ASHIKAGA LES (1333-1568)

ASHIKAGA TAKAUJI (1305-1358)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 255 mots

Homme d'État japonais, fondateur d'une dynastie de shōgun . Issu d'une famille de gouverneurs de provinces sous Kamakura, Ashikaga Takauji était descendant d'un fidèle vassal de Minamoto no Yoritomo ; il était lui-même shugo de la province de Kazusa. En 1331, il fut envoyé par le bakufu (quartier général du commandement suprême) à Kyōto pour réprimer le deuxième coup d'État préparé par l'empereu […] […] Lire la suite

ASHIKAGA YOSHIMASA (1436-1490)

  • Écrit par 
  • Jacqueline PIGEOT
  •  • 410 mots

Huitième shōgun du bakufu (gouvernement) de Muromachi. Petit-fils d'Ashikaga Yoshimitsu, shōgun dès 1443, Ashikaga Yoshimasa cesse bientôt de s'intéresser au gouvernement. La dégradation de l'administration shōgunale, que vient aggraver une série de catastrophes naturelles, les intrigues d'une épouse ambitieuse (Hino Tomiko) et de son entourage (Ise Sadachika), les rivalités des grands seigneurs […] […] Lire la suite

ASHIKAGA YOSHIMITSU (1358-1408)

  • Écrit par 
  • Jacqueline PIGEOT
  •  • 612 mots
  •  • 1 média

Troisième shōgun du bakufu (gouvernement) de Muromachi. Petit-fils d'Ashikaga Takauji, Yoshimitsu avait neuf ans quand il perdit son père Yoshiakira et lui succéda dans les fonctions de shōgun . Il réduisit les grands seigneurs ( shugo ) toujours prêts à la révolte : Doki Yoriyasu (1379), Yamana Ujikiyo (1391), Oouchi Yoshihiro (1399), et réussit à réconcilier les deux dynasties impériales (cour […] […] Lire la suite

EITOKU KANŌ (1543-1591)

  • Écrit par 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  •  • 952 mots

Dans le chapitre « Au service des daimyō »  : […] Eitoku était le petit-fils de Kanō Motonobu (1476-1559), peintre officiel de la cour des Ashikaga. Artiste éclectique, Motonobu avait su concilier l'emploi de la peinture à l'encre, à la mode chinoise, hérité de son père Masanobu, avec les couleurs vives de l'école Tosa, gardienne à la cour impériale des traditions du Yamato-e, la peinture nationale du Japon, élaborées au cours de l'époque Heian. […] […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 129 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre «  La période Ashikaga (1333-1568) »  : […] Mal connue, parfois décriée, la période Ashikaga s'étend sur deux siècles de troubles : piraterie dans la mer du Japon, querelles dynastiques, guerre féodales pour finir. Les nouveaux shōgun installèrent à Kyōto une cour princière, où ils apprirent la douceur des mœurs nobles de la capitale impériale. Cependant, les shōgun Ashikaga, aux goûts fastueux, contribuèrent à la naissance d'une culture […] […] Lire la suite

NOBUNAGA ODA (1534-1582)

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 534 mots

Homme d'État japonais. Né dans une famille noble établie depuis longtemps dans le centre du Japon et dont les ramifications étaient déjà nombreuses au xvi e  siècle, Oda Nobunaga se trouva en pleine guerre féodale quand il succéda à son père comme conseiller du vice-gouverneur de la moitié de la province d'Owari. Il prit les armes pour unifier sa province, puis pour combattre les daimyō des provi […] […] Lire la suite

SHŌGUN

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU
  •  • 879 mots

Abréviation du nom d'une ancienne fonction impériale du Japon, qui devait se dire, en entier, seiitaishōgun , « grand commandant militaire pour la soumission des barbares ». La fonction de shōgun fut créée à titre temporaire, sans doute pour la première fois en 794, en vue de la conquête des territoires du nord de Honshū, dont les habitants n'étaient pas encore soumis au pouvoir impérial. Puis el […] […] Lire la suite


Affichage 

Le pavillon d'Or

photographie :  Le pavillon d'Or

Kinkaku, le pavillon d'Or, symbole de l'apogée des shogun Ashikaga sous le règne de Yoshimitsu (1358-1408). Kinkaku-ji, Kyōto, Japon  

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

 Le pavillon d'Or

Le pavillon d'Or
Crédits : Bridgeman Images

photographie