Lire la suite

30 juillet 2010 France. Le système de garde à vue jugé inconstitutionnel

Relevant le « recours de plus en plus fréquent à la garde à vue » et la très forte proportion de procédures qui ne font pas l'objet d'instruction judiciaire – c'est-à-dire de jugements rendus « sur la base des seuls éléments de preuve recueillis avant l'expiration de la garde à vue » –, le Conseil demande un rééquilibrage de cette procédure en faveur des droits de la personne privée de liberté, en lui permettant notamment de disposer de « l'assistance effective » d'un avocat. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « LIBERTÉ (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-notions-de-base/