LIBERTÉ (notions de base)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’invention de Descartes

On doit à René Descartes (1596-1650) d’avoir formulé de façon décisive l’hypothèse du libre arbitre, selon laquelle nous sommes réellement à l’origine de nos pensées et de nos actes, indépendamment de toutes les forces naturelles et sociales qui s’exercent sur nous. Dans la quatrième partie du Discours de la Méthode (1637), le philosophe nous compare à des voyageurs perdus dans la forêt, qui doivent décider de marcher dans une direction sans avoir la moindre certitude concernant leur point d’arrivée.

Explicitons l’image cartésienne par un bref scénario. Supposons que vous soyez invité chez un ami habitant une région montagneuse, et que vous vous dirigiez vers son village où vous ne vous êtes encore jamais rendu. Vous arrivez à une bifurcation ; une petite route monte sur votre gauche, une autre sur votre droite. Les panneaux indicateurs sont illisibles, et vous devez choisir l’une des deux directions. Au bout de 10 kilomètres, vous parvenez à un village et vous découvrez que vous vous êtes trompé. Avez-vous fait un usage regrettable de votre liberté ? Vous reprocher votre erreur a-t-il un sens ? Aucun, bien entendu. C’est précisément parce que vous êtes arrivé à ce village au bout de la mauvaise route que vous savez à présent qu’il fallait prendre l’autre direction. Rien ne vous permettait de le savoir auparavant. Nous n’aurions donc jamais à nous reprocher nos choix en ressassant vainement le passé. Ce qui, cela va de soi, ne nous interdit nullement de tirer les leçons de nos actes chaque fois que cela est possible.

Pour Descartes, l’affirmation biblique selon laquelle Dieu nous a créés « à son image » signifie que Dieu a accordé aux hommes la même liberté que la sienne, c’est-à-dire une liberté infinie. Le libre arbitre ne saurait avoir de degrés : je peux choisir d’aller à droite ou à gauche, de me lever ou de rester au lit quand mon réveil sonne. Nous éprouvons davantage notre liberté infinie dans ces petits choix relevant de ce que Descartes nomme « liberté d’indifférence », que dans des ch [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé de l'Université, docteur d'État ès lettres, professeur de khâgne

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

3-31 mai 2020 France. Début du déconfinement.

liberté de culte. Le 18 toujours, le Conseil d’État ordonne à l’État de cesser les opérations de surveillance du déconfinement par drones, invoquant un risque d’« usage [des images enregistrées] contraire aux règles de protection des données personnelles », en l’absence de texte réglementaire encadrant ces opérations. Le 22, Édouard Philippe annonce […] Lire la suite

2-30 avril 2020 France. Annonce du plan de déconfinement.

liberté de circulation est restaurée, l’activité économique reprend et les écoles rouvrent progressivement leurs portes. Les bars, les cinémas et les discothèques restent toutefois fermés, les rassemblements sont encadrés et le contrôle des frontières est maintenu. Le 21, l’Institut Pasteur, Santé publique France et l’INSERM publient une étude qui  […] Lire la suite

23 mai 2019 États-Unis. Inculpation de Julian Assange pour espionnage.

liberté de la presse, en accusant Julian Assange d’avoir révélé l’identité de sources confidentielles. […] Lire la suite

2-28 avril 2019 Venezuela. Levée de l'immunité parlementaire de Juan Guaidó.

base militaire de La Carlotta, à Caracas, et lance « la phase finale de l’opération Liberté ». Leopoldo López, haute figure de l’opposition et chef du parti Volonté populaire – dont Juan Guaidó est membre –, qui avait été arrêté en février 2014, condamné et maintenu en surveillance surveillée, est libéré par des militaires. Il se réfugie à l’ambassade […] Lire la suite

30 juillet 2010 France. Le système de garde à vue jugé inconstitutionnel

base des seuls éléments de preuve recueillis avant l'expiration de la garde à vue » –, le Conseil demande un rééquilibrage de cette procédure en faveur des droits de la personne privée de liberté, en lui permettant notamment de disposer de « l'assistance effective » d'un avocat. Le Conseil valide, en revanche, les régimes dérogatoires de la garde à […] Lire la suite

Pour citer l’article

Philippe GRANAROLO, « LIBERTÉ (notions de base) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-notions-de-base/