LH (luteinizing hormone) ou HORMONE LUTÉINISANTE

ANDROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 983 mots

Hormones stéroïdes à dix-neuf atomes de carbone, les androgènes naturels sont biosynthétisés par les gonades, ovaires et testicules (et dans ces derniers par les cellules de Leydig), et par les corticosurrénales (zone réticulée). La testostérone est chez le mâle le principal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/androgenes/#i_132

ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION (AMP) ou PROCRÉATION MÉDICALEMENT ASSISTÉE (PMA)

  • Écrit par 
  • René FRYDMAN
  •  • 7 649 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les techniques dans l’assistance médicale à la procréation »  : […] hormone, qui permet la maturation des follicules) et de la LH (luteinizing hormone). Les ovaires produisent des quantités croissantes d’œstrogène, qui déclinent lorsque le follicule approche de la maturation. Ce déclin induit la libération brutale de FSH et surtout de LH et provoque l’ovulation. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assistance-medicale-a-la-procreation-procreation-medicalement-assistee/#i_132

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 577 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Ponts cytoplasmiques entre cellules contiguës »  : […] à un même ligand de tout un groupe de cellules ou d’un organe. Par exemple, en réponse à l’hormone lutéinisante (LH), les cellules de la granulosa ovarienne synthétisent de l’AMPc qui diffuse rapidement via ces jonctions d’une cellule à l’autre, y compris vers les couches en profondeur qui n’ont pas encore reconnu la LH au niveau de leur membrane […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_132

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 131 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le mode d'action des pilules contraceptives »  : […] des hormones qu'ils sécrètent : œstrogènes et progestérone pour les ovaires, FSH (hormone folliculo-stimulante) et LH (hormone lutéinisante) pour l'hypophyse, et GnRH (gonadotropin releasing hormone) pour l'hypothalamus. La GnRH contrôle la production hypophysaire de FSH et de LH, qui contrôlent, à leur tour, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contraception-hormonale/#i_132

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 102 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Déroulement du cycle menstruel »  : […] hypothalamique (noyau arqué). Cette substance est sécrétée de manière pulsatile : une décharge de LHRH se produit environ toutes les quatre-vingt-dix minutes. Les cellules gonadotropes de l'hypophyse répondent à cette stimulation par la fabrication pulsatile des gonadotrophines : la FSH et la LH. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_132

ESTROGÈNES ou ŒSTROGÈNES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET
  •  • 1 220 mots

L'appellation de ces substances dérive du terme œstrus (ou estrus) qui désigne, chez les mammifères femelles, la période où l'ovulation et la réceptivité vis-à-vis du mâle coïncident. Les estrogènes naturels sont des hormones stéroïdes à dix-huit atomes de carbone ; il s'agit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estrogenes-oestrogenes/#i_132

FIVETE (fécondation in vitro et transfert d'embryon)

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 3 527 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Détermination du moment de l'ovulation »  : […] détermination du « pic » de l'hormone LH. Cette hormone est sécrétée par l'hypophyse sous l'influence de l'élévation du taux d'estradiol plasmatique. Au cours d'un cycle ovarien de 28 jours, une décharge « ovulante » de LH intervient de 37 à 40 heures avant l'ovulation et modifie profondément le follicule avant d'entraîner l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fivete/#i_132

GAMÈTES

  • Écrit par 
  • Michel FAVRE-DUCHARTRE, 
  • Jacques TESTART
  •  • 4 166 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Ovules »  : […] alors que la méiose reprend son cours sous l'influence d'une décharge, par l'hypophyse, de l'hormone lutéinisante L.H. : les jonctions unissant l'ovocyte aux cellules du cumulus se rompent, empêchant la diffusion vers l'ovocyte des facteurs folliculaires qui bloquaient sa division méiotique. Celle-ci se poursuit donc avec l'élimination, sous la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gametes/#i_132

GÉNITAL APPAREIL

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT, 
  • Bernard JAMAIN, 
  • Maurice PANIGEL
  • , Universalis
  •  • 14 780 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Corrélations hypothalamo-hypophyso-gonadiques »  : […] hypophysaires que l'on désigne sous le sigle FSH (« follicle stimulating hormone ») et LH (« luteinizing hormone ») déterminent le cycle ovarien et contrôlent la sécrétion des stéroïdes ovariens, assurant ainsi le fonctionnement dans son ensemble de l'appareil génital femelle. De leur côté, les stéroïdes sexuels gonadiques circulant dans le sang […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/appareil-genital/#i_132

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 346 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les familles d'hormones antéhypophysaires »  : […] Il s'agit des hormones gonadotropes (GTH) c'est-à-dire, chez les Mammifères, la lutéotropine (LH) et la folliculotropine (FSH) et aussi de l'hormone thyréotrope (TSH). Ces hormones (GTH et TSH) ont des fonctions bien différentes, mais on avait constaté que toutes étaient capables de stimuler la thyroïde des poissons ; ce résultat suggérait une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_132

MÉLATONINE

  • Écrit par 
  • Yvan TOUITOU
  •  • 870 mots

action antigonadotrope, elle modifie la libération des gonadostimulines hypophysaires, LH et FSH, et diminue le contenu de l'axe hypothalamique en LHRH (neurohormone hypothalamique). Bien que démontré chez de nombreuses espèces (notamment celles dont l'activité sexuelle est saisonnière), le freinage de l'activité sexuelle qui en résulte n'est pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melatonine/#i_132

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Mécanisme d'action et sites récepteurs »  : […] d'un récepteur membranaire spécifique dans le corps jaune. Le site récepteur des prostaglandines jouerait aussi un rôle essentiel dans l'action de l'hormone lutéinisante (LH), puisqu'il semble en effet bien établi que la PGE2 a un effet stimulant sur la sécrétion de LH induite par l'hormone hypothalamique de libération des gonadotrophines (GnRH […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_132

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 554 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Des rythmes de période variée »  : […] contraignant dans le cas des rythmes ultradiens. Ainsi, chez la femme, la concentration dans le plasma d'une hormone hypophysaire gonadotrope, la LH (pour luteinizing hormone, cf. appareil génital), varie selon un rythme ultradien de période comprise entre soixante et cent vingt minutes, un rythme circadien (valeurs maximales la nuit), et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_132

STÉRILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean COHEN
  •  • 2 521 mots

Dans le chapitre « Chez la femme »  : […] Les dosages hormonaux plasmatiques. La FSH et la LH sont les hormones hypophysaires qui stimulent la croissance folliculaire et provoquent l'ovulation. En début de cycle, on trouve, pour la FSH, de 1 à 5 mUI/ml et, pour la LH, de 4 à 10 mUI/ml. La prolactine, hormone de la lactation, peut inhiber l'ovulation si elle est en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sterilite/#i_132

STÉROÏDES

  • Écrit par 
  • Dominique BIDET, 
  • Jean-Cyr GAIGNAULT, 
  • Jacques PERRONNET, 
  • Daniel PHILIBERT
  •  • 7 600 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Régulation de la biosynthèse »  : […] FSH (follicle-stimulating-hormone) et LH (luteinizing hormone) pour la synthèse des hormones sexuelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steroides/#i_132


Affichage 

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien

dessin

À gauche, les structures anatomiques, à droite, la physiologie (dosages hormonaux au cours du cycle) et l'histologie (évolution du follicule ovarien et de l'endomètre utérin au cours du cycle) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Axe hypothalamique hypophyso-ovarien
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin