LEXIQUE

ACQUISITION DU LEXIQUE

  • Écrit par 
  • Dominique BASSANO
  •  • 1 010 mots

L’acquisition lexicale s’amorce vers un an avec la production des premiers mots conventionnels. Comment l’enfant parviendra-t-il aux 50 000 mots en moyenne utilisés par l’adulte cultivé ? Ce processus implique l’apprentissage conjoint de la forme sonore des mots, de leur sens et conditions d’emploi et des propriétés morphosyntaxiques permettant de les catégoriser en noms, verbes, etc. Il dépend de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-lexique/#i_36272

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La non-linéarité de l’acquisition lexicale et la variabilité interindividuelle »  : […] La progression du vocabulaire est marquée par des accroissements non linéaires, dont le plus connu est l’« explosion lexicale » autour de dix-huit-vingt mois. L’enfant se met alors à produire entre 4 et 10 mots nouveaux par jour, période qui correspond aussi aux premières combinaisons de mots. Il fait l’expérience de la généralité de la relation entre forme sonore et référent et il commence à élab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_36272

AFFIXE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 384 mots

Lors de l'inventaire des morphèmes d'un système linguistique, on est conduit à distinguer plusieurs sortes d'unités identifiables dans l'ordre phonétique et partageant la caractéristique de se rapporter au plan de la signification : parmi ces unités, les unes ont un contenu lexical, qu'il soit univoque ou plurivoque ; les autres, non autonomes, servent à couler ce sens dans les rapports morphosynt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affixe-linguistique/#i_36272

AMÉNAGEMENT LINGUISTIQUE

  • Écrit par 
  • Loïc DEPECKER
  •  • 4 727 mots

Dans le chapitre « Modalités de l'aménagement linguistique »  : […] De fait, la compréhension de la notion d'aménagement linguistique n'a cessé de se diversifier, et il est possible de l'articuler globalement aujourd'hui de la façon suivante : — l'aménagement du statut des langues ; il inclut le type de statut, constitutionnel, législatif, juridique, réglementaire (usage de la ou des langues, présence de ces langues dans la vie publique et administrative, apprenti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amenagement-linguistique/#i_36272

APPRENTISSAGE DE LA LECTURE

  • Écrit par 
  • Jonathan GRAINGER, 
  • Johannes ZIEGLER
  •  • 1 842 mots

Dans le chapitre « Le langage oral d’abord »  : […] Pour comprendre l’apprentissage de la lecture, il faut garder en tête que normalement la connaissance du langage oral le précède. Avant d’apprendre à lire, l’enfant possède en mémoire un « lexique mental » dans lequel sont stockées la forme sonore (phonologique) des mots et leur signification (sémantique). À juste titre, le fondateur de la psychologie expérimentale, Wilhelm Wundt (1832-1920), l’ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-la-lecture/#i_36272

APPRENTISSAGE DE L'ORTHOGRAPHE

  • Écrit par 
  • Sébastien PACTON
  •  • 1 956 mots

Dans le chapitre « L’utilisation des connaissances orthographiques »  : […] Deux types de connaissances orthographiques sont généralement distingués : la connaissance de l’orthographe de mots spécifiques (on parle d’« orthographe lexicale ») et la connaissance des régularités du système orthographique appelées « régularités graphotactiques ». Orthographier correctement des mots irréguliers comme « oignon » ou « chaos » ne peut reposer sur les seules connaissances phonogra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-de-l-orthographe/#i_36272

BATES ELIZABETH (1947-2003)

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 444 mots

Elizabeth Bates, nommée professeur de psychologie en 1983 à l’université de Californie à San Diego, est cofondatrice, en 1988, du premier département de sciences cognitives aux États-Unis. Elle y crée et dirige le prestigieux Center for Research in Language. En trente années, Liz Bates a produit une œuvre de pionnière dont la cohérence et l’envergure expliquent le rayonnement : acquisition du lan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-bates/#i_36272

CHOMSKY NOAM (1928- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 4 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le modèle « principes et paramètres » de la grammaire universelle »  : […] Lectures on Government and Binding , publié en 1981, reprend pour partie cet intense travail collectif et systématise cette approche. Cet ouvrage définit le cadre conceptuel du modèle dit des « principes et des paramètres » dominant jusqu'au milieu des années 1990. Chomsky a présenté les buts et les résultats de cet état de la grammaire générative dans deux ouvrages introduc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noam-chomsky/#i_36272

CRÉATION LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 11 584 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Le grain des mots »  : […] La parenté que nous venons d'évoquer entre le temps du récit et celui de la musique, due à une similitude de moyens techniques qui investissent notre « durée concrète » ou, tout au moins, changent son rythme de désespoir, nous invite à examiner de plus près ce vecteur essentiel de la création qu'est l'écriture, c'est-à-dire le lexique, la phonétique, la grammaire et la rhétorique que met en jeu l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-litteraire/#i_36272

DÉBUTS DE L'ACQUISITION DU LANGAGE

  • Écrit par 
  • Anne CHRISTOPHE, 
  • Isabelle DAUTRICHE
  •  • 1 520 mots

Dans le chapitre « Découvrir les mots dans les phrases »  : […] Le signal de parole est continu et ne contient pas de silences entre les mots, qui joueraient un rôle équivalent aux espaces dans un texte écrit. Pourtant, les enfants doivent découper la parole en mots. Lorsqu’on parle, les mots sont regroupés dans de petites unités d’intonation. Par exemple, la phrase le petit garçon a mangé une pomme est produite en deux unités, [le petit garçon] et [a mangé un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/debuts-de-l-acquisition-du-langage/#i_36272

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

  • Écrit par 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le protolangage »  : […] C'est le linguiste Dereck Bickerton qui, en 1990, a proposé le premier d'appeler protolangage le système de communication qui aurait précédé le langage humain, dans le cadre de l'hypothèse d'une évolution du langage en deux étapes . Il faut souligner que ce protolangage n'a rien à voir avec les protolangues dont nous avons parlé ci-dessus : contrairement à celles-ci, qui so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-des-langues-et-langage/#i_36272

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouvelles syntaxes  »  : […] C'est précisément pour cette dernière raison que d'autres types de grammaires formelles se sont développées outre-Atlantique au tournant des années 1970-1980 : la plupart d'entre elles ont pris naissance dans la mouvance de la grammaire générative chomskienne, mais ne l'ont pas suivie dans ses développements récents, cherchant avant tout à rester opératoires et calculables, afin de pouvoir être mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_36272

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lexicologie »  : […] La lexicologie est l'étude de la signification des unités qui constituent le lexique d'une langue. À ce titre, elle participe de la sémantique : on peut la dénommer sémantique lexicale, par opposition à la sémantique grammaticale, qui s'occupe d'une part de la signification des mots morphologiquement complexes, et d'autre part de la signification des structures syntaxiques. La lexicologie doit êt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_36272

MORPHOLOGIE, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 323 mots

Au sens étroit, la morphologie est la partie de la grammaire qui s'occupe de la formation des mots par adjonction d'affixes à des thèmes. En ce sens, morphologie s'oppose essentiellement à syntaxe, ce dernier champ étant l'étude des rapports entre les éléments de la phrase. Ainsi, l'étude des cas en latin se prête aux deux points de vue : l'un, descriptif, celui des paradigmes des différentes décl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie-linguistique/#i_36272

MOT

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 467 mots

L'unité que le sens commun serait enclin à considérer comme fondamentale au niveau de la parole est pour la linguistique la source d'un certain nombre de critiques fécondes : le mot ne correspond, en effet, que très imparfaitement aux éléments mis en jeu dans le discours ; ce sont plutôt nos habitudes graphiques que des raisons vraiment de structure qui sont responsables de l'importance donnée au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mot/#i_36272

NOMS VERNACULAIRES FRANÇAIS (botanique)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie PRUVOST-BEAURAIN
  •  • 3 898 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Lexicologie phytonymique et myconymique »  : […] En français, les noms vernaculaires de végétaux et de champignons sont particulièrement nombreux et variés, plusieurs facteurs ayant permis cette diversité : une longue histoire de la langue, une flore assez importante, qui s'est augmentée d'espèces exotiques introduites, l'emprunt de noms locaux à des langues, dialectes ou patois du territoire (plus de cinquante noms régionaux pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noms-vernaculaires-francais/#i_36272

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 199 mots

Dans le chapitre « Interférences lexicales et emprunts »  : […] L'interférence détermine, dans le domaine du lexique, deux grandes catégories de transfert : l' emprunt ( loanword ), qui fait passer un mot tiré d'une langue dans l'usage d'une autre (ex. living-room ), et le calque ( loanshift ), qui soit introduit le mot étranger sous une forme traduite, utilisant généralement deux ou plusieurs m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plurilinguisme/#i_36272

PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 618 mots

La psycholinguistique est une discipline qui étudie l'acquisition du langage et son utilisation. La production de mots est un thème important au sein de cette discipline. Afin d'étudier les mécanismes et les unités impliqués dans la production des mots, les chercheurs ont recours à différentes méthodes. Ils peuvent procéder à l'analyse des erreurs produites spontanément (lors de conversations natu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-de-mots/#i_36272

PSYCHOLOGIE DU LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Elsa SPINELLI
  •  • 4 379 mots

Dans le chapitre « Unités lexicales  »  : […] L’activation des unités linguistiques prélexicales permet l’activation des unités lexicales : les mots. Lorsque des auditeurs doivent reconnaître un mot présenté auditivement, les temps de réponses varient entre 600 et 900 millisecondes. Parmi les facteurs qui influencent ces temps, on compte la fréquence d'occurrence des mots dans la langue (les mots fréquents étant reconnus plus vite que les mot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-langage-oral/#i_36272

RECONNAISSANCE DES MOTS À L'ORAL

  • Écrit par 
  • Régine KOLINSKY
  •  • 1 064 mots

Reconnaître les mots prononcés par un autre locuteur paraît naturel et aisé. Pourtant, reconnaître les mots parlés implique la résolution de problèmes complexes liés aux particularités de la parole. Lors d’une conversation ordinaire, l’auditeur doit traiter environ 200 mots par minute et ne dispose donc que de quelques centaines de millisecondes pour apparier chaque mot entendu avec un seul des 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-des-mots-a-l-oral/#i_36272

SEGMENTATION, psycholinguistique

  • Écrit par 
  • Odile BAGOU, 
  • Ulrich FRAUENFELDER
  •  • 1 057 mots

Dans la parole, deux énoncés peuvent être très similaires du point de vue de leur forme sonore mais pourtant très différents du point de vue de leur interprétation. Ainsi, « lundi commence la semaine » et « l’un dit : comment cela se mène ? » sont deux énoncés quasi homophones que nous sommes cependant capables de comprendre sans ambiguïté, souvent grâce au contexte phrastique, mais également grâc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/segmentation-psycholinguistique/#i_36272

SÉMANTIQUE

  • Écrit par 
  • Catherine KERBRAT-ORECCHIONI
  •  • 10 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Principes »  : […] Il faut remonter jusqu'à Ferdinand de Saussure pour trouver l'explicitation la plus claire des fondements théoriques de la sémantique structurale moderne, même si les principes énoncés dans le Cours de linguistique générale (paru en 1916) durent attendre quelques décennies leur mise en pratique. Ces principes sont les suivants : – Priorité doit être accordée (pour la linguis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semantique/#i_36272

STYLISTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 6 184 mots

Dans le chapitre « Le champ de la stylistique »  : […] Il est ainsi loisible, à ce point de l'exposé, de présenter sommairement le champ de travail stylistique, à la manière d'un champ de fouilles avec ses multiples filons. Ce champ représente un inventaire de tous les postes possibles d'observation stylistique. A priori, sous réserve des manipulations rythmo-versifiées spécifiques et des jeux microstructuraux plus déliés, on pose que l'unité stylisti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stylistique/#i_36272

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 408 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les analyseurs  »  : […] Qu'elle soit basée sur des probabilités ou sur des connaissances linguistiques, ou qu'elle combine les deux, on distingue généralement plusieurs étapes dans l'analyse automatique, qui peuvent donner lieu à des programmes différents : l'analyse lexicale (identification des mots ou des morphèmes), l'analyse syntaxique (identification des syntagmes et de leurs fonctions), et l'analyse sémantique (ide […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-automatique-des-langues/#i_36272

UNIVERSAUX, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 4 975 mots

Dans le chapitre «  Comment se construit une langue »  : […] L'idée de rechercher des universaux de nature formelle ou fonctionnelle, plutôt que substantielle, est actuellement assez largement partagée par les linguistes. Jamais en effet de véritables universaux de substance communs à toutes les langues n'ont pu être dégagés, ni en matière de vocabulaire, ni en matière de grammaire. Les contenus lexicaux sont éminemment variables d'une langue à l'autre. Po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universaux-linguistique/#i_36272

VOCABULAIRE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 264 mots

La linguistique, qui appelle plutôt « lexique » ce que le sens commun entend généralement derrière le terme de vocabulaire, laisse à des disciplines spécialisées le soin d'analyser, statistiquement ou par des procédures descriptives, les différents problèmes qui se posent au moment de décrire les « lexèmes » d'une langue (le français), d'un dialecte (le wallon), d'un idiolecte (le français de Raci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vocabulaire/#i_36272