LÉZARDS ou SAURIENS

AUTOTOMIE

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 458 mots

Rupture volontaire d'un appendice (patte ou queue) à la suite d'une brusque pression assez intense. Une sauterelle, saisie par sa patte postérieure, la détache tout entière et s'enfuit ; un lézard, attrapé par sa longue queue, la brise et l'animal mutilé s'échappe. Ce phénomène d'autotomie est un comportement inné, un réflexe de conduite ; il est connu chez les crabes, les phalangides, les pycnogo […] Lire la suite

FAUNE SAUVAGE

  • Écrit par 
  • Romain JULLIARD, 
  • Pierre PFEFFER, 
  • Jean-Marc PONS, 
  • Dominique RICHARD, 
  • Alain ZECCHINI
  •  • 14 135 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Ubiquistes et endémiques »  : […] À l'intérieur même de ces grandes régions biogéographiques, la faune sauvage se répartit de façon très inégale. Certaines espèces sont dites ubiquistes car elles se retrouvent d'une extrémité à l'autre d'un continent, parfois même au-delà. C'est le cas bien connu de l'ours brun et du loup, qui peuplent toute la région paléarctique, de l'Espagne aux États-Unis et de la Sibérie au Canada. C'est auss […] Lire la suite

POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT, 
  • Jean-Dominique LEBRETON
  •  • 12 014 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre «  Les systèmes population-environnement »  : […] Les populations, considérées comme des unités biologiques fondamentales, sont caractérisées par une série de variables d'état telles que l'effectif (ou la densité), la structure spatiale (modalités de distribution des individus dans le milieu), la structure démographique (âge et sexe), la structure génétique (fréquences alléliques) et l'organisation sociale. Cependant, les populations naturelles n […] Lire la suite

REPTILES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT
  •  • 3 965 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Respiration, circulation, homéostasie »  : […] L'absence d'un véritable diaphragme oblige toute la musculature troncale à entrer en action lors des mouvements respiratoires. Les parois pulmonaires sont plus plissées que celle des Amphibiens, surtout dans la partie antérieure du poumon. Les Serpents n'ont qu'un seul poumon (le droit), très allongé. Des sortes de « sacs aériens » (évaginations pulmonaires) s'insinuent entre les viscères du Camél […] Lire la suite

REPTILES FOSSILES

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ
  •  • 11 604 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le « juste milieu » reptilien : les Lépidosauriens »  : […] Dans le cladogramme de Gauthier et de ses collaborateurs (1988), les Diapsides constituent un clade dont les synapomorphies principales sont la longueur plus grande de la région préorbitaire par rapport à la région postorbitaire, la présence et l'orientation dorsolatérale de la fenêtre temporale haute. Le groupe des Araeoscelidia , dont le représentant type est Araeoscelis du Permien inférieur, […] Lire la suite

SQUAMATES

  • Écrit par 
  • Virginie LEVRAT
  •  • 2 474 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Sous-ordre des Sauriens »  : […] Selon la classification de Bellairs, les 3 500 espèces de Sauriens sont regroupées en 5 infra-ordres et 17 familles peuplant principalement les pays chauds. – L'infra-ordre des Iguaniens est caractérisé par 3 familles : Chamaéléonidés, Agamidés et Iguanidés, ne présentant aucune tendance à la réduction des membres. Les caméléons d'Afrique et de Madagascar, qui se distinguent des autres lézards p […] Lire la suite


Affichage 

Caméléon

photographie : Caméléon

photographie

Caméléon de Jackson (Chamaeleo jakssonii), lézard arboricole et insectivore, qui capture sa proie à l'aide de sa longue langue protractile, après l'avoir repérée de ses yeux très mobiles 

Crédits : Mike Severns/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Chromatophores dermiques

dessin : Chromatophores dermiques

dessin

Chromatophores dermiques de la peau d'un lézard (« Anolis carolinensis ») montrant l'association de cellules contenant plusieurs types de pigments (d'après Hinton, 1976) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gecko frangé

dessin : Gecko frangé

dessin

Le gecko frangé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lézard

photographie : Lézard

photographie

Lézard (Crotaphytus collaris), Colorado (États-Unis) 

Crédits : rovingmagpie@flickr.com/ Moment Open/ Getty Images

Afficher

Mimétisme

photographie : Mimétisme

photographie

Camouflage d'un lézard arboricole Grâce à sa coloration, imitant une écorce recouverte de mousse et de lichen, il échappe à ses prédateurs 

Crédits : Art Wolfe/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Orvet fragile

photographie : Orvet fragile

photographie

Souvent confondu avec un serpent, l'orvet fragile (Anguis fragilis) est un lézard qui a perdu ses pattes au cours de son évolution Comme la majorité des lézards, il peut abandonner sa queue en cas de danger, d'où son autre nom, «serpent de verre» Il hiberne d'octobre à mars, en compagnie de... 

Crédits : Laurent Lebois/ flickr ; CC-BY 2,0

Afficher

Varanus bitatawa, lézard géant

photographie : Varanus bitatawa, lézard géant

photographie

Varanus bitatawa, nouvelle espèce de lézard géant découverte en 2010 aux Philippines Appartenant à la famille des varans, cet animal qui vit dans les forêts du nord de l'île Luçon mesure plus de 2 mètres de longueur et se nourrit essentiellement de fruits 

Crédits : J. Brown

Afficher

Caméléon

Caméléon
Crédits : Mike Severns/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Chromatophores dermiques

Chromatophores dermiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Gecko frangé

Gecko frangé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lézard

Lézard
Crédits : rovingmagpie@flickr.com/ Moment Open/ Getty Images

photographie

Mimétisme

Mimétisme
Crédits : Art Wolfe/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Orvet fragile

Orvet fragile
Crédits : Laurent Lebois/ flickr ; CC-BY 2,0

photographie

Varanus bitatawa, lézard géant

Varanus bitatawa, lézard géant
Crédits : J. Brown

photographie