GENGISKHANIDES LES

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « L'avalanche des Mongols »  : […] Les Mongols étaient l'une des innombrables tribus de race jaune habitant le plateau du Gobi, situé au cœur même de l'Asie, entre la Chine et la Sibérie. Au début du xiii e  siècle, cette petite tribu acquit une importance sans commune mesure avec sa taille, grâce à la personnalité de son chef, Temujin, surnommé Gengis khan, qui unissait, à un rare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afghanistan/#i_21842

ČAKHAR ou TCHAKHAR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 803 mots

Principale tribu des grands khāns mongols du xvi e siècle, les Čakhar (ou Tchakhar ou Chakhar) sont les descendants de Gengis khān. Au début du xvii e siècle, leur souverain, le grand khān Ligdan khān (ou Legdan khān, ou Lingdan khān), dont le règne se situe entre 1604 et 1634, tente de reconsti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cakhar-tchakhar/#i_21842

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 675 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Établissement d'une dynastie étrangère »  : […] Dans les premières années du xiii e  siècle est formée, au nord des empires Jin et Xi Xia, une nouvelle fédération de peuples de la steppe par un chef mongol du nom de Temügin qui prend, en 1206, le titre de Chenghiz-khan, « empereur des mers » . La capitale de ce nouvel empire, qui a pour antécédents illustres les empires des Xiongnu ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_21842

DJOVAYNĪ (1226-1283)

  • Écrit par 
  • Michèle ÉPINETTE
  •  • 305 mots

Né dans le petit village de Azādvār du district de Djovayn (à l'ouest du Khurasān) et mort à Arrān. ‘Alā al-Dīn ‘Aṭā Malik Djovaynī (ou Djuwaynī) est l'un des plus grands historiens de l'époque mongole. Son ouvrage principal, Tārikh-e Djahān Goshāy , donne des indications sur sa vie : très jeune, et contre le gré de son père, il choisit la carrière de fonctionnaire et entre a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djovayni/#i_21842

EXPANSION MONGOLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 206 mots

1206 Temüdjin est reconnu khan universel (Gengis khan). 1215 Prise de Pékin et annexion de la Mandchourie. 1221 Gengis khan atteint l'Indus. 1229 Ögödeï est élu grand khan deux ans après la mort de son père Gengis khan. 1231 Destruction définitive de l'empire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expansion-mongole-reperes-chronologiques/#i_21842

HORDE BLANCHE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 128 mots

Nom donné au khānat fondé dans le Kazakhstan actuel par Orda, frère de Batu et fils aîné de Jöči, lui-même le premier-né de Gengis-khān. Nominalement vassale de la Horde d'or, la Horde blanche fait peu parler d'elle jusqu'à l'époque où Tuqtamiš (Tuqtamich), son souverain (1376/77-1406/07), réunit pour un temps (1381-1395) les deux khānats sous son autorité. La majeure partie de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-blanche/#i_21842

HORDE D'OR

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 642 mots
  •  • 2 médias

Nom sous lequel est connu le khānat fondé dans les plaines russes, au nord de la mer Noire et de la Caspienne, par la branche gengiskhanide aînée au xiii e siècle . La région, occupée au sud par des nomades de race turque, les Kiptchak (ou Coman ou Polovtsy), au nord par les Bulgares de la Volga et les principautés russes, est conquise en 1222/ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horde-d-or/#i_21842

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les rivalités, du XIVe siècleà la fin du XVIe siècle »  : […] Les dissensions entre ethnies et les violentes rivalités qui opposent Gengiskhanides et non-Gengiskhanides sont dominées par la nécessité de trouver à l'économie nomade des débouchés et par la pression de la politique chinoise, qui attise les antagonismes afin de prévenir le danger d'une renaissance mongole. Dans une première phase, alors que le jeune État Ming est encore fort et que, chez les Mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_21842

ÖNGÜT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 414 mots

Ancien peuple descendant d'une branche des Turcs Shato, qui avaient attaqué la Chine du Nord au x e siècle. Connus aussi sous le nom chinois de Bai Dada (« Tatars blancs », par opposition aux Hei Dada, « Tatars noirs » ou Mongols gengiskhānides), on trouve les Öngüt au début du xii e  siècle séde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ongut/#i_21842

ORDOS

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 142 mots

Nom désignant à la fois un peuple mongol et la contrée qu'il occupe depuis la fin du xv e  siècle : en gros le Hetao (ou Borotoqai en mongol), soit la région comprise dans la grande boucle que dessine le fleuve Jaune au nord de la grande muraille de Chine (des divagations du fleuve Jaune postérieures au xv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordos/#i_21842

OUZBÉKISTAN

  • Écrit par 
  • Edward ALLWORTH, 
  • Arnaud RUFFIER, 
  • Julien THOREZ, 
  • Anne TOURNEVILLE
  • , Universalis
  •  • 7 650 mots

Dans le chapitre « Les premiers Ouzbeks »  : […] Dans la seconde partie du xv e et au début du xvi e  siècle, une grande vague d'immigration, qui modifia substantiellement la démographie régionale, introduisit l'ethnonyme « Ouzbek » au cœur de ce territoire. Les tribus turco-mongoles qui se désignaient ainsi venaient du nord-ouest de la Sibéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouzbekistan/#i_21842

TURKESTAN RUSSE

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 647 mots

La région d'Asie centrale, qui est limitée au nord par la Sibérie, au sud par l'Iran, l'Afghanistan, l'Inde et le Tibet, à l'ouest par la mer Caspienne, à l'est par la Mongolie et le désert de Gobi, et qui est peuplée en majorité de musulmans turcs, est appelée Turkestan, une dénomination conventionnelle. Sa partie orientale est le Xinjiang, ou Turkestan chinois. Sa partie occidentale forme le Tur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turkestan-russe/#i_21842

UNIFICATION MONGOLE PAR GENGIS KHAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

La proclamation en 1206 de Temüdjin comme roi universel ou « Gengis khan » par une diète de chefs mongols marque l'accès au pouvoir suprême du guerrier issu de la tribu Borjigin. Protégé dans un premier temps avec ses frères par Toghril-khan, souverain de la tribu turco-mongole des Kereit, Temüdjin est parvenu, grâce à des raids victorieux, à accumuler richesses et prestige et à rallier compagnons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-mongole-par-gengis-khan/#i_21842

YASAK

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 251 mots

Forme turque sous laquelle le mot mongol de jasag , qui signifie loi, droit, ordre politique et social, a été popularisé à diverses occasions. Le yasak ( yasaq ), ou plus couramment yāsa , de l'époque gengiskhānide est considéré par la tradition comme le corps de lois, simples et énergiques, que Gengis khān a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yasak/#i_21842


Affichage 

Expansion mongole

vidéo

Le vaste Empire mongol créé en quelques décennies par Gengis khan émerge dans une Asie où prolifèrent déjà, au XIIe siècle, d'autres empires fondés par des peuples nomadesQuand Temüdjin naît vers 1167 à Dülün-Boldak au sein d'une des tribus mongoles, les Borjigin, celles-ci sont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Gengiskhanides : chronologie

dessin

Généalogie des principaux Gengiskhanides et des dynasties qui en sont issues (les noms des grands-khans mongols, composés en majuscules, sont affectés d'un numéro d'ordre à partir de Gengis-Khan ; ceux des khanats et des dynasties fondés par les fils et les petits-fils de Gengis-khan sont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Kubilaï khan

photographie

Portrait de Kubilaï, petit-fils de Gengis khan, grand khan des mongols de 1260 à 1294 Aquarelle sur papier de riz, début du XXe siècle, d'après une miniature ancienne Collection privée, Berlin 

Crédits : AKG

Afficher

Mongolie : les khanats mongols du XIVe au XVIIIe siècle

tableau

Khanats mongols du XIVe siècle et leur soumission aux Mandchous (seuls les noms des véritables grands-khans sont composés en majuscules, ceux des khanats sont encadrés ; les actions militaires et autres événements sont mentionnés en italique, les dates essentielles sont... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Prise de Bagdad par les Mongols

photographie

La prise de Bagdad par les troupes mongoles de Hulagu, le petit-fils de Gengis khan, en 1258, marque la fin du califat abbasside Miniature persane tirée de l'Histoire des Mongols de Rachid al-Din Bibliothèque nationale, Paris 

Crédits : VISIOARS/ AKG

Afficher

Expansion mongole
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Gengiskhanides : chronologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Kubilaï khan
Crédits : AKG

photographie

Mongolie : les khanats mongols du XIVe au XVIIIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Prise de Bagdad par les Mongols
Crédits : VISIOARS/ AKG

photographie