SAGE LE

IONIENS, philosophie

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 4 350 mots

Dans le chapitre « La naissance du rationnel »  : […] Le terme de sophos semble avoir désigné anciennement un homme habile, bien formé à quelque « technique » noble. De là, il serait venu à désigner un homme habile, bien formé dans les arts particulièrement estimés, parmi lesquels la prédiction des éclipses, l'arithmétique et la géométrie, et aussi la grammaire, la métrique et l'écriture. La philosophie grecque, dès le commencement, a pour base une […] Lire la suite

PANTHÉISME

  • Écrit par 
  • Robert MISRAHI
  •  • 7 630 mots

Dans le chapitre « Le Dieu Nature »  : […] Ce dualisme méthodologique et existentiel n'est pas moins rigoureux que le monisme ontologique, qui suppose l'homogénéité de l'être et l'absence de toute distance entre l'être et lui-même, c'est-à-dire au cœur de la Substance. C'est pourquoi le Dieu Nature du livre I er de l' Éthique est, malgré toutes les exégèses tendancieuses qu'on a voulu faire du spinozisme, rigoureusement le même que le Di […] Lire la suite

SAGESSE

  • Écrit par 
  • Manuel de DIÉGUEZ
  •  • 10 380 mots

Dans le chapitre « L'intelligence visionnaire »  : […] Pour toute la tradition idéaliste, la sagesse véritable reposait sur la prétention à la connaissance de l'« être » ; et l'« être » passait pour l'« essence » locutrice de la chose. De cette fameuse essence parlante, l'Idée était censée porteuse. Si Lachès est jugé peu sage, dans Platon, c'est parce qu'il prétendait faire la guerre sans savoir, au juste, ce qu'est le courage militaire en son princ […] Lire la suite

SAINTETÉ

  • Écrit par 
  • André BAREAU, 
  • Yves CONGAR, 
  • Louis GARDET, 
  • Françoise MALLISON
  • , Universalis
  •  • 7 167 mots

L'histoire des idées, soucieuse de classer les grandes attitudes morales, esquisse traditionnellement un triple portrait : le sage, le héros, le saint. Le sage parvient à l'équilibre, à la maîtrise de soi, en associant pratique et théorie, action et réflexion. Il cultive surtout les vertus d'ordre, de mesure, d'harmonie, de sérénité. Le héros se met au service d'une cause qui le dépasse et l'entr […] Lire la suite

SEPT SAGES LES

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 449 mots

Titre sous lequel Diogène Laërce honore Thalès de Milet, Bias de Priène, Solon d'Athènes, Chilon de Sparte, Périandre (tyran de Corinthe), Épiménide de Crète, Phérécyde de Syros, Pittacos de Mitylène, Cléobule de Lindos (à Rhodes), Myson (originaire d'une obscure bourgade continentale) et Anacharsis (fils d'un roi barbare et d'une Grecque). Si les prêtres de Delphes ont canonisé, en ~ 585/84, une […] Lire la suite

SOHRAWARDĪ ou SUHRAWARDĪ SHIHĀBODDĪN YAHYĀ (1155-1191)

  • Écrit par 
  • Christian JAMBET
  •  • 5 029 mots

Dans le chapitre « La sagesse orientale »  : […] Si l'imagination visionnaire a un tel rôle, il ne faut pourtant pas oublier que, pour Sohrawardī, l'événement de contemplation par excellence reste l'union de l'âme avec l'Intellect agent. Celui-ci est homologué à l'Esprit saint, à l'ange Gabriel. Un des plus beaux « récits mystiques », intitulé Le Bruissement de l'aile de Gabriel , nous offre peut-être l'explication de cette intériorisation de l' […] Lire la suite