AUENBRUGGER LEOPOLD (1722-1809)

MÉDECINE - Histoire

  • Écrit par 
  • Charles COURY
  •  • 8 938 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Lenteurs de la clinique et progrès de l'hygiène »  : […] Les cliniciens et thérapeutes de cette époque n'ont pas fait franchir à la médecine des progrès aussi décisifs. Son exceptionnelle clairvoyance a néanmoins mérité à Thomas Sydenham (1624-1689) d'être surnommé l'« Hippocrate de l'Angleterre ». Leopold Auenbrugger (1722-1809), avec la percussion thoracique, imagina une méthode d'examen simple, active et objective. Jean-Baptiste Sénac (1693-1770), W […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medecine-histoire/#i_31908

TUBERCULOSE

  • Écrit par 
  • Jean BRETEY, 
  • Charles COURY
  •  • 10 009 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la phtisie à la tuberculose pulmonaire »  : […] Plusieurs auteurs de l'Antiquité gréco-latine se sont attachés à décrire une maladie amaigrissante au long cours dénommée, suivant les uns, « phtisie », suivant les autres, « tabes ».Ainsi Hippocrate ( v e - iv e  s. av. J.-C.) fait mention d'infections bronchopulmonaires et pleurales à évolution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tuberculose/#i_31908