LES CHOSES, Georges PerecFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« La consommation des signes »

Ce petit livre laissa perplexes nombre de critiques, qui ne savaient s'ils devaient louer ses qualités de roman, de satire ou de document... En remplaçant la mention « roman » sur la couverture par le fameux sous-titre « Une histoire des années soixante » (écho peut-être du non moins célèbre « Chronique de 1830 » du Rouge et le Noir ?), Perec semblait privilégier la dimension sociologique du texte. Mais voir dans Les Choses une critique de la société de consommation revient, au pire, à commettre un contresens, au mieux, à réduire considérablement la portée de l'analyse. Car les rêves de Jérôme et Sylvie n'ont pas grand-chose à voir avec l'engouement contemporain pour les « arts ménagers ». Bien au contraire. En convoitant des objets d'ordre essentiellement symbolique, le jeune couple « fantasme » moins l'appropriation de biens matériels que le rattachement à une classe où les biens semblent d'emblée détachés des conditions de leur acquisition. L'idéal de ces petits-bourgeois est moins de devenir riches que de l'avoir toujours été ! Mépris de la réussite par le travail, quête obsédante d'une aisance « patinée » par le temps (d'où la fréquentation assidue des antiquaires, aux antipodes du désir de « neuf » des « parvenus »), aspiration à la désinvolture supposée des aristocrates ou des grands bourgeois... C'est sans doute par là que le livre de Perec touche si juste, dans l'identification d'un ressentiment social caractéristique d'une partie de la jeunesse des classes moyennes issue du baby-boom, dont le romantisme de Mai-68 constituera une expression plus ou moins consciente. Cette recherche illusoire et vaine s'achève sur un constat d'échec absolu : « Il étaient à bout de course, au terme de cette trajectoire ambiguë qui avait été leur vie pendant six ans, au terme de cette quête indécise qui ne les avait menés nulle part, qui ne leur avait rien appris. » Conclusion radicale qui fait naturellement écho à la fin de L'Éducation sentimentale (« Et ils résumèrent leur vie. Ils l'ava [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « LES CHOSES, Georges Perec - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-choses/