LE GUÉPARD, film de Luchino Visconti

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entre deux mondes

Comte lui-même, descendant d'une très vieille famille, Luchino Visconti pose avec Tomasi di Lampedusa sur l'aristocratie italienne de l'époque du Risorgimento le même regard critique que Léon Tolstoï sur l'aristocratie russe de la guerre patriotique de 1812 dans Guerre et Paix (1863-1869). Le Guépard est son film le moins tourmenté, un film à la fois lent, souriant et crépusculaire, qui s'offre le luxe de se terminer sur une longue séquence sans événements, celle du bal, où le temps s'écoule de lui-même, dans une durée romanesque.

Le titre s'explique par le blason de la famille Salina, un léopard ou un guépard dansant, dressé sur ses pattes postérieures. Mais on assimile le noble animal au prince Salina lui-même. Burt Lancaster – auquel le réalisateur confiera de nouveau le rôle principal de son chef-d'œuvre Violence et Passion (Gruppo di famiglia in un interno, 1974), où est traité de manière plus tragique le passage des générations – incarne avec une autorité et une crédibilité incroyables un homme au tempérament vigoureux, qui s'ennuie au côté d'une femme bigote et pleurnicharde, et veut transmettre le flambeau de la jeunesse et de la fougue. Il est poignant lorsqu'on le voit tenté par la jeunesse d'Angelica, qu'il « donne » à son neveu, et lorsqu'il évoque sa propre mort en regardant un tableau. Alain Delon, après avoir été Rocco dans le film précédent, excelle dans un rôle de jeune homme enthousiaste et désinvolte à la fois. C'est son personnage qui souffle au prince Salina la phrase étrange que celui-ci répétera : « Il faut que tout change pour que rien ne change. »

Hymne au renouvellement des générations, Le Guépard est aussi une analyse historique des alliances de classe. Le prince Salina est un sceptique lucide, qui n'est pas dupe de l'Église – représentée par un prêtre arrangeant et un peu rustre – et de son opportunisme politique. Il ne croit qu'à la beauté et à la jeunesse, même si, à regret, il voit celle-ci ne pas accorder le même prix que lui à [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Le Guépard, L. Visconti

Le Guépard, L. Visconti
Crédits : Titanus/ Pathé Cinéma/ SGC/ Screen Prod/ Photononstop

photographie

Burt Lancaster dans Le Guépard, de L. Visconti, 1963

Burt Lancaster dans Le Guépard, de L. Visconti, 1963
Crédits : Keystone/ Moviepix/ Getty Images

photographie


Écrit par :

  • : écrivain, compositeur, réalisateur, maître de conférences émérite à l'université de Paris-III

Classification

Pour citer l’article

Michel CHION, « LE GUÉPARD, film de Luchino Visconti », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/le-guepard-luchino-visconti/