SCIEUR LÉON (1888-1969)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Coureur cycliste belge né le 19 mars 1888 à Florennes, près de Namur. Léon Scieur fait ses débuts chez les professionnels en 1913, au sein de l'équipe Armor. Il termine quatorzième du Tour de France en 1914. Sa carrière est interrompue par la Première Guerre mondiale. Il reprend la compétition en 1919, au sein du consortium La Sportive, et se classe quatrième du Tour de France. En 1920, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège, il est de nouveau quatrième du Tour de France, dont il a remporté une étape.

En 1921, lors du Tour de France, Léon Scieur s'empare du maillot jaune dès la deuxième étape. Il consolide sa position en gagnant la troisième étape (Cherbourg-Brest). Léon Scieur sera encore vainqueur à Grenoble (dixième étape). Il remporte cette édition du Tour de France peu palpitante, alors que son compatriote Hector Heusghem, finalement deuxième à 18 min 36 s, a hésité à tenter sa chance, et que le Français Honoré Barthélemy, troisième à 2 h 1 min, a souvent connu la malchance, tandis que le reste du peloton s'est montré bien apathique. Léon Scieur ne connaîtra plus jamais la même réussite. Il se voit contraint d'abandonner lors des trois éditions suivantes de la Grande Boucle, et met un terme à sa carrière en 1925.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SCIEUR LÉON - (1888-1969) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-scieur/