OBS L', hebdomadaire, anc. NOUVEL OBSERVATEUR LE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’Obs est un magazine hebdomadaire qui a connu plusieurs changements de dénomination : il s’appelle L'Observateur politique, économique et littéraire à son lancement en 1950, puis L'Observateur aujourd'hui en 1953 ; devenu France-Observateur en 1954, puis Le Nouvel Observateur en 1964, il prend son titre actuel en 2014.

Son premier numéro, tiré à 20 000 exemplaires, paraît le 13 avril 1950 sous la direction de Claude Bourdet et Roger Stéphane. Premier hebdomadaire politique, L'Observateur va être concurrencé par L'Express, dont le premier numéro paraît le 16 mai 1953. Il connaît deux changements de titre successifs, L'Observateur aujourd'hui puis, en 1954, France-Observateur. Comme L'Express, il va militer en faveur de l'indépendance algérienne dès 1954, soutenir les mouvements de décolonisation et s’opposer à la politique du général de Gaulle. Hebdomadaire d'opposition, dotée d’une équipe rédactionnelle élargie, il voit son tirage augmenter grâce aussi à l’évolution de sa maquette offrant une large place à la photographie. Mais la fin de la guerre d'Algérie marque le déclin de ces hebdomadaires d'opposition. En 1964, France-Observateur est dans une très mauvaise situation : conflit interne à la rédaction, perte de lecteurs, absence de projet journalistique. L'Express connaît des difficultés similaires, et Jean-Jacques Servan-Schreiber opte pour le changement total de formule, sur le modèle des news américains comme Time. Ceci provoque des départs de journalistes dont celui de Jean Daniel, qui va entamer des négociations avec France-Observateur, Claude Perdriel y étant associé comme partenaire financier.

Le 12 novembre 1964, France-Observateur publie son dernier numéro, et le 19, c'est la première livraison du Nouvel Observateur, tiré à 50 000 exemplaires. La nouvelle équipe, autour de Jean Daniel et Gilles Martinet, manifeste une volonté réelle de changement tant dans la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences honoraire à l'université de Paris-II-Panthéon-Assas, Institut français de presse

Classification


Autres références

«  OBS L', hebdomadaire, anc. NOUVEL OBSERVATEUR LE  » est également traité dans :

BORY JEAN-LOUIS (1919-1979)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 439 mots

très tôt par le cinéma et l'expression audiovisuelle (il participe notamment à l'émission radiophonique « Le Masque et la plume »), Jean-Louis Bory devient critique de cinéma à Arts, puis au Nouvel Observateur à partir de 1966. Ses chroniques hebdomadaires, toujours passionnées, jamais désinvoltes, peuvent être agressives, elles ne sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-louis-bory/#i_92170

BRETÉCHER CLAIRE (1940-    )

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 901 mots

Née en 1940 à Nantes, Claire Bretécher suit pendant un an les cours de l'École des beaux-arts, enseigne le dessin, puis propose ses services au groupe Bayard-Presse. Elle travaille pour L'Os à moelle, journal fondé par Pierre Dac, pour lequel elle crée le personnage du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claire-bretecher/#i_92170

DELPIRE ROBERT (1926-2017)

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

confortent l’image d’un publicitaire que passionnaient la rencontre des talents et les enjeux de communication. La campagne pour Le Nouvel Observateur illustrée par André François sur le mode ironique d’un journal différent de ce que propose une presse consensuelle, consommée par des moutons à lunettes, reste dans les annales de la créativité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-delpire/#i_92170

Pour citer l’article

Christine LETEINTURIER, « OBS L', hebdomadaire, anc. NOUVEL OBSERVATEUR LE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nouvel-observateur-hebdomadaire/