LES DÉSASTRES DE LA GUERRE (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après L’Art en guerre. France 1938-1941 (musée d’Art moderne de la Ville de Paris, 2012), l’historienne Laurence Bertrand Dorléac poursuit et étend son analyse de la guerre telle que les artistes nous la donnent à voir et à penser avec l’exposition Les Désastres de la guerre. 1800-2014, présentée au musée Louvre-Lens (28 mai-6 octobre 2014). Le sous-titre de l’exposition – « Pourquoi nous n’aimons plus la guerre » – peut surprendre : si nous n’aimons plus la guerre, c’est que nous l’aurions aimée… Or qui aime la guerre, quand fut-elle aimée ou aimable ? Le début du corpus (1800) et les guerres napoléoniennes donnent une première réponse. Comme l’écrivait Chateaubriand : « L’Europe, à moins d’événements imprévus, est pour longtemps dégoûtée de combats. Napoléon a tué la guerre en l’exagérant. » Goya donne à l’exposition son point de départ, son fil conducteur et, d’une certaine façon, sa méthode. Goya, vivace et durable – les termes sont de Baudelaire –, a dépeint les « Conséquences fatales de la guerre sanglante menée en Espagne contre Bonaparte et autres caprices emphatiques » (titre original du cycle d’eaux-fortes de 1810-1815, renommé Désastres de la guerre en 1863) et montré pour toujours la folie des hommes, leur cruauté et leurs monstruosités. De nombreux artistes se réfèrent à lui, d’Édouard Manet à Hans Hartung. L’artiste chinois Yan Pei-Ming expose en 2008 une Exécution, après Goya : un Tres de Mayo rouge sang qui ne peut qu’évoquer le massacre de la place Tiananmen en 1989.

Les Désastres de la guerre, F. Goya

Les Désastres de la guerre, F. Goya

Photographie

Cycle d'eaux-fortes réalisé par Francisco de Goya de 1810 à 1815. Ici, l'estampe no 36, intitulée « Tampoco », 15,5 cm × 20,6 cm. Le titre original du cycle des Désastres de la guerre était « Conséquences fatales de la guerre sanglante menée en Espagne contre Bonaparte et autres... 

Crédits : Collection Dagli Orti/ Musée des Arts Décoratifs Paris/ Picture Desk

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Françoise COBLENCE, « LES DÉSASTRES DE LA GUERRE (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-desastres-de-la-guerre/