LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NILS HOLGERSSON À TRAVERS LA SUÈDE, Selma LagerlöfFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une morale rousseauiste

Il ne suffit pas de rappeler que Selma Lagerlöf relève du grand courant littéraire, dit « vitaliste », qui connaîtra une belle fortune dans le Nord en raison de la symbiose qui s'établit entre la nature et les hommes. Il convient de rappeler aussi que la romancière suédoise avait lu avec soin l'écrivain anglais Rudyard Kipling (1865-1936), son contemporain exact, dont elle partageait spontanément la même vision de la vie.

Il faut aussi souligner, chose qui est rarement faite, que ce livre ,appelé à connaître un immense succès, fut initialement un ouvrage de commande. Avait été publié en France, en effet, afin de proposer aux enfants des écoles une souriante initiation à la connaissance de la géographie physique et humaine de leur pays, un ouvrage qui fut tellement populaire qu'il est encore réédité de nos jours, Le Tour de la France par deux enfants, de G. Bruno (alias Mme Augustine Fouillée, 1871). C'est sur ce modèle que les autorités suédoises commandèrent à Selma Lagerlöf, romancière célèbre depuis une bonne dizaine d'années et qui exerçait aussi le métier d'institutrice, un livre de ce genre. Selma ne se fit pas prier et inventa le petit Nils Holgersson, qui a donné lieu à toutes sortes d'adaptations.

Mais on se gardera bien de réduire cet ouvrage à un simple livre de contes joliment troussés avec ses lutins, ses nains, ses animaux, agrémenté de contes populaires dont certains sont de l'invention de l'auteur, tandis que d'autres appartiennent au répertoire immémorial de la Suède ou du Nord en général. En bonne Scandinave, Selma Lagerlöf entendait dégager une leçon que l'on ne dit pas toujours : c'est au contact de la nature, en vivant intimement avec les animaux, que Nils redevient « bon », illustration d'un thème rousseauiste qui a toujours eu beaucoup de faveur dans le Nord. De plus, la veine nationaliste n'est pas ici, contrairement à ce que l'on pourrait craind [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite (langues, littératures et civilisation scandinaves) à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NILS HOLGERSSON À TRAVERS LA SUÈDE, Selma Lagerlöf  » est également traité dans :

LAGERLÖF SELMA (1858-1940)

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 1 857 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le merveilleux à l'épreuve du réel »  : […] Pour l'heure, la voici lancée. Les Liens invisibles ( Osynliga länkar , 1894), recueil de légendes et de contes, disent bien que l'essentiel est invisible aux yeux. Un voyage en Italie (1895-1896), après l'abandon définitif de son métier d'institutrice, lui est une révélation. Les Miracles de l'Antéchrist ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/selma-lagerlof/#i_25074

Voir aussi

Pour citer l’article

Régis BOYER, « LE MERVEILLEUX VOYAGE DE NILS HOLGERSSON À TRAVERS LA SUÈDE, Selma Lagerlöf - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-merveilleux-voyage-de-nils-holgersson-a-travers-la-suede/