LIBÉRAUX, Royaume-Uni

ASQUITH HERBERT HENRY, 1er comte d'Oxford et Asquith (1852-1928)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 882 mots
  •  • 1 média

Homme d'État anglais, Premier ministre du Royaume-Uni de 1908 à 1916. Né dans une famille de manufacturiers du Lancashire, l'un des plus brillants étudiants jamais connus à Balliol College (Oxford), Asquith commença en 1876 une carrière d'avocat londonien. Très tôt attiré par le combat politique, séduit par le libéralisme de Gladstone, il entre au Parlement en 1886, s'y distingue rapidement au poi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-henry-asquith/#i_14510

BEVERIDGE WILLIAM HENRY (1879-1963)

  • Écrit par 
  • André TUNC
  •  • 774 mots
  •  • 1 média

Après des études à Oxford, Beveridge est nommé, à vingt-quatre ans, sous-directeur d'un foyer londonien à but philanthropique ; bientôt il dirige les services officiels de chômage et de placement. Ces activités l'amènent à se pencher sur le problème de l'emploi. Nommé directeur de la London School of Economics and Political Science en 1919, puis élu master de University Coll […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-henry-beveridge/#i_14510

BRIGHT JOHN (1811-1889)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 831 mots

Homme politique britannique de premier plan et grande figure du libéralisme, John Bright est un industriel du Lancashire. Appartenant à une famille de quakers, il a reçu une bonne éducation, mais n'est pas passé par les universités ; autodidacte, il a marqué l'éloquence parlementaire par la qualité de ses références littéraires et historiques. Sa vie publique commence en 1830 lorsqu'il se passionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bright/#i_14510

CHAMBERLAIN JOSEPH (1836-1914)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 581 mots

Né à Londres, devenu industriel à Birmingham, unitarien tôt tourné vers les questions sociales et en particulier éducatives, Joseph Chamberlain entre dans la vie publique à partir de 1873. Il va être successivement le fondateur du socialisme municipal, l'intransigeant nationaliste hostile à toute sécession irlandaise, l'apôtre du néo-impérialisme et d'un nouveau cours de la politique étrangère, l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-chamberlain/#i_14510

GLADSTONE WILLIAM EWART (1809-1898)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 547 mots
  •  • 3 médias

Homme d'État britannique, plusieurs fois Premier ministre de son pays (1868-1874, 1880-1885, 1886 et 1892-1894). Fils d'un marchand de Liverpool, Gladstone entre dans la vie politique en 1832 comme député conservateur de Newark ; il est alors un ferme tenant de l'Église anglicane établie, ce qui lui vaut de vives attaques de libéraux comme T. B. Macaulay. Ayant attaché sa fortune à celle de sir Ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-ewart-gladstone/#i_14510

GUARDIAN THE

  • Écrit par 
  • Rupert SWYER
  •  • 362 mots

Paraissant sous le titre Manchester Guardian jusqu'en 1959, le quotidien The Guardian , publié à Londres et à Manchester a, au début des années 1970, atteint un tirage de 305 000 exemplaires. Il a été fondé en 1821 par John Edward Taylor. Journal de la bourgeoisie libérale et non conformiste, son premier numéro contenait un article dénonçant la police a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-guardian/#i_14510

LLOYD GEORGE DAVID (1863-1945)

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 834 mots
  •  • 4 médias

Né à Manchester, fils d'un instituteur, Lloyd George passe son enfance au pays de Galles. Il fait des études juridiques et se taille une réputation de brillant avocat. De religion baptiste, il attaque constamment l'Église établie et l'aristocratie foncière : pour défendre les paysans, il organise une ligue agraire. Élu au Parlement comme libéral en 1890, il n'oublie cependant jamais la cause gallo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-lloyd-george/#i_14510

VICTORIA (1819-1901) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1837-1901)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Montée sur le trône en 1837, et disparue le 22 janvier 1901, la reine Victoria aura symbolisé le Royaume-Uni à l'apogée de sa puissance. L'« ère victorienne » résume ainsi le succès et les ambiguïtés de l'Angleterre de la seconde moitié du xix e  siècle. Le pays a en effet été épargné par les guerres et les révolutions, tout en se taillant le prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria/#i_14510

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « Les années 1930 »  : […] Dans la mémoire collective, les années 1930 constituent les années « sombres », années noires de dépression économique, de crise sociale, de démission internationale. La crise économique, née en 1929 aux États-Unis, frappe l'Angleterre de plein fouet en 1931, menant en juillet à une panique financière. Elle est marquée par une crise commerciale, par la diminution, parfois de moitié, de la producti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_14510

ROYAUME-UNI - Le système politique

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 10 912 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De l'Alliance au parti libéral-démocrate »  : […] Cette formation est issue de la fusion en 1988 entre le vieux parti libéral – qui commence à renaître de ses cendres dans les années 1960-1970 – et du jeune parti social-démocrate (S.D.P.), né de la scission travailliste de 1981 . Regroupés dans la coalition de l'Alliance, lors des élections de 1983, les deux partis obtiennent ensemble plus du quart des suffrages, mais seulement 23 sièges sur 650 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/#i_14510

SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 056 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Formation du Labour Party »  : […] Le travaillisme anglais est étroitement lié au syndicalisme. Jusqu'en 1900, les leaders syndicalistes se contentaient de négocier avec le Parti libéral l'entrée au Parlement d'un certain nombre de militants, qui prenaient l'étiquette « lib.-lab. » (libéral-labour) au moment des élections, puis qui siégeaient au groupe libéral de Westminster. Cette formule convenait à l'élite de la classe ouvrière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-mouvements-socialistes-socialisme/#i_14510

UNIONISTES

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 601 mots

Nom donné aux partisans, en Angleterre et en Irlande, du maintien partiel ou total de l'Irlande dans le Royaume-Uni. Il est employé publiquement en 1885-1886 par ceux des libéraux britanniques qui sont hostiles au projet de Gladstone d'accorder un Home Rule aux Irlandais. Derrière Joseph Chamberlain, une coalition de radicaux et de whigs constitue le Parti libéral unioniste qui présente des candid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unionistes/#i_14510

VICTORIENNE ÉPOQUE

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT, 
  • Roland MARX
  •  • 10 869 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Démocratie et révolution »  : […] Ce n'est pas un hasard si, à défaut de grandes mesures sociales, on tente de développer l'appât d'un système démocratique. En 1885-1886, au prix d'un difficile consensus entre les partis, obtenu grâce à l'intercession de la reine, une nouvelle réforme électorale accorde le suffrage universel aux hommes, sous réserve qu'ils vivent dans un logement indépendant, depuis un an au moins dans la même ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epoque-victorienne/#i_14510

WHIGS

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 461 mots

Nom donné, à partir des années 1679-1680, à la fraction libérale de la classe politique anglaise. Celle-ci fut baptisée par ses adversaires du nom de révoltés écossais du début de la Restauration ; une nuance péjorative de banditisme et de violence y est attachée. Soupçonnés de nourrir les plus noirs desseins contre la personne royale au temps du conflit de l'exclusion, les whigs reçoivent peu apr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/whigs/#i_14510


Affichage 

Herbert Henry Asquith

photographie

Le Britannique Herbert Henry Asquith (1852-1928), homme d'État libéral et champion d'une Grande-Bretagne démocratique 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Lloyd George

photographie

David Lloyd George (1863-1945), homme d'État britannique, participe à un meeting de suffragettes, en 1912 

Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

William Beveridge

photographie

William Henry Beveridge (1879-1963), homme politique et économiste britannique, a inspiré à son gouvernement la politique de Welfare State, fondée sur la mise en œuvre d'une solidarité nationale 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Herbert Henry Asquith
Crédits : Hulton Getty

photographie

Lloyd George
Crédits : Topical Press Agency/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

William Beveridge
Crédits : Hulton Getty

photographie