LES AILES DU DÉSIR, film de Wim Wenders

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Errances et désirs

À Berlin, des anges circulent parmi les êtres humains. Ils les observent, entendent leur monologue intérieur, et sourient aux enfants qui sont les seuls à remarquer leur présence. La ville, repliée sur la solitude que lui confère sa partition est-ouest, est filmée deux ans avant la chute du mur : ses terrains vagues, sa cathédrale, sa tour de télévision. Damiel et Cassiel la survolent et y flânent incognito. La bibliothèque de la ville, lieu de mémoire collective, constitue pour ces spectateurs invisibles un poste d'observation des destinées humaines. Berlin devient le théâtre de personnages hors du temps : Homer le vieux conteur et Marion la trapéziste, reléguée dans un cirque en passe de mettre la clé sous la porte. Amoureux de celle-ci, l'ange Damiel prend forme humaine, aidé par Colombo, ex-ange venu tourner un film sur la période nazie. Les Ailes du désir ont redonné vie à Damiel et le film bascule dans la couleur. Désormais au-delà du mur, tout redevient possible.

Les Ailes du désir, W. Wenders

Photographie : Les Ailes du désir, W. Wenders

Photographie

Venu du théâtre le plus exigeant, Bruno Ganz va entamer à partir des années 1970 une carrière cinématographique qui le conduira à jouer avec les plus grands, notamment Wim Wenders. Dans Les Ailes du désir (1987), sans doute son interprétation majeure, il incarne l'ange Daniel qui décide... 

Crédits : Mondadori/ Getty Images

Afficher

autre :

autre

 

Crédits :

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Autres références

«  LES AILES DU DÉSIR, Wim Wenders  » est également traité dans :

GANZ BRUNO (1941-2019)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 944 mots
  •  • 1 média

Bruno Ganz aura profondément marqué le théâtre et le cinéma allemands depuis les années 1970. À partir de 1996, il fut le détenteur de l’anneau d’Iffland, la plus haute distinction décernée à un acteur de théâtre de langue allemande. On connaît en outre la part qu’il a prise dans l’œuvre de cinéastes aussi significatifs que Wim Wenders , Alain Tanner, Werner Herzog ou Volker Schlöndorff. Né le 22 […] Lire la suite

PARLANT (CINÉMA) - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 3 247 mots

1899 États-Unis. Th e Astor Tramp , « picture song » de Thomas Edison. Bande filmée destinée à être accompagnée d'une chanson chantée en salle (derrière l'écran) par des artistes invités. 1900 France. Présentation par Clément Maurice du Phono-Cinéma-Théâtre à l’'Exposition universelle. Au programme, une scène d' Ham l et interprétée par Sarah Bernhardt, une autre de Cyrano de Bergerac avec C […] Lire la suite

SANDER OTTO (1941-2013)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 802 mots
  •  • 1 média

L’acteur allemand Otto Sander n’a pas reçu les lauriers internationaux qu’aurait pu lui valoir le prestige acquis dans son propre pays. En France, notamment, sa notoriété repose essentiellement sur son personnage de Cassiel, un des deux anges du film de Wenders Les Ailes du désir ( Der Himmel über Berlin , 1987) , où il regarde agir son alter ego Daniel (Bruno Ganz), avant de devenir le principal […] Lire la suite

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « LES AILES DU DÉSIR, film de Wim Wenders », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 juillet 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/les-ailes-du-desir/