LES COULEURS ET LES MOTS (J. Le Rider)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les ouvrages les plus stimulants sont souvent le fait d'un spécialiste qui a su sortir de sa discipline pour rencontrer un autre domaine, sans pour autant renier son savoir d'origine. Jacques Le Rider, précoce et brillant germaniste, auteur de livres de référence consacrés à Otto Weininger, à Hugo von Hofmannsthal et à la modernité viennoise (tous publiés aux Presses universitaires de France, où il dirige la collection « Perspectives germaniques » et la Revue germanique internationale), n'avait sans doute pas vocation à mener une enquête historico-esthétique sur le devenir des relations entre la littérature et la peinture. Les Couleurs et les mots (PUF, 1998) n'en offre pas moins les résultats d'une recherche, de grande ampleur, qui trouve son point d'ancrage dans l'édifice rhétorique trop souvent déserté par des modernes n'osant plus répéter les mots d'Horace (ut pictura poesis). Le livre illustre aussi une thèse, qui n'emporte pas nécessairement l'adhésion, mais que l'auteur défend cependant avec rigueur et talent.

Plus « rubeniste » que « poussiniste », fuyant résolument le rigorisme classique emblématisé par la blancheur du marbre « antique », Jacques Le Rider se fait l'avocat résolu des couleurs, qu'il assimile à la fois à la vie et aux productions de l'art. Mais l'auteur ne se limite pas à la réitération d'une position clairement répertoriée dans l'histoire de l'art : il n'est pas un simple défenseur du coloris, en guerre contre les partisans du dessin. Déjà le germaniste pointe sous l'esthéticien : les positions classicistes de Winckelmann et de Lessing sont confrontées aux flamboyants développements de Goethe, dont Wittgenstein fera son miel lorsqu'il opposera à son tour la [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeur d'études cinématographiques et d'esthétique à l'université de Paris-Est-Marne-la-Vallée

Pour citer l’article

Marc CERISUELO, « LES COULEURS ET LES MOTS (J. Le Rider) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-couleurs-et-les-mots/