LEXICOLOGIE

CHAMP SÉMANTIQUE ET CHAMP LEXICAL

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 169 mots

En lexicologie, le terme « champ » est utilisé pour désigner la structure d'un domaine linguistique donné. Les deux notions de « champ sémantique » et de « champ lexical » sont très souvent confondues. Toutefois, lorsqu'on les distingue, on réserve généralement le terme champ sémantique pour caractériser le fonctionnement propre à une unité lexicale, et celui de champ lexical pour décrire des rel […] Lire la suite

DÉRIVATION, linguistique

  • Écrit par 
  • Nicole QUENTIN-MAURER
  •  • 302 mots

1. Formation de nouvelles unités du lexique à partir des morphèmes de base et obtenues par addition, suppression ou remplacement d'un affixe au radical du mot. La dérivation est dite impropre lorsque les mots reçoivent une valeur dérivée nouvelle sans modifier leur forme, mais en changeant de catégorie grammaticale (exemples : le boire et le manger , le pourquoi et le comment ). Néanmoins, les per […] Lire la suite

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - La tradition arabe

  • Écrit par 
  • Georgine AYOUB, 
  • Georges BOHAS, 
  • Jean-Patrick GUILLAUME, 
  • Djamal Eddine KOULOUGHLI
  •  • 3 470 mots

Dans le chapitre « Recherches sémantiques »  : […] Chronologiquement, les premiers travaux en rapport avec des préoccupations sémantiques sont des enquêtes lexicographiques. Dès le début du viii e  siècle, de telles enquêtes sont entreprises pour recueillir, auprès d'informateurs issus de tribus considérées comme parlant un arabe pur, l'énorme masse de données linguistiques (poèmes, proverbes, récits...) qui vont servir de référence dans le travai […] Lire la suite

GUIRAUD PIERRE (1912-1983)

  • Écrit par 
  • Jacques CELLARD
  •  • 719 mots

Décédé à Paris le 2 février 1983, Pierre Guiraud est né à Sfax (Tunisie) le 26 septembre 1912. Professeur de français, il exerce surtout à l'étranger : en Roumanie, en Hongrie, en Tchécoslovaquie, enfin en Grande-Bretagne et, plus longuement, à l'université de Groningue (Pays-Bas). Ce n'est que tardivement qu'il décide de présenter une thèse de lettres sur la poétique de Paul Valéry. Il est alors […] Lire la suite

HOMONYMIE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 370 mots

On parle d'homonymie lexicale à chaque fois qu'à des signifiants identiques correspondent des signifiés différents. En français, « manche » ou « mousse » en fournissent des exemples. Néanmoins, dans ces deux cas, on est en présence d'items dont la catégorie du genre grammatical lève l'ambiguïté (le manche/la manche ; le mousse/la mousse). Mais il n'en va pas toujours ainsi ; et c'est souvent un pr […] Lire la suite

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories du discours et les grammaires de textes »  : […] Au début des années 1970, la réflexion linguistique s'est élargie à la dimension du discours. L'un des enjeux majeurs étant de savoir dans quelle mesure le discours relève d'une analyse immanente opérant à l'aide de procédures réglées de nature linguistique – voie qui avait été ouverte, dans le domaine de la littérature, par les formalistes russes et notamment par Vladimir Propp (1895-1970) dans […] Lire la suite

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La lexicologie »  : […] La lexicologie est l'étude de la signification des unités qui constituent le lexique d'une langue. À ce titre, elle participe de la sémantique : on peut la dénommer sémantique lexicale, par opposition à la sémantique grammaticale, qui s'occupe d'une part de la signification des mots morphologiquement complexes, et d'autre part de la signification des structures syntaxiques. La lexicologie doit êt […] Lire la suite

LA MODE EN 1830 (A.-J. Greimas)

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER
  •  • 982 mots

La Mode en 1830 (P.U.F., Paris, 2000) rassemble, selon le vœu d'Algirdas-Julien Greimas (1917-1992), quatre textes précédant sa Sémantique structurale de 1966 . Ce volume, préfacé par Michel Arrivé, réunit aux thèses que soutint le linguiste en 1948 sur la mode et la vie sociale en 1830 deux articles ultérieurs : « L'Actualité du saussurisme » (1956) et « Analyse du contenu. Comment définir les […] Lire la suite

PLURILINGUISME

  • Écrit par 
  • Penelope GARDNER-CHLOROS, 
  • Andrée TABOURET-KELLER
  •  • 9 199 mots

Dans le chapitre « Diversité et complexité »  : […] Sauf cas exceptionnel de purisme, l'emploi de deux ou de plusieurs langues par un même individu, et a fortiori par un groupe, aboutit à la présence, dans un système linguistique donné, d'unités, de modalités d'agencement ou de fonctionnement propres à un autre système. C'est ce type d'interaction que l'on appelle interférence linguistique . Par exemple, un unilingue français entend parler l'allema […] Lire la suite

SÉMANTIQUE

  • Écrit par 
  • Catherine KERBRAT-ORECCHIONI
  •  • 10 322 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des théories du sens »  : […] Le sens existe donc. Mais il y a loin de l'évidence intuitive à la reconnaissance théorique. La méfiance des linguistes envers l'étude du sens apparaît d'abord dans le fait que l'acte de naissance officiel de la sémantique est relativement tardif : c'est à la fin seulement du xix e  siècle que grâce à Michel Bréal, précédé il est vrai par les philologues allemands pratiquant la « sémasiologie » a […] Lire la suite

STYLISTIQUE

  • Écrit par 
  • Georges MOLINIÉ
  •  • 6 184 mots

Dans le chapitre « Stylistique et linguistique »  : […] La stylistique, cependant, est aussi inséparable de la linguistique, soit comme partie intégrante, soit comme voisine d'un territoire aux lisières incertaines. On peut même soutenir que c'est dans la mouvance de la linguistique que la stylistique s'est historiquement constituée comme discipline autonome. Mais il s'est passé, à ce sujet, quelque chose d'assez curieux. C'est le disciple de Saussure […] Lire la suite

TRAITEMENT AUTOMATIQUE DES LANGUES

  • Écrit par 
  • Anne ABEILLÉ
  •  • 8 408 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les analyseurs  »  : […] Qu'elle soit basée sur des probabilités ou sur des connaissances linguistiques, ou qu'elle combine les deux, on distingue généralement plusieurs étapes dans l'analyse automatique, qui peuvent donner lieu à des programmes différents : l'analyse lexicale (identification des mots ou des morphèmes), l'analyse syntaxique (identification des syntagmes et de leurs fonctions), et l'analyse sémantique (ide […] Lire la suite