LE LIVRE DE PEINTURE, Karel Van ManderFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier ouvrage théorique et historique de grande envergure de la littérature artistique au nord des Alpes, Le Livre de peinture de Karel van Mander (1548-1606) est écrit à une époque très difficile pour les Flandres, alors traversées par des troubles politiques et religieux d'une extrême violence. Ce n'est pas le seul souci rhétorique qui guide l'auteur lorsqu'il déclare travailler pour la gloire des « génies » de sa patrie, et non pour les faits d'armes et les « destructeurs d'hommes ».

Né catholique dans les Flandres espagnoles, Van Mander mourra converti à Amsterdam, terre protestante. Il étudie d'abord à Tielt et à Gand, puis entre en 1564 dans l'atelier du peintre réformé Lucas de Heere, figure importante de l'humanisme gandois, obligé de fuir la ville en 1566, lors de la révolte calviniste et de ses vagues iconoclastes. Dans son ouvrage, Van Mander se souvient encore avec horreur de cette époque « où l'art fut détruit par les mains barbares et infâmes d'ignorants ».

Il poursuit sa formation, devient membre actif de la chambre de rhétorique à Courtrai, écrit des pièces de théâtre, traduit de la poésie latine. Puis il se rend en Italie, sur les traces de bien des romanistes : à Florence d'abord, en 1573-1574, où il rencontre Vasari peu avant sa mort (1574), à Rome ensuite, « ville célèbre et séductrice, tant ornée d'œuvres d'art qu'on la dirait créée pour les peintres », où il séjourne jusqu'en 1577. On le trouve ensuite à Vienne, au service de Rodolphe II, au côté du peintre Bartholomaeus Spranger, qui l'influence profondément. De retour en Flandre en 1578, il trouve un pays dévasté par la peste et les guerres civiles. Il peint à Bruges, s'installe à Haarlem où il se lie d'amitié avec Cornelis Cornelisz et Hendrick Goltzius. Mais surtout, il travaille à son Livre de peinture, dont il achève la rédaction après s'être installé à Amsterdam, en 1604, et qu'il publie à Haarlem le 1er décembre de la même année.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire de l'art à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Milovan STANIC, « LE LIVRE DE PEINTURE, Karel Van Mander - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-livre-de-peinture/