LE MÉTÉOROLOGUE (O. Rolin)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Un homme d’autrefois »

Le romancier français travaillait à un film documentaire sur la bibliothèque disparue des îles Solovki, quand il a découvert Alexeï Féodossiévitch Vangengheim, l’auteur d’un livre n’existant qu’en un exemplaire, illustré de dessins faits à la main et destinés à une petite fille. Descendant de la petite noblesse, membre du Parti communiste, Vangengheim dirigea le service hydro-météorolique unifié de l’U.R.S.S. et représenta celle-ci à la « commission internationale sur les nuages ». En 1930, il avait créé le « Bureau du temps ». Il vivait à Moscou avec son épouse et leur fille quand, en janvier 1934, il s’est trouvé happé dans l’engrenage des purges. Interrogé au siège de la Loubianka par les agents de la Guépéou, il est alors forcé d’avouer sa participation à un obscur complot. On le condamne et l’envoie aux îles Solovki, non loin du cercle polaire. Cet ancien monastère est la matrice du Goulag, qui naît là en 1923. Avec la « grande terreur » de 1937, on tuera en masse. Iejov, âme damnée de Staline, établit des quotas : sept cent cinquante mille personnes seront exécutées en seize mois, soit « la moitié des morts militaires français de la Première Guerre mondiale, en moins de la moitié du temps ».

En 1934, les conditions de vie aux Solovki restent supportables pour une partie des détenus, notamment Vangengheim qui s’occupe des livres en langue étrangère de la bibliothèque : trente mille livres, parmi lesquels des romans de Stendhal ou de Maupassant, des ouvrages scientifiques, des textes philosophiques. Les détenus sont des bychvie, des gens d’autrefois, proches de ceux qu’on voit dans les pièces de Tchekhov : bourgeois et aristocrates, intellectuels, grands savants et professeurs s’y côtoient. On donne même des cours.

Vangengheim s’ennuie, ne comprend pas la raison de sa disgrâce. Il écrit des lettres à sa femme et à Éléonora, sa fille. À celle-ci, il envoie dessins et devinettes comme [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Norbert CZARNY, « LE MÉTÉOROLOGUE (O. Rolin) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-meteorologue/