PEVSNER LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Construire le nouveau Grand Style

Après des études à l'École des beaux-arts de Kiev en 1909, puis à l'Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg en 1911, Pevsner (Anton Pevsner, né à Orel en 1886 et mort à Paris en 1962) s'engage dans une carrière artistique avec plus de détermination que Gabo (Naum Neemia Pevsner, né à Briansk en 1890 et mort aux États-Unis en 1977) ; ce dernier, en effet, se rend à Berlin pendant l'été de 1910, puis à Munich, où il commence par étudier la médecine et les sciences naturelles en 1911, puis, l'année suivante, la mécanique ; les cours de l'historien d'art Heinrich Wölfflin le déterminent à se consacrer à l'art. C'est pourtant Gabo, dès le début des années 1920, qui exerce une influence sur l'évolution de Pevsner.

De 1911 à 1914, Pevsner vécut principalement à Paris, où il se lia d'amitié avec le sculpteur russe Alexander Archipenko qui lui fit connaître les idées et l'art des cubistes. Il reçut à deux reprises la visite de son frère Gabo. À partir de 1913 environ, la peinture de Pevsner commence à se distinguer par une tentative de fragmentation de la forme de type cubiste, tandis que le travail de Gabo reste encore marqué par le symbolisme de l'Art nouveau et une version allemande mystico-romantique du fauvisme.

La Première Guerre mondiale éclate alors que les deux frères passent leurs vacances en Russie. Peu de temps après, Gabo se rend en Norvège, afin de permettre à Alexei Pevsner de poursuivre ses études à Oslo. Antoine Pevsner les rejoint en décembre 1915. C'est à cette époque que Gabo se met à travailler à la Tête construite no 1 (original à Moscou ; version en bronze appartenant à la famille de l'artiste) : il exécute un montage de panneaux de contreplaqué à structure géométrique et imbriqués les uns dans les autres. Comme il n'existe pas, dans l'œuvre même de Gabo, de précédents qui puissent rendre compte de cette interpénétration complexe des solides et de l'espace – l'équivalent sculptural le plus proche de la simultanéité d [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  PEVSNER LES  » est également traité dans :

CONSTRUCTIVISME

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 3 375 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les manifestes »  : […] Cette nouvelle volonté constructiviste, encore non formulée théoriquement, se manifeste dans les œuvres de Malevitch, Pougny , Rodtchenko, Brik et Yakoulov. C'est l'époque des tumultueuses expositions « Tramway V » et « 0,10 » qui eurent lieu à Saint-Pétersbourg. Dans les discussions agitées qui les accompagnent se précise l'idée d'un art} de l'avenir qui doit rester réaliste et résolument modern […] Lire la suite

GABO NEEMIA PEVSNER dit NAUM (1890-1977)

  • Écrit par 
  • Yve-Alain BOIS, 
  • Universalis
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des plans, des transparences et des vides actifs »  : […] Même s'ils partagent un intérêt toujours renouvelé pour le matériau, leur formation aura été très différente. Tatline le marin est quasiment autodidacte. Gabo, au contraire, né dans une famille aisée, dans un petit village de l'Orel, près de Briansk en Russie, est envoyé à Munich en 1910 pour y étudier la médecine, mais il préfère recevoir une formation d'ingénieur civil (il s'opposera plus tard a […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 584 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'épanouissement de l'avant-garde russe de 1910 à 1922 »  : […] Parallèlement au bouillonnement social qui agite la Russie du début du xx e  siècle et qui culmine dans la révolution sociale de 1917, les arts plastiques connaissent en ce pays un développement remarquable, sous l'influence du fauvisme et du cubisme (Matisse, Bonnard, Picasso) introduits par les collectionneurs Stchoukine et Morosov. Kasimir Malevitch, d'abord marqué par l'académisme, fauve de 1 […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Georges T. NOSZLOPY, « PEVSNER LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pevsner/