LE SOULIER DE SATIN, Paul ClaudelFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Passion et abnégation

« La scène de ce drame est le monde et plus précisément l'Espagne à la fin du xvie, à moins que ce ne soit le commencement du xviie siècle », annonce Claudel de façon désinvolte en préambule de sa pièce, ordonnée en quatre journées. Tandis que la première et la dernière, achevant le vaste mouvement parabolique que dessine Le Soulier de satin, se situent en Espagne, la seconde journée commence en Europe pour gagner Mogador, au Maroc, tandis que la troisième prend place en majeure partie sur le continent américain.

L'intrigue principale est occupée par l'amour impossible de Prouhèze – mariée à don Pélage – et Rodrigue, sans cesse rapprochés par les circonstances du drame, mais jamais mis en présence, sinon lors de la scène où ils renoncent solennellement l'un à l'autre (Troisième journée, scène 12). C'est entre le désir et l'obstacle, portée par une dynamique d'attirance et de résistance, de passion et d'abnégation, trouvant sa correspondance symbolique dans la tension entre l'amour charnel et l'union des âmes, que se construit l'action claudélienne. Ainsi, c'est pour résister à son amour pour Rodrigue que Prouhèze fait le don symbolique de son soulier à la Vierge (I, 5). De même, le dualisme religieux vient s'incarner dans l'opposition entre le mariage terrestre qui unit à Mogador, après la mort de don Pélage, Prouhèze et son cousin, le musulman Camille (Troisième journée), et le destin spirituel qui lie les deux personnages centraux – Prouhèze et Rodrigue –, à condition de les séparer ici-bas.

Ce développement, rien moins que linéaire, interrompu sous l'effet des prodigieuses distances mises entre les amants, repose sur une structure qui laisse place aux artifices purement dramatiques : ainsi de la lettre de Prouhèze, circulant de la deuxième à la troisième journée, et reçue dix ans trop tard par Rodrigue. D'autres intrigues s'inscrivent en contrepoint de la principale : Musique, cousine de Prouhèze, est unie au vice-roi de Naples, dans un univers merveilleux (II, 10) ; Sept Épées, la fille de Camille et Prouhèze, confiée à Rodrigue, rejoint au [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : écrivain, metteur en scène, maître de conférences à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  LE SOULIER DE SATIN, Paul Claudel  » est également traité dans :

LE SOULIER DE SATIN (mise en scène O. Py)

  • Écrit par 
  • Monique LE ROUX
  •  • 950 mots

« L'or et le rire », c'est sous ce double signe qu'Olivier Py a placé sa mise en scène du Soulier de satin de Paul Claudel, créée en 2003 au Centre dramatique d'Orléans dont il est directeur, puis jouée en tournée et à Paris au Théâtre de la Ville.La dernière grande pièce profane de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-soulier-de-satin/#i_25399

CLAUDEL PAUL

  • Écrit par 
  • Gilbert GADOFFRE
  •  • 4 107 mots

Dans le chapitre « La gerbe »  : […] Toute cette période médiane de l'œuvre claudélienne est d'ailleurs placée sous le signe de l'amertume. La blessure de l'amour manqué dont Le Partage de midi nous rapporte l'histoire est aussi mal cicatrisée que l'autre blessure, faite par Dieu lui-même lorsqu'il a répondu non au jeune consul qui était prêt, en 1900, à troquer le monde pour le cloître chez les bénédictins de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-claudel/#i_25399

PY OLIVIER (1965- )

  • Écrit par 
  • Jean CHOLLET
  •  • 1 162 mots

Acteur, dramaturge, metteur en scène, Olivier Py est né à Grasse le 24 juillet 1965. Après des études de lettres au lycée Fénelon à Paris, il entre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre (E.N.S.A.T.T.), puis au Conservatoire national supérieur d'art dramatique en 1987. Parallèlement, il entreprend des études de philosophie et de théologie à l'Institut catholique de Pari […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-py/#i_25399

Pour citer l’article

David LESCOT, « LE SOULIER DE SATIN, Paul Claudel - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-soulier-de-satin-paul-claudel/