LES AVENTURES DU BRAVE SOLDAT CHVÉÏK DANS LA GRANDE GUERRE, Jaroslav HašekFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une épopée parodique

Grâce au collage parodique de toute une série d'épisodes, de bribes de conversations, de citations de documents officiels de l'époque, l'auteur restitue d'abord l'atmosphère de Prague juste après l'attentat de Sarajevo et la déclaration de guerre. Nous suivons ensuite les aventures de Chvéïk dans le train militaire en partance pour le front. À mesure que celui-ci approche, le décor extérieur devient de plus en plus dépouillé, libérant ainsi un espace narratif épique, où se déroulent divers récits et aventures qui ont Chvéïk pour centre. Les histoires « vécues » qu'il raconte interminablement dans les circonstances les plus diverses ont alors un seul but : ridiculiser la guerre par les moyens de l'humour populaire. Dans ce genre de scène, Chvéïk n'est plus un idiot mais, au contraire, un philosophe du peuple. Cependant, au contact de la hiérarchie militaire, il se présente comme un abruti zélé, dont l'enthousiasme est en définitive une gêne.

C'est ainsi que l'action du roman ou plutôt les notations des événements environnants passent au second plan, au profit d'une foule d'anecdotes mettant en scène un grand nombre de personnages. Les éléments narratifs sont constitués par des détails concrets et triviaux qui forment un contraste ironique et satirique avec les symboles idéologiques nobles ou sacralisés, comme dans la scène où Chvéïk se rend devant la commission de recrutement : « Et c'est ainsi qu'arriva le jour historique où les rues de Prague virent un émouvant spectacle. Une vieille femme poussait devant elle un ancien triporteur occupé par un homme qui, coiffé d'une casquette militaire qu'ornait „le petit François“, brillant de mille feux, agitait frénétiquement une paire de béquilles. Ses béquilles toujours en bataille, l'homme criait à tue-tête par les rues de Prague : „À Belgrade ! À Belgrade !“ »

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences de tchèque à l'université de Bordeaux-III-Michel-de-Montaigne, chargé de cours de littérature tchèque à l'Institut national des langues et civilisations orientales, Paris

Classification

Autres références

«  LES AVENTURES DU BRAVE SOLDAT CHVÉÏK DANS LA GRANDE GUERRE, Jaroslav Hasek  » est également traité dans :

TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jaroslav BLAHA, 
  • Marie-Elizabeth DUCREUX, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Vladimir PESKA
  •  • 18 245 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Épanouissement »  : […] Deux traits frappent dans la génération qui monte au milieu des années 1890. D'une part, l'apparition d'une véritable critique avec František Xaver Šalda (1867-1937). En affinité avec l'esprit français, ce maximaliste sur le plan artistique et éthique, souverainement indépendant, incarne pendant plus de quarante ans la conscience des lettres tchèques et demeure leur référence primordiale. D'autre […] Lire la suite

Pour citer l’article

Milan BURDA, « LES AVENTURES DU BRAVE SOLDAT CHVÉÏK DANS LA GRANDE GUERRE, Jaroslav Hašek - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-aventures-du-brave-soldat-chveik-dans-la-grande-guerre/