KALONYMIDES LES

ÉLÉAZAR DE WORMS (1163-1235)

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 415 mots

Une des figures dominantes du judaïsme allemand au Moyen Âge, Éléazar, né à Mayence, étudie dans les grandes académies talmudiques de France et de la vallée du Rhin. Il appartient à la grande famille des Kalonymides. Son père, Judah ben Kalonymos, lui enseigne la halakah et la théologie ésotérique ; mais, concernant cette dernière, ce fut Judah ben Samuel le Hassid (le Pieux), la plus grande figu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleazar-de-worms/#i_32051

KABBALE

  • Écrit par 
  • François SECRET, 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 7 274 mots

Dans le chapitre « Le mouvement des ḥassidim d'Allemagne »  : […] Les spéculations du Sefer ha-bahir atteignirent d'abord les communautés rhénanes, où le livre fut connu par l'intermédiaire d'un membre de la famille des Kalonymides. La condition pénible des Juifs d'Allemagne pendant les croisades a contribué à préparer dans ce pays un terrain propice à l'éclosion d'un courant mystique intimement lié à la vie du peuple et qui, malgré la courte durée de sa périod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabbale/#i_32051

SEFER ḤASSIDIM

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 446 mots

C'est l'œuvre la plus importante qui ait été produite dans le domaine de l'éthique individuelle et sociale par le judaïsme médiéval allemand. Il reflète les conceptions du mouvement des hassidim rhénans au xii e et au xiii e  siècle. On connaît deux versions de l'ouvrage : l'une imprimée à Bologne en 1538 et l'autre découverte à Parme sous forme de manuscrit. Cette seconde version se réfère à un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sefer-hassidim/#i_32051