LETTRE À D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES, Jean-Jacques RousseauFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une condamnation sans appel

Le texte, dont Rousseau évoque la genèse dans le livre X des Confessions, est bien une « lettre à d'Alembert », une réponse adressée à l'auteur de l'article « Genève » dans le volume VII de l'Encyclopédie paru en décembre 1757. Le destinataire y apparaît dès la première phrase, et ressurgira à l'occasion comme dans une tentative d'emprise affective. Mais ce destinataire initial en cache d'autres : outre les philosophes et les partisans genevois du théâtre, c'est au peuple que Rousseau s'adresse : « quoique je m'adresse à vous, j'écris pour le peuple et sans doute il y paraît ». Dans son article élogieux sur la petite république, et malgré ses remarques entachées d'ironie sur la religion « socinienne » des pasteurs genevois, où la divinité de Jésus finirait par être absente, d'Alembert appelait de ses vœux la création d'un théâtre à Genève pour remédier à la rudesse et à l'austérité des mœurs. La réponse que lui apporte Rousseau surprend par son ampleur, sa virulence et ses implications. Cette extension du propos justifie l'emportement d'un « je » entièrement engagé, et le caractère apparemment « lâche et diffus » d'un texte qui ne laisse pas pourtant d'être absolument cohérent.

Après un bref plaidoyer en faveur des pasteurs genevois, Rousseau s'interroge d'abord sur les « effets du spectacle [...] relatifs aux choses représentées » : l'« effet général du spectacle » étant d'exciter les passions, il ne saurait exercer aucune action morale puisque, loin d'imiter la réalité, il en propose une image illusoire propre à « intéresser » le spectateur. Rousseau recourt alors à des exemples pris dans les grands genres classiques français : la tragédie, qui suscite l'idée même du mal pour le donner en modèle, et la comédie, qui tourne en ridicule les valeurs morales. L'exemple célèbre est ici l'Alceste de Molière, un « Misanthrope de théâtre » et de s [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay-aux-Roses, maître de conférences à l'université de Poitiers

Classification

Pour citer l’article

Anouchka VASAK, « LETTRE À D'ALEMBERT SUR LES SPECTACLES, Jean-Jacques Rousseau - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettre-a-d-alembert-sur-les-spectacles/