SCIASCIA LEONARDO (1921-1989)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un écrivain sicilien

Sciascia est né en 1921 à Racalmuto, un bourg de la province d'Agrigente qui est demeuré pour lui un lieu privilégié, et n'a cessé de représenter à ses yeux une sorte de résumé de la Sicile tout entière. Issu d'une famille d'artisans, mais d'origine paysanne, il s'est toujours senti plus proche du monde des braccianti, ouvriers agricoles ou mineurs de soufre, que de celui des galantuomini, c'est-à-dire de ceux qui, bourgeois ou propriétaires terriens, ne vivent pas du travail de leurs mains. Au reste, les confidences autobiographiques sont rares dans ses livres, plutôt liés à l'évocation de l'atmosphère très particulière de la province sicilienne : monde clos, étouffant, caractérisé par une superposition de catégories sociales étanches, entre lesquelles se joue le jeu du pouvoir et de l'exploitation, à travers ces lieux traditionnels que sont la mairie, l'école ou l'église, et ces « cercles de conversation » où, dans le moindre bourg, se déroulent des palabres sans fin.

C'est dans ce monde archaïque que Sciascia s'est formé, sous le régime fasciste, à l'égard duquel il a toujours éprouvé une aversion viscérale. Sans s'astreindre à des études régulières, il lut avec passion tous les livres qu'il pouvait trouver, romans populaires ou poèmes de chevalerie, mais aussi les philosophes français du xviiie siècle, les historiens et les grands romanciers du xixe, et, parmi ses contemporains, Brancati, Savinio, ainsi que son compatriote Pirandello. C'est ainsi que, peu à peu, il se constitua une vaste culture, un goût et une connaissance approfondie de l'histoire, et notamment de l'histoire sicilienne, marqués par le souci passionné d'une société fondée sur la raison, la justice, la tolérance, ainsi que par un esprit critique et un sens de l'ironie qui sont demeurés quelques-unes de ses qualités les plus marquantes.

Instituteur, il a enseigné jusque vers 1965 dans des écoles primaires de sa province natale, qu'il n'a quittée que pour vivre à Palerme. Malgré la place grandissante [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  SCIASCIA LEONARDO (1921-1989)  » est également traité dans :

LE CONSEIL D'ÉGYPTE, Leonardo Sciascia - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 825 mots
  •  • 1 média

Avec Le Conseil d'Égypte , publié en 1963, l'écrivain sicilien Leonardo Sciascia (1921-1989) vient confirmer la singularité de sa poétique. Comme son premier livre Les Paroisses de Regalpetra (1956) , que suit 1848 – une longue nouvelle ouvrant le volume des Oncles de Sicile (1960) – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-conseil-d-egypte/#i_81440

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 122 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les écrivains siciliens »  : […] Les écrivains siciliens de l'après-guerre : Vitaliano Brancati (1907-1954), Elio Vittorini (1908-1966), Stefano D'Arrigo (1923-1992), Giuseppe Bonaviri (1924-2009) et Vincenzo Consolo sont partagés entre deux sentiments, l'ennui et l'offense ; et entre deux façons de donner à voir leur microcosme exemplaire, l'ironie et le réalisme lyrique. Avec Don Juan en Sicile (1942) Bra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_81440

POLICIER ROMAN

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE, 
  • Jean TULARD
  •  • 16 578 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Italie »  : […] Après les années noires où la littérature policière avait été interdite par Mussolini, Giorgio Scerbanenco (1911-1969) fait figure de pionnier. Considéré comme le père du roman noir italien, il met en scène Duca Lamberti, radié du conseil de l'ordre des médecins pour euthanasie, et n'a pas son pareil pour décrire le banditisme organisé et les affaires louches à Milan ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-policier/#i_81440

Pour citer l’article

Mario FUSCO, « SCIASCIA LEONARDO - (1921-1989) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonardo-sciascia/