Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix, HAYDN (Joseph)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sujet

Les Sept Dernières Paroles du Christ voient le jour grâce au nouveau contrat signé en 1779 par Haydn et son employeur, le prince Miklós Esterházy, contrat au terme duquel son «maître» et protecteur renonce à exercer son droit exclusif sur les œuvres de son maître de chapelle. Cette œuvre est ainsi le fruit d'une commande venue d'Espagne et dont le propos est de célébrer une cérémonie en l'église de Santa Cueva de Cadix, au cours de laquelle les participants doivent méditer sur les Évangiles, et plus particulièrement sur les paroles du Christ en croix.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix, HAYDN (Joseph) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-sept-dernieres-paroles-du-christ-en-croix-haydn-joseph/