LE LIVRE DES QUESTIONS, Edmond JabèsFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'impossible parole

Ainsi quand le récit prend forme, il parle du temps présent et décrit les chemins du livre. Et c'est très logiquement qu'on retrouvera pratiquement à chaque page des réflexions sur le travail en cours. Le reste du temps, le récit se déconstruit, nous en lisons des traces : fragments du journal de Yukel et de Sarah, morceaux de dialogues, bribes de rêves ou de contes, chansons, poèmes, etc. Autant de paroles qui valent par les silences qu'elles creusent, autant de silences instruits qui permettent au lecteur de composer l'histoire !

Parce que Jabès recherche pour dire l'histoire une parole impossible, il multiplie aussi les questions au langage et aux modes d'expression élus par la littérature. En ce sens, son œuvre inquiète toute une culture encore trop sûre d'elle-même. Ainsi, dans les années 1960, Le Livre des questions a semblé côtoyer l'avant-garde. En vérité l'aventure qui le porte, l'expérience qui l'emporte ont peu de rapports avec la littérature dite expérimentale. C'est bien le fonds de l'aventure qui demandait une véritable indiscipline formelle ; d'où l'aspect fragmentaire du texte, seul à même de prêter une nouvelle vie au livre, au-delà des pires « compromissions » de la raison et du sens, de la faillite du temps et de l'être. « Avant et après la parole, il y a le signe et, dans le signe, le vide où nous croissons », remarque l'écrivain. En acceptant la loi du Livre pour la soumettre au risque de la création, Edmond Jabès ne cède qu'à l'exigence de sa propre recherche.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Didier CAHEN, « LE LIVRE DES QUESTIONS, Edmond Jabès - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-des-questions/