LES DÉSAXÉS, film de John Huston

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Vous êtes la fille la plus triste que j'aie jamais connue »

Au Nevada, comme dit Isabelle, les Américains se débarrassent de tout ce dont ils ne veulent plus : les bombes atomiques (qu'ils font exploser dans le désert), l'argent (qu'ils laissent dans les casinos), et les liens du mariage (qu'ils brisent à Reno). À Reno, tout aussi automatiquement, les divorcées de fraîche date s'enivrent et tombent dans les bras de cow-boys volages et désœuvrés... Roslyn, la nouvelle amie d'Isabelle, n'échappe pas à la règle, elle est simplement plus belle et plus triste que toutes les autres. Quant à son cow-boy, loin de la laisser choir après des privautés facilement obtenues, il lui fait la vie douce et finit par construire, pour plaire à ce « véritable morceau de gâteau » qu'est Roslyn, le monde sans violence qu'elle désire avec une folle intensité. Non, il ne tuera pas le lapin qui mange les salades du jardin ; oui, il laissera repartir libres les mustangs qu'il a eu tant de mal à capturer...

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  LES DÉSAXÉS, John Huston  » est également traité dans :

GABLE CLARK (1901-1960)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 732 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une figure héroïque »  : […] Parmi de nombreux films d'action dont il est parfois le seul atout, Clark Gable, comme son rival bondissant de toujours, Errol Flynn, a trouvé en Raoul Walsh un réalisateur capable de cerner sa véritable personnalité. Dans The Tall Men ( Les Implacables , 1955), il interprète le rôle de l'ancien combattant sudiste Ben, qui aspire à la paix et au repos, qu'il trouvera dans les bras d'une plantureu […] Lire la suite

MILLER ARTHUR (1915-2005)

  • Écrit par 
  • Liliane KERJAN
  •  • 1 655 mots

Dans le chapitre « Le désespoir surmonté »  : […] Par ailleurs, la vie privée d'Arthur Miller, qui considère que « l'homme et la femme sont toujours en conflit, le pire c'est la victoire de l'un ou l'autre », a également alimenté son œuvre au même titre que la cellule familiale originelle. Ses trois mariages, d'abord avec sa condisciple de l'université du Michigan, Mary Slattery, de 1940 à 1956, puis avec Marilyn Monroe, de 1956 à 1961 – pour qu […] Lire la suite

MONROE MARILYN (1926-1962)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 603 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le désir d'être actrice »  : […] Mais Marilyn Monroe ne se satisfait pas de cet amour superficiel et de cette gloire qu'elle pressent éphémère. Elle veut qu'on l'aime pour son intelligence, pour son âme, pour son talent d'actrice. La plus grande star du moment se faufile dans les derniers rangs des cours de Lee Strasberg à l'Actors Studio de New York et apprend son métier avec le dévouement appliqué d'une bûcheuse. Avec Sept Ans […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent JULLIER, « LES DÉSAXÉS, film de John Huston », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desaxes/