LEAKEY LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'héritage et la tradition familiale : Meave Leakey et sa fille Louise

Lorsque Richard Leakey quitta la direction du Musée national du Kenya en 1989, sa femme Meave, qui était, depuis quelques années déjà, à la tête du département de paléontologie, dut assumer à son tour la coordination des fouilles paléontologiques dans le bassin du lac Turkana, à laquelle, plus tard, elle associera leur fille Louise. Durant les trente-cinq années d'exploration de cette région, le bassin du lac Turkana aura livré, à lui seul, près de 16 000 fossiles dont quelque 350 restes d'hominidés qui firent l'objet de centaines de publications. Si la région de Koobi Fora, qui s'étend sur quelque 1 200 kilomètres carrés à l'est de ce lac, est incontestablement la plus fossilifère, les rives opposées du lac n'en sont pas moins riches. C'est ainsi qu'en 1994 furent découverts, à Kanapoi, les restes d'un nouvel hominidé bipède, Australopithecus anamensis, daté cette fois-ci de 4,1 millions d'années.

La découverte, en 1999, à nouveau dans la région de Koobi Fora, d'un crâne complet mais déformé, attribué deux ans plus tard à un nouvel hominidé, Kenyanthropus platyops, ayant vécu à la même époque que Lucy, démontrait à quel point le secteur situé à l'est du lac Turkana demeurait un champ d'investigation, à l'immense potentiel. Il revenait à Louise Leakey, née en 1972, d'y reprendre le flambeau. Après avoir achevé ses études à l'université de Londres, Louise est maintenant seule à la tête du Koobi Fora Research Project, pérennisant ainsi une tradition familiale vieille de plus de trois quarts de siècle et dont les découvertes auront permis de mieux connaître l'histoire humaine des derniers quatre millions d'années.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LEAKEY LES  » est également traité dans :

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Découverte des premiers fossiles »  : […] Au cours de prospections menées pour le laboratoire de zoologie comparée de l’université Harvard, Bryan Patterson découvrait, en 1965, au sud-ouest du lac Turkana, sur le site de Kanapoi (Kenya), un fragment d’humérus d’un hominidé. Ce dernier était trouvé sous une coulée de basalte en surface des sédiments. L’intérêt de ce gisement résidait dans le fait que son âge était très ancien comme le su […] Lire la suite

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Australopithecus anamensis » »  : […] Cette espèce, découverte par Meave Leakey et Alan Walker en 1995, sur les sites kenyans de Kanapoi et d'Allia Bay serait vieille de 4,4 à 3,2 Ma environ. Elle est représentée par des fragments de mâchoires et des os des membres, dont un récolté dans les années 1960 par Bryan Patterson et son équipe. Ce qui est particulièrement intéressant est que les mâchoires présentent des caractères que l'on r […] Lire la suite

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre « Culture des galets taillés : rôle de l'Afrique »  : […] Le passage à l'humanité, le point de non-retour de l' hominisation ne se définit plus exclusivement par des critères anatomiques (station debout, capacité cérébrale), mais par un critère de comportement : la capacité à fabriquer un outil. L'utilisation de galets bruts ou naturellement brisés a sans doute précédé l'aménagement volontaire du galet, mais il n'en subsiste aucun témoignage, puisque ri […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Herbert THOMAS, « LEAKEY LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-leakey/