LES ENFANTS TERRIBLES, Jean CocteauFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mythe et modernité

On retrouve dans Les Enfants terribles les thèmes de prédilection de Cocteau : homosexualité, mensonge, drogue, inceste, qui servent à créer un univers interdit aux adultes, marqué par la transgression et la révolte, porté par une exigence d'absolu et de pureté empruntée aux grands mythes de la tragédie grecque, comme Antigone, que pourrait incarner Élizabeth. Auréolé d'insolence et de beauté, Dargelos incarne l'ange noir, chez qui le génie du mal côtoie la blancheur de l'innocence. C'est par lui que le scandale arrive, que l'ordre bourgeois est troublé par l'intrusion onirique d'une surréalité juvénile, que la banalité quotidienne d'une famille s'élargit à la dimension du drame des Atrides. La pureté, l'amour et la mort concourent à créer la beauté du diable qui est la marque de la jeunesse. Comme dans le mythe d'Orphée (1926), celle-ci ne doit jamais se retourner sur ses pas au risque de pulvériser l'harmonie fragile d'une complicité qui repose, comme une société secrète, sur une initiation et un secret inviolable.

Le roman fit l'objet en 1950 d'une transposition cinématographique de Jean-Pierre Melville, à laquelle Cocteau participa.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  LES ENFANTS TERRIBLES, Jean Cocteau  » est également traité dans :

COCTEAU JEAN (1889-1963)

  • Écrit par 
  • Christian DOUMET
  •  • 2 382 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La passion du spectacle »  : […] À travers l'écriture, à travers le dessin, à travers la musique, ce qui porte Cocteau, c'est une attirance irrépressible pour le spectacle. Sa prose est images ; ses images fondent un langage et sa langue est musicale. Tout l'amenait naturellement au théâtre, et plus tard, au cinéma. Après la mort de Radiguet, en 1923, s'ouvre, avec Roméo et Juliette , la longue série des œuvres théâtrales. Œdipe […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain CLERVAL, « LES ENFANTS TERRIBLES, Jean Cocteau - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-enfants-terribles/