LE PRÉLUDE, William WordsworthFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un roman d'éducation en vers

Le sous-titre de l'œuvre – Le Prélude, ou la Croissance de l'esprit d'un poète – apparente Le Prélude à la fois à un roman d'éducation en vers, et à un « roman » de l'artiste centré sur l'histoire de sa propre écriture. Les livres I à IV retracent l'enfance passée dans le Lake District, et les années de jeunesse. Le livre V interrompt la narration pour dire la dette de Wordsworth à l'égard des poètes qui l'ont précédé ; les livres VI et VII, plus arides, relatent la vie à Cambridge et à Londres. Une nouvelle interruption, au livre VIII, montre le poète méditant sur la nature : « Nature, j'ai senti, pieusement fidèle,/ Dans cette Ville énorme, univers agité/ D'hommes, de choses, quels bienfaits je vous devais,/ À toi, à ces domaines de la paix champêtre,/ Où mon cœur tout d'abord s'ouvrit au sens du beau. » Consacré au séjour de Wordsworth en France, le livre IX marque l'éveil de son amour pour l'humanité, alors que les livres X et XI évoquent l'effondrement de ses espérances révolutionnaires. Les derniers livres, enfin, montrent le poète triomphant du désespoir.



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Marc PORÉE, « LE PRÉLUDE, William Wordsworth - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-prelude/