LEAKEY LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un tandem efficace : Louis et Mary Leakey

Louis Leakey, né de parents missionnaires britanniques, passa son enfance parmi les Kikuyu, le groupe ethnique le plus important au Kenya. Après des études d'anthropologie et d'archéologie à Cambridge, Louis fut invité, en raison de sa parfaite connaissance du swahili, à participer, après la Première Guerre mondiale, à plusieurs expéditions paléontologiques et archéologiques initiées par le British Museum of Natural History, à l'issue desquelles il publia rapidement, Adam's Ancestors (1934), illustré par Mary Douglas Nicol. Ce fut le début d'une longue et fructueuse collaboration, scellée par un amour commun pour l'Afrique et par leur union à la veille de Noël 1936, une fois Louis divorcé de sa première épouse.

De citoyenneté britannique, Mary Douglas Leakey allait, elle aussi, devenir l'une des grandes figures de l'archéologie et de la préhistoire africaine. Son œuvre est à vrai dire inséparable de celle de son mari, disparu en 1972, et de celle de l'un de ses trois fils, Richard, qui reprit, à son tour, le flambeau familial.

Née le 6 février 1913 à Londres, Mary Douglas Nicol eut l'occasion, dès l'âge de douze ans, de faire ses premiers pas en archéologie lorsqu'elle fut emmenée en Dordogne par son père, un peintre paysagiste non dénué de talent. La famille Nicol, qui s'était installée aux Eyzies, se lia bientôt d'amitié avec deux préhistoriens français, Denis Peyrony et l'abbé Lemozi, qui firent découvrir à Mary les spectaculaires peintures pariétales de la grotte de Pech-Merle (Lot). Ayant hérité de son père d'un réel talent de dessinatrice, elle le mit à profit, à son retour en Angleterre en 1933, pour illustrer un ouvrage de la préhistorienne Gertrude Caton-Thompson qui présentera Mary à Louis Leakey.

Mary s'installa avec lui sur les bords du lac Nakuru où elle explora et fouilla le site de Hyrax Hill (Kenya), jadis lieu de campement de populations néolithiques. Ce fut sa première contribution à l'archéologie africaine, suivie par les fouilles de la grotte de la rivière Njoro (Kenya). [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  LEAKEY LES  » est également traité dans :

AUSTRALOPITHECUS ANAMENSIS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 769 mots

Dans le chapitre « Découverte des premiers fossiles »  : […] Au cours de prospections menées pour le laboratoire de zoologie comparée de l’université Harvard, Bryan Patterson découvrait, en 1965, au sud-ouest du lac Turkana, sur le site de Kanapoi (Kenya), un fragment d’humérus d’un hominidé. Ce dernier était trouvé sous une coulée de basalte en surface des sédiments. L’intérêt de ce gisement résidait dans le fait que son âge était très ancien comme le su […] Lire la suite

HOMINIDÉS

  • Écrit par 
  • Brigitte SENUT
  •  • 9 525 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « « Australopithecus anamensis » »  : […] Cette espèce, découverte par Meave Leakey et Alan Walker en 1995, sur les sites kenyans de Kanapoi et d'Allia Bay serait vieille de 4,4 à 3,2 Ma environ. Elle est représentée par des fragments de mâchoires et des os des membres, dont un récolté dans les années 1960 par Bryan Patterson et son équipe. Ce qui est particulièrement intéressant est que les mâchoires présentent des caractères que l'on r […] Lire la suite

PALÉOLITHIQUE

  • Écrit par 
  • Denise de SONNEVILLE-BORDES
  •  • 10 674 mots

Dans le chapitre « Culture des galets taillés : rôle de l'Afrique »  : […] Le passage à l'humanité, le point de non-retour de l' hominisation ne se définit plus exclusivement par des critères anatomiques (station debout, capacité cérébrale), mais par un critère de comportement : la capacité à fabriquer un outil. L'utilisation de galets bruts ou naturellement brisés a sans doute précédé l'aménagement volontaire du galet, mais il n'en subsiste aucun témoignage, puisque ri […] Lire la suite

Pour citer l’article

Herbert THOMAS, « LEAKEY LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-leakey/