LEAKEY LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'intermède politique de Richard Leakey

La notoriété grandissante de Richard Leakey et son indéniable désir de responsabilités amenèrent le conseil d'administration du Muséum national du Kenya à lui confier la direction administrative de l'institution en 1968. Mais, avec la démission du conservateur, Richard Leakey restera finalement seul à ses commandes. Dans les années qui suivirent, il allait devenir un ardent défenseur de la nature au Kenya. Aussi fut-il nommé en 1989, par le président Daniel Arap Moi, à la tête du Wildlife Conservation and Management Department (W.C.M.D.), remplacé l'année suivante par le Kenyan Wildlife Service (K.W.S.) afin d'éradiquer le braconnage des éléphants massacrés pour leur ivoire. Cette année-là, pas moins de 12 tonnes d'ivoire furent saisies et brûlées. En 1993, Richard perdit ses deux jambes dans un accident d'hélicoptère que l'on soupçonna d'être un sabotage.

Lorsque le gouvernement kenyan révéla l'existence de corruptions et d'irrégularités dans la gestion du K.W.S., Richard Leakey annonça publiquement sa démission en janvier 1994, puis gagna les rangs du parti d'opposition Safina dont il devint le secrétaire général. Élu au Parlement en décembre 1997, il se retira finalement de la politique en 2001 pour se consacrer uniquement à la défense de l'environnement au Kenya.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  LEAKEY LES  » est également traité dans :

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Découverte des premiers fossiles »  : […] Au cours de prospections menées pour le laboratoire de zoologie comparée de l’université Harvard, Bryan Patterson découvrait, en 1965, au sud-ouest du lac Turkana, sur le site de Kanapoi (Kenya), un fragment d’humérus d’un hominidé. Ce dernier était trouvé sous une coulée de basalte en surface des sédiments. L’intérêt de ce gisement résidait dans le fait que son âge était très ancien comme le su […] Lire la suite

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Australopithecus anamensis » »  : […] Cette espèce, découverte par Meave Leakey et Alan Walker en 1995, sur les sites kenyans de Kanapoi et d'Allia Bay serait vieille de 4,4 à 3,2 Ma environ. Elle est représentée par des fragments de mâchoires et des os des membres, dont un récolté dans les années 1960 par Bryan Patterson et son équipe. Ce qui est particulièrement intéressant est que les mâchoires présentent des caractères que l'on r […] Lire la suite

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre « Culture des galets taillés : rôle de l'Afrique »  : […] Le passage à l'humanité, le point de non-retour de l' hominisation ne se définit plus exclusivement par des critères anatomiques (station debout, capacité cérébrale), mais par un critère de comportement : la capacité à fabriquer un outil. L'utilisation de galets bruts ou naturellement brisés a sans doute précédé l'aménagement volontaire du galet, mais il n'en subsiste aucun témoignage, puisque ri […] Lire la suite

Pour citer l’article

Herbert THOMAS, « LEAKEY LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-leakey/