LEPTONS

ANTIMATIÈRE

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE, 
  • Jean-Marc RICHARD
  •  • 6 912 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Antimatière dans l'Univers »  : […] Puisqu'on a découvert l'antiparticule associée à chaque particule et vérifié que les antiparticules interagissaient entre elles comme le font les particules, il est certain que tous les antinoyaux et tous les antiatomes ou antimolécules peuvent exister. Le problème est de savoir s'il y a réellement de l'antimatière en abondance dans l'Univers. Les interrogations à ce sujet viennent en fait de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antimatiere/#i_3322

INTERACTIONS (physique) - Interaction électrofaible

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 2 109 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Questions ouvertes »  : […] Selon la théorie électrofaible, l'interaction au niveau des leptons couple de façon fondamentale l'électron au neutrino électronique, le muon au neutrino muonique, le lepton tau au neutrino tauique. En d'autres termes, l'électron qui absorbe un boson W + se transforme en un neutrino électronique. Mais quelle est la réaction équivalente du côté des quarks ? Pour explique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactions-physique-interaction-electrofaible/#i_3322

LEPRINCE-RINGUET LOUIS (1901-2000)

  • Écrit par 
  • Henri VIDEAU
  •  • 1 062 mots

Physicien français ayant consacré sa vie à la physique nucléaire. Après des études à l'École polytechnique, Louis Leprince-Ringuet – né en 1901 à Alès – entre à l'école des télécommunications, puis intègre en 1925 les P.T.T. où il s'occupe de câbles sous-marins. En 1929, il commence une carrière scientifique, travaillant avec Maurice de Broglie sur les rayons X. Mais, très vite, il s'intéresse au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-leprince-ringuet/#i_3322

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Caractères généraux

  • Écrit par 
  • Maurice JACOB, 
  • Bernard PIRE
  •  • 8 162 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les constituants de base, les fermions (quarks et leptons) »  : […] Continuant la descente au-delà de 10 —15  m, on atteint le niveau des quarks , les constituants du proton et du neutron. Nous pouvons étudier avec précision la structure de la matière à l'échelle de 10 —18  m : on distingue alors clairement les quarks. À la précision des mesures, le quark est une particule quasi ponctuelle, do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-caracteres-generaux/#i_3322

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Fermions

  • Écrit par 
  • Jean-Eudes AUGUSTIN, 
  • Michel PATY, 
  • Bernard PIRE
  •  • 16 242 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les leptons »  : […] Les leptons μ et τ, parfois appelés muon et tauon, partagent de nombreuses propriétés avec les électrons, dont une charge électrique identique négative de 1,6 × 10 –19  coulomb. Comme tous les fermions élémentaires, leur taille semble nulle (on dit qu'ils sont ponctuels) et ils sont dépourvus de structure interne. Sensibles aux interactions électromagnétiques et nucléaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-fermions/#i_3322

PERL MARTIN LEWIS (1927-2014)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 414 mots
  •  • 1 média

Né le 24 juin 1927 à New York, Martin Lewis Perl est le fils d'émigrés russes juifs établis à New York au début du xx e  siècle . Après des études de chimie à l'institut polytechnique de Brooklyn, interrompues pour cause de guerre par quelques mois passés en mer dans la marine marchande américaine et une année dans une caserne de Washington, il devint ingénieur à la compag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-lewis-perl/#i_3322

UNIVERS

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE, 
  • James LEQUEUX
  •  • 6 635 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Domaine subnucléaire »  : […] Un nombre grandissant de particules élémentaires subnucléaires est découvert par les physiciens, qui parviennent à révéler la nature la plus intime de la matière observable. Cette matière est gouvernée par quatre interactions fondamentales (tabl. 1)  : l'interaction forte (nucléaire), l'interaction faible (qui se manifeste par exemple par la désintégrati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/univers/#i_3322


Affichage 

Fermions fondamentaux

tableau

Les fermions fondamentaux constituant la matière et l'antimatière (quarks, leptons et leurs antiparticules) sont organisés en doublets (u, d ou ?e, e —, etc) dans des familles ou générations La masse augmente avec le numéro de la génération, et le plus massif des fermions (le quark t) n'a... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Particules élémentaires

tableau

Les particules élémentaires En mécanique quantique, la matière et les forces (qui permettent sa cohésion) sont décrites en termes de particules Les constituants de la matière (fermions), contrairement aux particules qui transmettent les forces (bosons), ne peuvent se trouve simultanément... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Physique des particules

vidéo

Distinguer les constituants de la matière n'est pas facile Pour étudier ces particules dites élémentaires, on a besoin d'accélérateurs et d'ensembles de détection souvent gigantesques, comme ceux qui sont développés au Cern En effet, les microscopes les plus puissants ne permettent pas... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fermions fondamentaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Particules élémentaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Physique des particules
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo